par Elisabeth Studer

Mitsubishi : changement de Directeur Général

Nouveau changement de direction au sein de l'Alliance Renault-Nissan-Mitsubishi.

Zapping Le Blogauto Essai de la Cupra Born en Laponie

Une fois n'est pas coutume – ou première étape d'un nouveau processus ? - c'est désormais Mitsubishi qui est directement concerné. Le constructeur nippon a annoncé vendredi qu'à partir du 21 juin prochain, l'actuel président des activités du groupe en Indonésie, Takao Kato, prendra les fonctions de directeur général, assurées jusqu'à présent par Osamu Masuko.

Remaniement à la direction de Mitsubishi

S'exprimant dans le cadre d'un communiqué, Mitsubishi a tenu à préciser que Osamu Masuko demeurera toutefois président du conseil d'administration de Mitsubishi.

Une conférence de presse est prévue le lundi 20 mai prochain pour évoquer ce changement de direction.

Turbulences au sein de l'Alliance

Rappelons que Mitsubishi est contrôlé par Nissan, lequel détient 15% de Renault. Le groupe automobile français possède quant à lui 43,4% du capital de Nissan. Ce remaniement intervient alors que le projet d'une éventuelle fusion entre Nissan et Renault provoque de vives tensions internes, exacerbées par l'affaire Ghosn.

Mitsubishi anticipe une baisse de ses bénéfices

Alors que Nissan vient d'annoncer de très mauvais résultats pour le 1er trimestre 2019, tablant d'ores et déjà sur une poursuite de ses difficultés durant les mois qui viennent, Mitsubishi a déclaré ce mois-ci prévoir une baisse de son bénéfice à 90,0 milliards de yens (724 millions d'euros) sur l'exercice clos en mars 2020. Arguments avancés : un ralentissement de la demande dans un contexte de tensions commerciales et de besoins de financement accrus pour pouvoir développer de nouvelles technologies.

L'avis de Leblogauto.com

Ce changement de la direction au sein de Mitsubishi intervient à un moment crucial pour les constructeurs réunis au sein de l'Alliance. Nissan étant fortement secoué par l'affaire Ghosn …. mais devant également faire face à d'importantes difficultés commerciales. Les vives tensions entre Renault et Nissan pour obtenir la suprématie  se trouvant parallèlement mêlées à des ambitions capitalistiques.

Ce remaniement de direction au sein du 3eme partenaire pourrait faire pencher la balance d'un côté .... ou de l'autre. Reste que Nissan et Mitsubishi sont tous deux japonais ... face au français Renault. Deux cultures, deux intérêts et deux visions des choses  différentes.

Sources : Nissan, Reuters

Pour résumer

Nouveau changement de direction au sein de l'Alliance Renault-Nissan-Mitsubishi.

La quotidienne

Retrouvez tous les soirs une sélection d'articles dans votre boite mail.