Lancer le diaporama
Porsche 911 GT3 RS 992
+31
LANCER LE DIAPORAMA
par Nicolas Anderbegani

Nouvelle Porsche 911 GT3 RS : SupAero !

Enfin, après beaucoup de buzz sur la toile, la nouvelle Porsche 911 GT3 RS est arrivée et ne cache pas ses intentions : elle est conçue sans compromis pour des performances maximales sur circuit, en adoptant un aérodynamisme très inspiré du sport automobile.

Zapping Le Blogauto Essai Alpine A110

15 chevaux de plus que la GT3, mais l'essentiel est ailleurs

La 911 GT3 RS se place au-dessus de la GT3 et se rapproche davantage encore de la GT3 R de compétition.

Le moteur atmosphérique de 4,0 litres, qui peut grimper jusqu’à 9000 tours/min, a encore été optimisé par rapport à la 911 GT3 et gagne 15 chevaux pour culminer à 525 chevaux, grâce à de nouveaux arbres à cames ainsi qu’à un système d'admission à papillon unique et de commande de soupape rigide sont dérivés du sport automobile. La Porsche Doppelkupplung (PDK) à sept rapports a un rapport de démultiplication global plus court que la 911 GT3. Avec cette panoplie, La 911 GT3 RS accélère de zéro à 100 km/h en 3,2 secondes contre 3,4 à la GT3 et atteint une vitesse de pointe de 296 km/h en septième vitesse.

Pour stopper la bête, on pourra faire confiance à des freins à étrier fixe monobloc en aluminium à six pistons chacun et des disques de frein d'un diamètre de 408 mm utilisés sur l'essieu avant, soit une augmentation de 30 à 32 mm par rapport à la précédente génération. De plus, l'épaisseur des disques a été augmentée de 34 à 36 mm. L'essieu arrière continue d'être équipé de disques de frein de 380 mm et de freins à étrier fixe à quatre pistons. Les Porsche Ceramic Composite Brake (PCCB) disponibles en option est équipé de disques de 410 mm sur l'essieu avant et de 390 mm sur l'essieu arrière. La nouvelle 911 GT3 RS est équipée de série de jantes en alliage léger forgé à verrouillage central et de pneumatiques 275/35 R 20 à l'avant et 335/30 R21 à l'arrière .

Le gain de puissance est donc limité et la vitesse de pointe, qui « plafonne » à 296, est bien inférieure aux 318 de la GT3. Déception ? Que nenni ! La v-max c’est bien pour les records de vitesse, mais pour valser entre les virages de la Nordschleife, l’aéro, c’est mieux ! et c’est bien là que les ingénieurs Porsche se sont lâchés !

Un aérodynamisme de pointe

Les améliorations les plus notables ne sont pas dans le moteur, où Porsche n’a jamais joué la carte de la course folle à la puissance, mais dans l’aérodynamisme, qui s’inspire toujours plus du sport automobile.

La nouvelle 911 GT3 RS reprend le concept du radiateur central, utilisé dans la 911 RSR victorieuse au Mans, puis dans la 911 GT3 R. Au lieu de la disposition à trois radiateurs des voitures précédentes, la nouvelle 911 GT3 RS s'appuie sur un grand radiateur central incliné dans le nez de la voiture, positionné là où se trouve le coffre à bagages sur les autres modèles 911. Cela a permis d'utiliser l'espace libéré sur les côtés pour intégrer des éléments aérodynamiques actifs.

Des éléments d'aile réglables en continu à l'avant et sur l'aile arrière en deux parties fournissent 409 kg d'appui total à 200 km/h. Cela signifie que la nouvelle 911 GT3 RS génère deux fois plus d'appui que son prédécesseur de la génération 991.2 et trois fois plus qu'une 911 GT3 actuelle. À 285 km/h, l'appui total est de 860 kg.

Un DRS, comme en F1

Côté look, impossible de passer à côté de l'énorme l'aileron arrière soutenu par un col de cygne, qui est nettement plus grand dans toutes les dimensions. L'aile arrière se compose d'une aile principale fixe et d'un élément d'aile supérieur réglable hydrauliquement. Pour la première fois sur un véhicule de série Porsche, le bord supérieur de l'aile arrière est plus haut que le toit de la voiture. De plus, l'avant de la 911 GT3 RS n'a plus de becquet avant, mais dispose à la place d'un séparateur avant qui divise l'air circulant au-dessus et en dessous. Les lames latérales dirigent avec précision l'air vers l'extérieur.

Clou du spectacle, la GT3 RS ets équipé d’un système de réduction de traînée (DRS) comme en F1, ce qui constitue une première sur une Porsche de série. La fonction d'aérofrein est activée lors d'un freinage d'urgence à grande vitesse : les éléments d'aile à l'avant et à l'arrière sont réglés au maximum, créant un effet de décélération aérodynamique qui soutient considérablement les freins de roue.

