par La rédaction

Renault Clio IV : motorisations, personnalisations, interaction

La star du moment, qu'on le veuille ou non, c'est bien évidemment la quatrième génération de la Renault Clio. Dévoilée à travers force détails dans un copieux sujet de présentation, nous la retrouvons pour trois coups de projecteurs complémentaires : motorisations, personnalisations et interaction.

Zapping Le Blogauto Essai MG ZS EV

La star du moment, qu'on le veuille ou non, c'est bien évidemment la quatrième génération de la Renault Clio. Dévoilée à travers force détails dans un copieux sujet de présentation, nous la retrouvons pour trois coups de projecteurs complémentaires : motorisations, personnalisations et interaction.

Inutile de rappeler une fois encore que la Clio IV sera celle par laquelle passera une partie importante de l'avenir commercial du constructeur au losange. Dans le même genre, la Zoé sera aussi suivie avec attention, cette fameuse citadine devant convertir un maximum de clients à l'électrique. En clair, une réussite des deux se traduira par une poussée du constructeur. Un échec de la Clio serait une catastrophe, un revers pour la Zoé, une terrible désillusion certes à (légère) moindre échelle.

Pour en revenir à la Clio IV, détaillons les motorisations, enfin les inédites. Elle sera ainsi proposée avec le nouveau 3 cylindres turbo Energy TCe, un bloc délivrant 90 ch à 5 000 tr/min pour 135 Nm à 2 500 tr/min, 90 % du couple étant disponible à partir de 1 650 tr/min. Plus précisément, ce moteur affiche 4,3 l/100 km à 99 g/km de CO2. Motorisation essence toujours avec le TCe de 120 ch (couplé à la boîte EDC) et 190 Nm à 1 750 tr/min. Ses niveaux de conso et d'émissions de CO2 sont en cours d'homologation. Concernant la famille diesel, on trouve en entrée de gamme le 1.5 dCi de 90 ch à 4 000 tr/min et 220 Nm à compter de 1 750 tr/min pour des niveaux de consommation et d'émissions de CO2 à 3,2 l/100 km et 83 g/km de CO2.

Après les motorisations, les personnalisations dans une tendance Mini, DS, 500 et autres. La Clio IV sera ainsi personnalisable à travers une large gamme de stickers et autre éléments de décoratifs entre calandre, toit, jonc, jupe de bouclier, coques de rétros, couleurs de jantes,  comme le montre cette paire d'illustrations. Après l'extérieur, place à l'habitacle où "planche de bord, panneaux de porte, volant, poignées de préhension, embase de levier de vitesse, cerclages d’aérateurs, selleries et sur-tapis optionnels seront personnalisables", précise Renault promettant des packs à des tarifs accessibles.

Enfin, l'interaction. Dans l'air du temps, la Renault Clio IV est d'ores et déjà visible sur un microsite, microsite à découvrir via ce lien. Plus loin, à partir du 12 juillet, le futur best seller pourra virtuellement être conduite par l'internaute à travers "un film interactif immersif". Et pour finir, au lancement en septembre prochain, Renault annonce un dernier volet via une surprise et un film publicitaire.

A lire également. La Renault Clio IV dévoilée (vidéos).

Source : Renault.

Crédit illustrations : Renault.

Pour résumer

La star du moment, qu'on le veuille ou non, c'est bien évidemment la quatrième génération de la Renault Clio. Dévoilée à travers force détails dans un copieux sujet de présentation, nous la retrouvons pour trois coups de projecteurs complémentaires : motorisations, personnalisations et interaction.

La rédaction
Rédacteur
La rédaction

La quotidienne

Retrouvez tous les soirs une sélection d'articles dans votre boite mail.