Nouveau Renault Espace : se réinventerLancer le diaporama
Nouveau Renault Espace 2023
+20
LANCER LE DIAPORAMA
par Thibaut Emme

Nouveau Renault Espace : se réinventer

Des véhicules qui gardent leur nom mais changent du tout au tout, il y en a dans l'histoire automobile. L'un des derniers en date est le Ford Puma par exemple. Ici, Renault nous rejoue le coup de la réinterprétation de la voiture à vivre. "Et si le vrai luxe, c'était l'espace ?".

Zapping Le Blogauto Essai DS3 E-Tense 2023

Ce qui saute aux yeux, c'est que ce nouvel Espace n'est plus du tout un monospace. Si la cinquième génération tentait le coup du crossover entre deux mondes, ce sixième opus est totalement et indubitablement un SUV/CUV. Un gros break haut sur pattes pourrait-on dire. C'est un Austral à 7 places, ou Grand Austral. Mais, ne l'appelez pas comme cela. Non.

Fidèle aux qualités originelles de sa lignée, il offre une qualité de vie à bord unique. Habitabilité généreuse, équipement complet, grand toit vitré panoramique... Nouvel Espace est une invitation au voyage haut  de gamme où bienêtre et plaisir sont les maitres-mots.

Ce nouvel Espace peut être en 5 ou en 7 places. Contrairement au vrai monospace qu'il fut, cet Espace offrira deux "strapontins" au troisième rang. Surtout qu'il est court cet Espace ! 4,72 m de long soit 14 de moins que l'Espace V. Ce n'est même pas 10 cm de plus que le Grand Scenic. Et si finalement le principal concurrent de ce nouvel Espace était le Grand Scenic 7 places ? Monospace ou SUV à vous de choisir. Enfin dépêchez-vous car le Scenic va aussi devenir un SUV...snif !

Espace ou Grand Scenic ?

Nouveau Renault Espace : se réinventer - Espace ou Grand Scenic ?Lancer le diaporama
Nouveau Renault Espace 2023
+20

Esthétiquement, rien de nouveau pour cet Espace. On retrouve la face avant des Renault, c'est une volonté de faire reconnaître la marque avant le modèle, ainsi que la face arrière. Entre les deux, on a une ceinture de caisse très haute qui respecte la "règle" de design de 2/3 de hauteur de carrosserie pour 1/3 de vitrage. Là encore on est loin de ce qui a fait le bonheur de millions de familles avec les précédents Espace...la luminosité !

Pour compenser, Renault met un grand toit panoramique (fixe). Il n'a pas de rideau occultant, mais Renault promet un verre technique athermique qui filtre les UV et la "majorité" des infrarouges (responsables de la chaleur dans un habitacle en plein soleil NDLA). Ok, il fait une taille de 1,33 m par 0,84 m, mais sans occultation, ni ouverture, que pour la luminosité (et ses inconvénients des fois). A l'extérieur, on ajoute de grandes arches de roue marquées par un pli et soulignées par un entourage noir, ainsi qu'une face avant très verticale et on a la panoplie du SUV.

A l'intérieur, c'est aussi un Renault Austral avec une planche de bord horizontale et une console centrale très (trop) présente. Là encore il est loin le temps de l'Espace 1 quand seuls le levier de vitesses au plancher et le frein à main se trouvaient entre les deux occupants avant. Pas de fourre-tout et de vide-poche apparemment non plus (ce qui a fait la réputation des monospaces).

Un peu de modularité

Nouveau Renault Espace : se réinventer - Un peu de modularitéLancer le diaporama
Nouveau Renault Espace 2023
+20

En revanche, ce nouvel Espace conserve pas mal d'emport. 777 litres en norme VDA en version 5 places, avec la banquette avancée (581 litres sinon). La version 7 places est une option gratuite, qu'il faut demander à la commande. Cela obère un peu le coffre. En 7 places, avec le troisième rang ouvert, il ne reste, en revanche, que 159 petits litres. La banquette du rang deux est rabattable 2/3 1/3 avec en plus un énorme accoudoir centra qui sert de dossier à la petite place centrale. Le rang 3 est composé de deux sièges indépendants. On peut donc moduler un peu l'espace à bord, mais ce n'est pas folichon. Comme souvent, si on veut 7 places et de l'emport, on prend plus grand comme un fourgon.

Bon, au rang des bonnes nouvelles, cet Espace 6 fait 215 kilos de moins que le précédent. Il est 3,2 cm plus bas. Combiné avec des moteurs E-Tech full hybrid plus efficient, cela devrait être bon pour la consommation. Le nouvel Espace, avec sa motorisation E-Tech full hybrid 200 ch consomme 4,6 litres aux 100 kilomètres, en cycle mixte selon la norme WLTP. De quoi faire regretter les Diesel ? Pas certains pour les grands rouleurs. Renault annonce une autonomie qui peut aller à 1100 km sur un plein. Il embarque aussi le 4Control Advanced, les quatre roues directrices, un gros plus.

Pour débuter sa carrière, s'il n'aura qu'une seule motorisation, l'Espace aura trois finitions : Techni, Iconic et Esprit Alpine. Cette dernière est la plus sympa visuellement. Gageons que comme Peugeot avec ses "GT-Line", Renault écoulera plutôt de l'Esprit Alpine bien plus flatteur. Evidemment, comme tout véhicule qui sort maintenant, il fait le plein d'aides à la conduite et d'ADAS (aides à la sécurité).

Notre avis, par leblogauto.com

Nouveau Renault Espace : se réinventer - Notre avis, par leblogauto.comLancer le diaporama
Nouveau Renault Espace 2023
+20

Faut-il l'appeler Espace ou plus simplement Grand Austral ? A vouloir capitaliser sur un nom iconique de sa marque, Renault ne va-t-il pas griller ce nouveau véhicule ? L'effet déceptif de ne pas retrouver un monospace risque d'être présent et de couper l'envie aux potentiels acheteurs de regarder les qualités de ce nouvel Espace. Soit.

Sinon, cela reste une proposition honnête, reste à voir le prix. Seul bémol, pas de moteur Diesel pour un véhicule pourtant censé faire de longs trajets. Plus court que le précédent Espace, il se confronte directement avec le Renault Grand Scenic, 7 places lui aussi, avec un gabarit similaire. Comme l'Espace, le grand Scenic n'est plus disponible en Diesel au catalogue.

A noter qu'il y a deux E de couleur différente sur le hayon. Mais une seule motorisation...la couleur dépend de celle de la carrosserie ? Ou de la finition ? Quant à la charge utile, attention ! En Techno 5 places elle n'est que de 468 kg ! Si on est 5 adultes (le conducteur est exclu), avec bagages, on flirtera rapidement avec la limite !

Vous cherchez un véhicule d'occasion ?

Retrouvez des milliers d’annonces sélectionnées pour vous aider à trouver le bon véhicule d’occasion.
Podcast Men's Up Life
 

Pour résumer

Renault tente de réinventer une deuxième fois l'Espace. Désormais totalement SUV assumé, il n'a plus rien du monospace de naguère. Une usurpation de nom qui pourrait coûter cher à ce "Grand Austral" qui a la même physique et intérieur que l'Austral.

Disponible en 7 places, l'Espace rentre dans la norme automobile alors que c'est son décalage qui a fait son succès passé.

Thibaut Emme
Rédacteur
Thibaut Emme

La quotidienne

Retrouvez tous les soirs une sélection d'articles dans votre boite mail.

Albums Photos