par Gautier Bottet

Opel Adam, officielle

La séquence d’introduction s’achève pour l’Opel Adam (et Vauxhall Adam). Les premiers détails et clichés en sont à présent révélés de façon très officielle, avant un premier contact avec le public au salon de Paris.

Zapping Le Blogauto Essai MG ZS EV

La séquence d’introduction s’achève pour l’Opel Adam (et Vauxhall Adam). Les premiers détails et clichés en sont à présent révélés de façon très officielle, avant un premier contact avec le public au salon de Paris.

Le succès de la Fiat 500 et le retour de Volkswagen sur le segment ont donné à Opel des envies de petites voitures. Mais pas de petite voiture simple et basique. A l’instar de la 500, la nouvelle petite frappée de l’éclair se veut chic et branchée.

Difficile pour Opel de jouer la carte du rétro dans le segment, puisque la marque n’y a été présente que de façon très occasionnelle, et pas toujours avec des modèles à l’ADN de marque très prononcé. On retrouve des éléments stylistiques destinés à l’ancrer dans la marque : crosse au bas des portes, intégration des poignées de portes (façon Astra GTC)… Mais elle de distingue nettement du reste des modèles de la marque par le reste de son style aux inspirations diverses. A commencer par le positionnement de la calandre. Sur le plan dimensionnel, l’Adam ne fait pas vraiment dans la compacité (ce qui est un peu habituel chez Opel) : 3m70 de long, 1m72 de large et 2m311 d’empattement. Elle est ainsi plus proche en taille d’une Mini que des autres "petites" (500, Twingo, up!, Aygo/107/C1) qui tournent plus aux alentours de 3m50. Autre spécialité maison, la taille des roues, avec la disponibilité de jantes allant jusqu’à 18 pouces…

Personnalisation, un des maîtres mots de cette Adam, qui prend exemple sur les 500, Mini, A1 ou DS3. Opel ne détaille pour le moment pas tout l’échantillon, mais évoque deux coloris pour le toit, ainsi que des choix d’ambiance intérieure, y compris la couleur du ciel de pavillon. Les 4 occupants pourront en particulier profiter en option d’un ciel étoilé à LED, façon Rolls-Royce… La gamme sera déclinée en trois variantes qui se nomment JAM (version d’entrée en matière, jeune et colorée), GLAM (chic et élégante), et SLAM (sportive).

Motorisations essence uniquement pour cette Adam, qui s’inscrit dans la tendance actuelle de disparition des motorisations diesel du segment A. Les nouveaux moteurs actuellement en conception avec GM et SAIC ne sont pas encore parés, l’Adam hérite donc de moteurs connus : 1.2l 70 ch, 1.4l 87 ch et 1.4l 100 ch, tous associés à une boîte manuelle 5 rapports et proposés avec le Stop&Start.

Cette petite sera la première voiture de la marque dotée du système de stationnement automatisé Park Assist II, livré en combinaison avec un dispositif de surveillance d’angle mort. Le système multimédia le plus élevé dans la gamme, avec écran 7 pouces, autorise la connectivité des appareils nomades et l’accès à des applications connectées à internet.

Dévoilée au public à Paris, l’Adam sera proposée à la commande dans la foulée, mais les livraisons n’auront lieu au mieux que début 2013.

Source : Opel

Pour résumer

La séquence d’introduction s’achève pour l’Opel Adam (et Vauxhall Adam). Les premiers détails et clichés en sont à présent révélés de façon très officielle, avant un premier contact avec le public au salon de Paris.

Gautier Bottet
Rédacteur
Gautier Bottet

La quotidienne

Retrouvez tous les soirs une sélection d'articles dans votre boite mail.