par David Christian Koskas

[Podcast 188] L’essentiel de la semaine automobile par leblogauto.com

Au programme cette semaine: Les plans de Stellantis d'ici 2030, le marché français à la peine en fevrier, la voiture de l'année 2022 et les conséquences sur le secteur du conflit en Ukraine. Enfin l'essai et les nouveautés de la semaine.

Zapping Le Blogauto Essai Suzuki Vitara

L’avenir de Stellantis a un nom : Dare to forward 2030. En vérité, Carlos Tavarès voit même plus loin. Son annonce phare : la neutralité carbone d’ici 2038. L’homme entend faire du groupe le champion de la lutte contre le changement climatique. D’ici la fin de la décennie, le géant aura réduit de moitié ses rejets de gaz à effet de serre. Cela passera par 100% de ventes électriques en Europe et 50% aux Etats-Unis dès 2030. Les modèles à batteries couteront 40% de moins qu’aujourd’hui, pour renforcer les marges. Enfin, chaque marque aura sa place. Maserati représentera le luxe. Alfa, DS et Lancia le premium. Les marques US resteront aux Etats-Unis, à l’exception de Jeep. Peugeot sera le badge allure, Opel celui de l’énergie allemande, et Fiat la Dolce Vita.

Le marché français ne retrouve toujours pas le chemin de la croissance. En février, il baisse de 13% par rapport au même mois l’an passé. Soit seulement 115 386 voitures. C’est 9 mois consécutifs de recul pour le neuf. Mais également 3 pour l’occasion, une tendance nouvelle. Malgré son bon bilan financier, Stellantis chute de 20%; soit un peu plus de 10 000 voitures de moins en février. Le Coréen Hyundai-Kia reste l’exception, en progressant de 3,4%. Le groupe VW dévisse comme le marché. BMW se maintient. Tesla a livré 2 370 voitures, soit une augmentation de 188% !

On connaît la Voiture de l’Année 2022. Le jury composé de 59 journalistes de 22 pays, ont élu la Kia EV6. Une première pour la marque ! Notez que les votes des deux membres russes ont été exclus, en réponse au conflit en Ukraine. La Coréenne succède à la Toyota Yaris, et la Peugeot 208, dernière française apparaissant au palmarès. L’EV6 a obtenu 279 points, la Mégane E-Tech 265. Sa cousine Ioniq 5 complète le podium avec 261 points. Sur les 7 finalistes, seule la Peugeot 308 4ème, n’était pas 100% électrique.

Les conséquences du conflit en Ukraine commencent à peser sur le secteur. Certains sites voient leur production suspendue. Du côté des Allemands, Volkswagen a mis à l’arrêt des usines de voitures électriques. L’approvisionnement de certains composants venant d’Ukraine est stoppé. 10 400 employés VW sont donc au chômage technique. BMW envisage également des interruptions. Stellantis a annoncé le transfert de leur production russe, si nécessaire. Renault, dont la Russie représente 5 milliards d'€ de son chiffre d’affaires, pourrait faire face à des difficultés. Daimler Truck y a cessé ses activités commerciales. Enfin Ford a suspendu ses ventes et la fabrication de fourgonnettes en Russie.

Ne ratez pas l’essai de la semaine, la BMW i4 M50. Le badge M suffit-il a faire d’elle une électrique sportive ? Réponse dès lundi sur leblogauto.com.

Enfin les nouveautés les semaines : Polestar présente le concept O2, un impressionnant carbriolet électrique. Jeep présente le concept préfigurant la première électrique de la marque. Enfin on connaît les tarifs de la Fisker Ocean. Ce SUV électrique sera vendu à partir de 41 900 €.

Pour résumer

Au programme cette semaine: Les plans de Stellantis d'ici 2030, le marché français à la peine en fevrier, la voiture de l'année 2022 et les conséquences sur le secteur du conflit en Ukraine. Enfin l'essai et les nouveautés de la semaine.

La quotidienne

Retrouvez tous les soirs une sélection d'articles dans votre boite mail.