Pagani Huayra R EVO : la plus radicale de toutes !
Lancer le diaporama
Huayra R EVO
+9
LANCER LE DIAPORAMA
par Nicolas Anderbegani

Pagani Huayra R EVO : la plus radicale de toutes !

Avec cette EVO développée pendant 2 ans, la Pagani Huayra R est poussée dans ses retranchements pour offrir une version track encore plus extrême et plus puissante.

Zapping Le Blogauto Essai MG ZS EV

Repousser les limites, cheveux au vent !

Pagani, c’est le goût de la rareté et de la longévité. Lancée en 2011 déjà, la Huayra n’est produite qu’à 150 exemplaires. Pour satisfaire les besoins de ses clients, mais aussi diversifier ses activités, Pagani s’est également mis à développer des versions « track day » et à proposer un programme complet avec, Arte in Pista, qui s’est concrétisé d’abord avec la Huayra R en 2021, et qui reçoit maintenant une amélioration en « R EVO ». Le format Arte in Pista comprend une expérience complète sur piste et l'assistance technique de l'équipe Pagani, comprenant le directeur technique pour l'analyse des données, les ingénieurs et mécaniciens de piste, ainsi qu'un physiothérapeute et nutritionniste du sport automobile. Le point fort du programme est l'accompagnement de pilotes professionnels, qui contribuent à améliorer les compétences de conduite du client.

« La Huayra R et le programme Arte in Pista ont élargi l'expérience de nos clients avec la marque Pagani au-delà de nos rêves les plus fous, offrant également une nouvelle opportunité aux propriétaires de Zonda R et de Zonda Revolución. La demande pour le programme Arte In Pista, où les amateurs d'adrénaline du monde entier se réunissent pour partager leur passion commune, nous a amené à réfléchir à un complément au programme. C'est avec plaisir que nous partageons avec vous la Huayra R Evo, repoussant encore plus loin les limites de la performance et de l'émotion. Commençons par retirer le toit et partons de là… » (Horacio Pagani, fondateur et concepteur en chef de Pagani Automobili)

Pagani afirme que le design de la R EVO lui a été inspiré par une course de Formule Indy à Nashville : en observant les monoplaces avec leurs Aeroscreens, l'idée est venue de créer une voiture avec des surfaces de protection et la possibilité de retirer les deux panneaux de toit pour être complètement immergé dans l'attrait de l'air et le son du moteur. Car oui, la particularité de la R EVO, c’est d’être une découvrable ! L’autre influence revendiquée de Pagani est celle des voitures du Mans des années 60 et 70, dont les prototypes à longue queue « codalunga », sachant que Pagani a déjà proposé en 2022 à seulement 5 exemplaires une version longue queue de la Huayra de route (à 7 millions pièce).

Un design dicté par la performance aérodynamique

La R EVO s’éloigne donc du style baroque et élégant des premières Zonda pour se diriger vers un look plus radical de sport-prototype. On pourrait même croire que Pagani a débauché quelques stylistes de Mansory ? A l'avant, l'équipe de designers a conçu un agencement sophistiqué de conduits d'air pour gérer la répartition optimale du refroidissement nécessaire aux disques de frein, les étriers et le radiateur d'eau. Ce système de conduits est intégré et soutenu par le séparateur, allongé vers l'avant de 101 mm, doté d'un profil aérodynamique dédié qui améliore les capacités de la voiture. À ses côtés, la double rangée de rabats sur le capot contribue à la charge aérodynamique sur l'essieu avant, essentielle pour un contrôle maximal lors des entrées de virage.

Depuis le capot avant, la ligne de ceinture sinueuse et les bas de caisse profilés représentent une fusion complexe de formes et de surfaces qui, d'une part, permet l'évacuation de l'air et de la chaleur accumulées dans les passages de roue avant, et d'autre part, contribue à générer un flux d'air qui nettoie de manière aérodynamique le compartiment moteur arrière.

Autre élément spectaculaire, l’extension de 190 mm à l'arrière, suivant le concept « codalunga » (longue queue). Le capot arrière profilé soutient le nouvel aileron de stabilisation centrale et les supports intégrés à l'intérieur de l'aile, dotés de rabats latéraux en métal. La carrosserie est complétée par un extracteur arrière qui intègre des ailettes aérodynamiques pour rationaliser le flux d'air à l'arrière du véhicule. Tous ces développements ont également conduit à une augmentation de la surface aérodynamique du soubassement.

