par La rédaction

New York 2010 : Infiniti QX56 en détails

Après un premier sujet d'introduction, voici tous les détails sur le terriblement disgracieux Infiniti QX56. Certes toute notion de beauté reste bien subjective mais en découvrant sous tous les angles le plus grand des 4X4 au catalogue de la division luxe Nissan, la bête se révèle clairement massive et loin d'être harmonieuse. Même si les lignes se veulent moins carrées et plus en courbes, cet Infiniti QX56 totalement nouveau a quand même tout d'une armoire normande. L'habitacle se dévoile autrement plus soigné, cossu et raffiné plus en phase avec la marque. Dur toutefois pour cette nouvelle version de prétendre s'offrir des chiffres de vente sur le continent nord-américain meilleurs que l'ancienne génération (déjà faiblards).

Zapping Le Blogauto Essai de la Megane e tech

Après un premier sujet d'introduction, voici tous les détails sur le terriblement disgracieux Infiniti QX56. Certes toute notion de beauté reste bien subjective mais en découvrant sous tous les angles le plus grand des 4X4 au catalogue de la division luxe Nissan, la bête se révèle clairement massive et loin d'être harmonieuse. Même si les lignes se veulent moins carrées et plus en courbes, cet Infiniti QX56 totalement nouveau a quand même tout d'une armoire normande. L'habitacle se dévoile autrement plus soigné, cossu et raffiné plus en phase avec la marque. Dur toutefois pour cette nouvelle version de prétendre s'offrir des chiffres de vente sur le continent nord-américain meilleurs que l'ancienne génération (déjà faiblards).

"Le QX 2011 d’Infiniti, qui dégage une impression de force et de puissance, est conçu pour attirer et retenir l’attention. Il se distingue par son allure dynamique et son caractère à la fois spacieux et élégant, pouvant accueillir jusqu’à huit adultes et leurs effets personnels", annonce la marque. Oui, mais dans quel sens...

Par rapport à l'ancienne version, il en conserve globalement le gabarit avec un Cx en amélioration à 0.37. On note également par exemple des phares arrière à LEDs, des marchepieds ton carrosserie, de nouveaux rétros extérieurs électriques rabattables, etc.

Sous le capot, le QX56 reçoit le même moteur que la toute nouvelle M. Il s'agit donc du V8 5.6 l développant quelques 400 chevaux (couple de 550 Nm) jumelé à une variante de la nouvelle boîte de vitesses automatique à 7 rapports. Il sera proposé en versions quatre et deux roues motrices selon les marchés. Pour en revenir au moteur (+ 25 % de puissance par rapport à l'ancien) il affiche selon Infiniti une consommation en recul de 10 %.

A signaler que le QX 2011 est le tout premier véhicule Infiniti doté du nouveau système HBMC (Hydraulic Body Motion Control) qui comprend également des jantes et des pneus de 22 pouces de même que plusieurs autres caractéristiques. Ce système contribue à atténuer l’inclinaison de la carrosserie dans les virages tout en augmentant la douceur de roulement.

Le nouveau QX d’Infiniti est par ailleurs doté d’une série de systèmes technologiques de pointe, parmi lesquels on retrouve les systèmes de détection et de prévention de sortie de voie. Un système de surveillance de l’angle mort est également offert. En option, on note notamment le régulateur de vitesse intelligent, l’aide au contrôle de la distance, l’assistance intelligente au freinage avec détecteur de collision frontale et les ceintures de sécurité avant pré-collisions.

A bord on retrouve notamment, en équipement de série, le système de navigation sur disque dur Infiniti, la technologie Around ViewMC Monitor, une sonorisation BoseMD  à deux canaux et 13 haut-parleurs et des sièges en cuir semi-aniline perforé. Le véhicule est également équipé d’un système de divertissement DVD avec deux écrans couleur de sept pouces. Voici pour quelques caractéristiques. Aux USA il sera commercialisé à partir de cet été à partir de 56 700 dollars en deux roues motrices et 59 800 dollars en quatre roues motrices. Sur ce place à la méga galerie.

A lire également. New York 2010 : Infiniti QX56.

Source : Infiniti.

Pour résumer

Après un premier sujet d'introduction, voici tous les détails sur le terriblement disgracieux Infiniti QX56. Certes toute notion de beauté reste bien subjective mais en découvrant sous tous les angles le plus grand des 4X4 au catalogue de la division luxe Nissan, la bête se révèle clairement massive et loin d'être harmonieuse. Même si les lignes se veulent moins carrées et plus en courbes, cet Infiniti QX56 totalement nouveau a quand même tout d'une armoire normande. L'habitacle se dévoile autrement plus soigné, cossu et raffiné plus en phase avec la marque. Dur toutefois pour cette nouvelle version de prétendre s'offrir des chiffres de vente sur le continent nord-américain meilleurs que l'ancienne génération (déjà faiblards).

La rédaction
Rédacteur
La rédaction

La quotidienne

Retrouvez tous les soirs une sélection d'articles dans votre boite mail.