Paris : la place de la Concorde amputée de moitié après les JO
par Thibaut Emme

Paris : la place de la Concorde amputée de moitié après les JO

La Maire de Paris, Anne Hidalgo est en "guerre" contre la voiture et les transports motorisés. Après pas mal de travaux "bordélatoires" ou de rues modifiées, de stationnement "au poids", etc. voilà qu'une autre idée germe dans sa tête : amputer la moitié de la place de la concorde dévolue au trafic routier pour la "rendre" aux piétons. Est-ce une mauvaise idée ?

Zapping Le Blogauto Essai Alpine A110

2024, c'est l'année des jeux olympiques et paralympiques. Une bonne occasion pour la Maire de Paris de pousser des transformations temporaires, puis les rendre pérennes. Les "voies olympiques" (voies réservées durant les jeux NDLA) devraient se transformer en voies de covoiturage. Le périphérique pourrait passer à 50 km/h max et pas mal d'aménagements seront conservés.

Le dernier en date, c'est donc la place de la Concorde. Dans des propos publiés par "La Tribune Dimanche" ce 14 janvier 2024, Anne Hidalgo indique que la fin des Jeux Olympiques et Paralympiques ne signifiera pas que la moitié de la fameuse place sera rendu à la circulation. Selon l'édile, il sera possible de déambuler à pied « depuis les Tuileries jusqu'à l'obélisque ». En clair, en sortant du jardin des Tuileries, ce sera encore une partie piétonne et non une route à traverser.

L'automobile sur la Concorde ne serait qu'une parenthèse dans l'histoire du lieu. Et c'est vrai. Fut un temps pas si lointain où la place était un parking à ciel ouvert (comme la place Vendôme ou les Tuilerie, le Louvre, etc. NDLA). Désormais, la place est coupée par des voies de circulation et y aller en tant que piéton n'est pas des plus agréable.

En fait, c'est une bonne idée ! Si si. Sur le papier, la Concorde, Iéna, le Trocadéro, le Champs-de-Mars doivent être "rendus" à la promenade. Sauf que dans les faits, le Champs-de-Mars est une poubelle à ciel ouvert avec une pelouse piétinée et des arbres martyrisés.

De l'audace, toujours de l'audace

De plus, en coupant petit à petit la place de la voiture, la Mairie fait une mithridatisation aux automobilistes. Elle les habitue, petit à petit, à plus de bouchons, à des trajets alternatifs. Mais cela ne fait guère baisser la circulation. Au contraire, il faudrait couper d'un coup d'un seul. Comme une amputation de jambe gangrénée plutôt que d'attaquer la blessure à la petite cuiller.

En interdisant la circulation automobile et des camions (pas de traitement de faveur) sauf pour les résidents, la Mairie ferait réellement ce qu'elle annonce vouloir faire : réduire la circulation et la place de la voiture. C'est cela le risque politique, non ?

Chose amusante, la Place de la Concorde est l'adresse de plusieurs palaces parisiens. Eux on le droit de privatiser des emplacements de stationnement et même de mettre en double file les bolides des clients. Et ce, sans que la municipalité n'y trouve à redire. On parie qu'ils garderont leurs avantages ? Un peu comme le Ritz qui place Vendôme, a une desserte rien qu'à lui où il est interdit de stationner sous peine d'enlèvement, sauf pour le Ritz...

Allez Madame La Maire, un peu de courage avant les élections municipales de 2026, osez bouter la bagnole hors de l'enceinte de Thiers !

Crédit photo : Ibex73 (CC BY-SA-4.0)

Vous cherchez un véhicule d'occasion ?

Retrouvez des milliers d’annonces sélectionnées pour vous aider à trouver le bon véhicule d’occasion.
Podcast Men's Up Life
 

Pour résumer

La Mairie de Paris, par la voix de sa Maire Anne Hidalgo, annonce que la place de la Concorde sera amputée de moitié pour la circulation suite aux Jeux Olympiques et Paralympiques.

La Mairie ferait mieux d'interdire complètement la voiture pour les non résidents plutôt que de saupoudrer touche par touche quelques modifications.

Thibaut Emme
Rédacteur
Thibaut Emme

La quotidienne

Retrouvez tous les soirs une sélection d'articles dans votre boite mail.