par Elisabeth Studer

REE Automotive : usine pour châssis VE au Royaume-Uni

REE Automotive, start-up développant des châssis pour véhicules électriques (VE), a annoncé lundi qu'il construirait une usine d'assemblage dans la ville britannique de Coventry en vue d’approvisionner ses clients en Europe.

Zapping Le Blogauto Essai MG ZS EV

Usine de REE Automotive :  10 000 châssis  pour VE par an  

La startup basée en Israël a déclaré que l'usine d'assemblage hautement automatisée qu'elle achèvera cette année en partenariat avec Rockwell Automation  et Expert Technologies aura une capacité de production annuelle de 10 000 châssis  pour VE. 

La société a déclaré que l'usine de Coventry se concentrera  dans un premier temps  sur sa plate-forme électrique P7 dédiée à des véhicules commerciaux    tels que des camionnettes de livraison, des bus et des véhicules de loisirs.  

REE prévoit de lancer la production d'une camionnette de livraison électrique et d'un véhicule de transport de personnes en 2023. 

Haut niveau d’automatisation  

La société n'a pas révélé le montant de l'investissement ni le nombre d'emplois qui seront créés, mais le directeur général Daniel Barel a déclaré que le haut niveau d'automatisation signifiait que l'usine pourrait être gérée par une équipe d'environ sept personnes.

"Il s'agit d'un assemblage léger utilisant une infrastructure basée sur le cloud", a déclaré le dirigeant, ajoutant qu'il faudrait 10 à 11 mois à l'entreprise pour construire une usine supplémentaire au fur et à mesure de son expansion.  

4 roues séparées 

Au lieu d'essieux traditionnels, la plate-forme de véhicule électrique de REE fonctionne à l'aide de quatre roues séparées - avec leur propre direction, freinage, suspension, groupe motopropulseur et contrôle - qui permettent à ses véhicules d'avoir des fonds plus plats, offrant plus d'espace pour le chargement. 

 Autre usine prévue au Texas en 2023 

 REE prévoit déjà  d’implanter une autre usine à Austin, au Texas, en 2023, en reproduisant ce système hautement automatisé basé sur le cloud, doublant sa capacité de fabrication à 20 000 châssis VE.  

Notre avis, par leblogauto.com  

Alors que les constructeurs automobiles traditionnels se préparent à produire des vans  et des  pick-ups trucks  électriques, les startups se concentrent plus que jamais sur la recherche d'un avantage concurrentiel ou technologique.

REE  vise à révolutionner l’industrie de la mobilité électrique grâce à sa technologie REEcorner intégrant les composants critiques du véhicule (direction, freinage, suspension, transmission et contrôle) dans le passage de roue. La technologie de la start-up bouscule des concepts automobiles centenaires en étant indépendant de la taille et du design du véhicule, de la source d’énergie utilisée et du mode de conduite (humain ou autonome).

En avril 2021, Navya, un leader des systèmes de conduite autonome, et REE Automotive, ont signé un accord de collaboration pour le développement d’un système de conduite autonome de niveau 4 intégrant la technologie REEcorner et les solutions de conduite autonomes de Navya.

Sources : Reuters,  REE Automotive  

Pour résumer

REE Automotive, start-up basée en Israël, développant des châssis pour véhicules électriques (VE), a annoncé lundi qu'il construirait une usine d'assemblage dans la ville britannique de Coventry en vue d’approvisionner ses clients en Europe.
La société a déclaré que l'usine de Coventry se concentrera dans un premier temps sur sa plate-forme électrique P7 dédiée à des véhicules commerciaux tels que des camionnettes de livraison, des bus et des véhicules de loisirs.
Au lieu d'essieux traditionnels, la plate-forme de véhicule électrique de REE fonctionne à l'aide de quatre roues séparées qui permettent à ses véhicules d'avoir des fonds plus plats, offrant plus d'espace pour le chargement.

La quotidienne

Retrouvez tous les soirs une sélection d'articles dans votre boite mail.