par Thibaut Emme

Nouvelle Renault Twingo : réinventer le passé pour mieux se tourner vers l'avenir ?

La nouvelle Renault Twingo est là ! Troisième génération de la "grenouille", cette nouvelle Twingo puise son inspiration à la fois dans la première et la deuxième génération de Twingo mais également dans son histoire plus ancienne avec la Renault 5.

Zapping Le Blogauto Essai Cupra Formentor VZ5 sur neige

La face avant reprend les différents codes stylistiques "van-den-ackeriens" avec le logo positionné bien en avant dans le fameux noeud-papillon et les feux avant à chaque bout. Par rapport à la seconde génération phase 2 de la Twingo, les feux de jour, ronds, diminuent de taille, adoptent la technologie LED et laissent plus de place aux feux principaux qui perdent un peu en rondeur dans leur dessin extérieur du moins.

Le capot est ultra-court grâce (ou à cause c'est selon le point de vue) du moteur à l'arrière. Sans atteindre le profil de la première génération de Twingo, on retrouve sa philosophie, elle qui avait également un capot court. A l'arrière, le hayon est relativement plat comme il l'était sur la Renault 5. Une devancière (en version Turbo) à qui la nouvelle Twingo emprunte également ses hanches larges et son décroché au niveau des feux arrières.

Les poignées arrières sont masquées dans le montant des portières, ce qui dynamise le profil de la Twingo. On notera les vitres ailleurs entrebailantes. De profil, elle rappelle d'autres puces des villes et n'a pas finit de faire parler. Le passage du moteur à l'arrière est du au développement commun entre la nouvelle Twingo et la prochaine Smart 2 et 4 places mais c'est un joli clin d'oeil aux Renault d'antan comme la R8 ou la Caravelle.

"Nouvelle Renault Twingo puise son inspiration dans la Twingo originelle mais aussi dans la R5. C’est une interprétation moderne de la voiture urbaine avec un parti-pris d’innovation marqué en style et en architecture. Nouvelle Twingo est une citadine fun, ludique et pleine d’allant" déclare le papa de cette nouvelle Twingo, Laurens van den Acker.

Pour l'instant, l'habitacle reste un mystère qui sera dévoilé au Salon de Genève début mars. Une vue du dessus de la version découvrable de la Twingo permet de s'en faire une idée. Renault promet un intérieur "gai et coloré", comme le fut celui de la Twingo 1ère du nom en somme. Avec le moteur à l'arrière, et ses roues rejetées aux "4 coins" de la voiture, l'empattement promet d'être très bon. Tout bénéfice pour les passagers. L'absence de moteur à l'avant devrait également permettre un rayon de braquage exceptionnellement petit. Une véritable puce des villes.

A noter que Renault présente ici plusieurs versions de la Twingo avec une version "normale", une découvrable, une sportive (la blanche avec les strippings noirs et les inserts rouges) entre autre.

Illustration : Renault

Pour résumer

La nouvelle Renault Twingo est là ! Troisième génération de la "grenouille", cette nouvelle Twingo puise son inspiration à la fois dans la première et la deuxième génération de Twingo mais également dans son histoire plus ancienne avec la Renault 5.

Thibaut Emme
Rédacteur
Thibaut Emme

La quotidienne

Retrouvez tous les soirs une sélection d'articles dans votre boite mail.