Les entrées d'air derrière les roues avant, reprises des 911 GT1 victorieuse au Mans, réduisent la pression dynamique dans les passages de roue. Des lames latérales derrière l'admission assurent que l'air est dirigé vers le côté du véhicule. L'air du radiateur central s'écoule par de larges narines sur le capot avant. Les ailettes sur le toit dirigent l'air vers l'extérieur, assurant des températures d'admission plus fraîches à l'arrière.

La suspension elle-même participe à l’efficience aérodynamique car les composants du train avant à double triangulation sont conçus avec des profils en forme de larme. Ces liaisons aérodynamiquement efficaces augmentent la force d'appui sur l'essieu avant d'environ 40 kg à vitesse maximale. Les ingénieurs de la suspension ont considérablement réduit le tangage au freinage. Sur la nouvelle 911 GT3 RS, la rotule avant du bras oscillant inférieur a été placée plus bas sur l'essieu avant. L'essieu arrière multibras a également été ajusté, avec des taux de ressort modifiés. Les systèmes d'assistance au conducteur et la direction de l'essieu arrière ont également une configuration encore plus dynamique ici.

Le manuel d'utilisation doit peser lourd !

La 911 GT3 RS propose trois modes de conduite : Normal, Sport et Track avec des ajustements individuels. Entre autres paramètres, l'amortissement en détente et en compression des essieux avant et arrière peut être réglé séparément et en plusieurs étapes. Le différentiel arrière peut également être réglé via des commandes rotatives sur le volant. Cela se fait rapidement et intuitivement avec un concept de commande et d'affichage également emprunté au sport automobile.

Quatre commandes rotatives individuelles et un bouton pour le système de réduction de traînée (DRS) sont situés sur le volant. Ces commandes rotatives sont clairement affichées via des graphiques dans le groupe d'instruments pendant le processus de réglage. La 911 GT3 RS dispose également de l'écran de piste déjà familier de la 911 GT3. D'une simple pression sur un bouton, le conducteur peut réduire les affichages numériques sur les deux écrans latéraux de sept pouces aux seules informations essentielles. Les indicateurs de changement de vitesse à gauche et à droite du tachymètre analogique ont également été repris de la GT3.

Grâce à l'utilisation intensive de CFRP, la 911 GT3 RS ne pèse que 1 450 kg (poids à vide selon DIN) malgré de nombreux composants plus gros, soit à peine 15 kg de plus que la GT3. Les portes, les ailes avant, le toit et le capot avant, par exemple, sont en CFRP. Le CFRP léger est également utilisé à l'intérieur, par exemple dans les sièges baquets complets standard.

Pack Weissach : le nec plus ultra

En ce qui concerne son intérieur, la nouvelle voiture de sport GT est finie dans le style typique de RS : cuir noir, Racetex et finition en tressage de carbone caractérisent l'ambiance puriste et sportive. La 911 GT3 RS est disponible avec le pack Clubsport sans surcoût. Cela comprend un arceau de sécurité en acier, un extincteur à main et des ceintures de sécurité à six points pour le conducteur.

Le forfait Weissach, qui est disponible moyennant un supplément, propose un capot avant, le toit, certaines parties de l'aile arrière et la coque supérieure des rétroviseurs extérieurs avec une finition en carbone tissé. Les barres anti-roulis avant et arrière, les barres d'attelage arrière et le panneau de cisaillement sur l'essieu arrière sont en CFRP et contribuent à une amélioration supplémentaire de la dynamique de conduite. L'arceau de sécurité, construit pour la première fois en CFRP, permet d'économiser environ six kilogrammes par rapport à la version en acier.

Un autre point fort du pack Weissach est les palettes de changement de vitesse PDK avec technologie magnétique dérivée du sport automobile. Cela rend les changements de vitesse encore plus dynamiques grâce à un point de pression plus précis et un clic bien perceptible. Des roues forgées en magnésium sont disponibles en option avec le pack Weissach, ce qui permet d'économiser huit kilogrammes supplémentaires.

Prix de tout cela ? A partir de 229.000 euros en Allemagne, pour la versionde base sans le pack Weissach.

Pour résumer

La nouvelle Porsche 911 GT3 RS, toujours plus taillée pour la piste, fait fort avec un aérodynamisme très pointu dérivé du sport automobile et l'apparition, pour la première fois sur une Porsche de série, d'un système DRS. Jusqu'où iront-ils ??

La quotidienne

Retrouvez tous les soirs une sélection d'articles dans votre boite mail.

Albums Photos