Chaque ligne et surface a été conçue pour générer la plus grande charge aérodynamique ; à 320 km/h, dans une configuration abaissée, le véhicule génère une charge aérodynamique verticale supérieure à son poids total en ordre de marche. Le toit ouvert est justifié comme améliorant l'efficacité aérodynamique, avec 5 % d’appui supplémentaires. Au total, a R EVO promet une augmentation de 45 % de l’appui et une augmentation de 21 % de l’efficacité aérodynamique avec la même résistance.

La conception de la carrosserie intègre une fibre de carbone de pointe, spécialement développée pour l'Utopia avec un accent particulier sur les applications esthétiques. Cette fibre de carbone a contribué à une augmentation de 38 % des caractéristiques de rigidité pour le même poids, optimisant ainsi l'utilisation des matériaux et réduisant le poids du véhicule.

Le nouveau moteur porté à 900 ch

La collaboration stratégique entre Pagani et HWA AG se poursuit, avec une amélioration du V12 pour cette R Evo. Le nouveau moteur développe 900 ch à 8 750 tr/min – soit 50 CV de plus que la R - avec un couple maximal légèrement augmenté 770 Nm, directement disponible de 5 800 à 8 2000 tr/min. Les ingénieurs de HWA AG et de Pagani ont retravaillé plusieurs éléments du bloc, dont le collecteur d'admission qui reçoit de nouveaux arbres à cames pour améliorer le processus délicat d'aspiration.

L'équipe a également travaillé à la fois sur le calibrage précis de l'unité de commande et sur la conception du système d'échappement pour améliorer les performances et offrir un son distinctif. La boîte de vitesses séquentielle à six rapports a été conçue en collaboration avec HWA AG et dédiée uniquement à la lignée des circuits Huayra. Entraînée par un embrayage de course à 3 disques en métal fritté, la boîte de vitesses à anneaux non synchronisés garantit une efficacité de friction de 95 %, offrant la plus grande précision de changement de vitesse, des temps de changement de vitesse extrêmement réduits pour un poids de seulement 80 kg. Solidement fixé à la monocoque ainsi qu'au moteur, il contribue à la rigidité globale du châssis et résiste à de lourdes charges dynamiques.

Optimisations à tous les étages

Le châssis de la Huayra R Evo intègre divers éléments pour minimiser le poids, de la cage de sécurité aux structures du siège et de l'appui-tête, et est fabriqué avec les dernières technologies en matériaux composites avancés développés par l'Atelier, tels que le Carbo-Titanium HP62-G2 et le Carbo. -Triax HP62.

Les intérieurs sont équipés de harnais à six points et de sièges recouverts d'un matériau ignifuge, dont le rembourrage spécial en mousse Ener-Core EC 50 assure une position de conduite optimale, s'adaptant parfaitement à la forme du corps du conducteur et du passager, tandis que les appuie-têtes en fibre de carbone sont également équipés d'une protection latérale dédiée.

La Huayra R Evo reprend le système de suspension de la R, en y intégrant un amortisseur de soulèvement, un troisième élément hydraulique qui sépare la gestion des hauteurs de caisse des amortisseurs indépendants des quatre roues. A cela, on peut ajouter de nouveaux disques en carbone-céramique auto-ventilés CCM-R, ainsi que de nouveaux pneus P Zero Slick, 280/680 R19 à l'avant et 345/725 R20 à l'arrière, spécifiquement développés par Pirelli Motorsport et Pagani Automobili.

 

Vous cherchez un véhicule d'occasion ?

Retrouvez des milliers d’annonces sélectionnées pour vous aider à trouver le bon véhicule d’occasion.
Podcast Men's Up Life
 

Pour résumer

Si vous trouviez la Huayra R trop timide, la R EVO est là pour satisfaire les clients les plus radicaux. Entre son aérodynamisme sophistiqué inspiré de l'Indycar et du Mans, et un V12 porté à 900 CV, la dernière bête de Pagani est faite pour dévorer le bitume des circuits.

La quotidienne

Retrouvez tous les soirs une sélection d'articles dans votre boite mail.

Albums Photos