par Elisabeth Studer

Obama juge les restructurations dans l'automobile US insuffisantes

Mauvais prsage ou chantage de dernire minute ... ?

Zapping Le Blogauto Essai de la Cupra Born en Laponie

Alors que l'quipe "automobile" de l'administration Obama devra se prononcer mardi sur la comptitivit des constructeurs Chrysler et GM en vue de leur octroyer ventuellement une somptueuse rallonge, Barack Obama a affirm dimanche que les constructeurs automobiles amricains n'ont "pas encore fait assez" en terme de restructuration.

Le Prsident des Etats-Unis n'a toutefois donn l'once d'une information concernant les mesures en faveur du secteur automobile qu'il souhaite annoncer lundi.

Barack Obama a dclar dans une interview diffuse dimanche la chane CBS que les projets de restructuration des constructeurs automobiles taient insuffisants pour qu'ils puissent redevenir comptitifs dans le contexte actuel.

Le prsident des Etats-Unis a toutefois reconnu "que des efforts srieux avaient t faits pour faire face la conjonction de problmes qui existent depuis longtemps et la crise actuelle".

Rappelons que les deux constructeurs US les plus touchs, Chrysler et General Motors, ont d'ores et dj touch 17,4 milliards de dollars de deniers publics. Ceci ne semble toutefois pas leur suffire, tentant dsormais d'obtenir 21,6 milliards supplmentaires.

"Nous pensons que nous pouvons avoir une industrie automobile amricaine qui marche, mais il faudra qu'elle soit structur de manire raliste non seulement pour surmonter cette tempte mais pour en sortir plus muscle, plus agressive et plus comptitive qu'elle ne l'est en ce moment", a soulign le prsident.

Pour cela, il va falloir "des sacrifices de toutes les parties, la direction, les employs, les actionnaires, les cranciers, les quipementiers et les concessionnaires", a prvenu M. Obama. Partager les frais en quelque sorte ...

Tout le monde doit venir s'asseoir la table des ngociations en disant qu'il est important de prendre de vraies mesures de restructuration maintenant afin de mnager un meilleur avenir", a poursuivi le prsident amricain.

Certains des objectifs fixs en dcembre par l'administration Bush en change d'une premire vague d'aide d'urgence n'ont pas encore t atteints alors que les constructeurs ont officiellement jusqu'au 31 mars pour prouver leur viabilit long terme. GM et Chrysler ne sont ainsi pas parvenus ce jour obtenir des concessions de leurs cranciers.

Sources : AFP, Reuters

Vous cherchez un véhicule d'occasion ?

Retrouvez des milliers d’annonces sélectionnées pour vous aider à trouver le bon véhicule d’occasion.
Podcast Men's Up Life
 

Pour résumer

Mauvais prsage ou chantage de dernire minute ... ?

La quotidienne

Retrouvez tous les soirs une sélection d'articles dans votre boite mail.