Accueil Nissan Nissan accepte l’entrée de Thierry Bolloré au sein de son CA

Nissan accepte l’entrée de Thierry Bolloré au sein de son CA

841
9
PARTAGER

Les choses semblent s’apaiser entre Renault et Nissan. En effet, le constructeur japonais a accepté l’entrée de Thierry Bolloré – Directeur Général de Renault – dans son Conseil d’Administration.

Thierry Bolloré rejoint ainsi le Président du Conseil d’Administration de Renault, Jean-Dominique Senard nommé en avril lors d’une AG extraordinaire. Hiroto Saikawa, qui avait un temps accepter de céder la Présidence entend désormais bien rester à son poste.

Dans un communiqué relayé par l’AFP, Nissan explique vouloir élargir son Conseil d’Administration. Si l’Assemblée Générale l’approuve, ce seront donc 11 administrateurs qui le composeront, dont 7 issus de l’extérieur du groupe Nissan.

Selon une source proche du dossier, « c’est une importante concession, étant donné que la direction de Nissan a très peu confiance en M. Bolloré ».

Une autre source précise que « M. Senard a poussé pour cette nomination face aux Japonais qui refusaient au début ».

« Pour Renault, l’enjeu est d’avoir au conseil d’administration, à côté de M. Senard, un bon connaisseur du dossier, quelqu’un qui a du poids et qui sera aligné sur les mêmes positions », ajoute cette personne.

AFP

Au début de ce que l’on appelle l’affaire Ghosn, Thierry Bolloré a été l’un de ses soutiens, appelant au respect de la présomption d’innocence et demandant que Nissan fournisse les preuves que leur enquête avait récoltées. Les dirigeants de Nissan ont moyennement apprécié ce soutien et il a donc fallu la persuasion du nouveau patron de Renault et ancien de Michelin, Monsieur Senard pour arrondir les angles.

Jean-Baptiste Duzan et Bernard Rey, anciens de la maison Renault, qui leur siège d’administrateurs indépendants. Le Conseil enregistre l’arrivée de Bernard Delmas, président de « Nihon Michelin Tire » (filiale japonaise de Michelin) ou encore Andrew House, président de Sony Interactive Entertainment. Les nominations seront soumises à approbation lors de l’AG.

Proposition de nominations au conseil

 

Nom Poste actuel
Keiko Ihara Director, Nissan Motor Co., Ltd.
Masakazu Toyoda Director, Nissan Motor Co., Ltd.
Bernard Delmas Chairman, Nihon Michelin Tire Co., Ltd.
Andrew House Chairman, Sony Interactive Entertainment LLC
Yasushi Kimura Advisor, JXTG Holdings, Inc.
Motoo Nagai Auditor, Nissan Motor Co., Ltd.
Jenifer Rogers General counsel Asia, Asurion Japan Holdings G.K.
Thierry Bolloré CEO, Groupe Renault
Jean-Dominique Senard Director, Nissan Motor Co., Ltd.; Chairman, Groupe Renault
Hiroto Saikawa Representative director, president and CEO, Nissan Motor Co., Ltd.
Yasuhiro Yamauchi COO, Nissan Motor Co., Ltd.

Avec AFP

Illustration : Renault

Poster un Commentaire

9 Commentaires sur "Nissan accepte l’entrée de Thierry Bolloré au sein de son CA"

Notification de
avatar
Trier par:   plus récent | plus ancien | plus de votes
Thomas
Invité

Maintenant que c’est réglé, Renault Nissan va « piquer » FCA et JLR à PSA ??? 😀

pcur
Invité

En tant qu’actionnaire de Renault j’espère qu’ils vont déjà commencer à remettre Nissan sur les rails avant de discuter fusion ou intégration d’un nouveau groupe

zeboss
Invité

rien n’est réglé, faut pas non plus déconner…
La bataille pour récupérer le leadership est lancée, là c’est juste pur se reposer, Nissan sait qu’il n’a plus la main pour raison économique. Il leur faut avant retrouver une crédibilité économique, ensuite banzaï..

zeboss
Invité

la raison profonde du différent entre les marques de l’alliance est basée sur l’équilibre entre décisionnaires réclamé par Nissan.
Tant qu’il ne participe plus à la majorité des résultats, les japonais ne peuvent pas trop la ramener, Renault imposera toujours la notion de rentabilité…
Renault détient 40% du capital de Nissan l’inverse c’est 15%. Le rééquilibrage sera sur les droits de vote… 0 pour Nissan pour l’heure…

zeboss
Invité

quand pourra t’on reprendre un pst pour le corriger ? please ?

Invité

mais quelle crédibilité a encore Nissan ? Avec toutes les manigances qu’ils ont lancées depuis Novembre, comment peut-on encore faire confiance à une entité qui se dit alliée mais te balance un coup de couteau dans le dos ?

rakihoney92
Invité

Quand on a avancé de 2 pas, reculer d’un puis d’un autre, ce n’est pas une « concession importante », au mieux un coup de force raté.
JD Sénart et T.Bollore remplacent finalement Carlos Ghosn et Greg Kelly. Juste un retour à la situation d’avant crise en somme.

Invité

Mais que notre seigneur Nissan est bon, généreux et bienvayant d’accepter l’entrée du prince Bolloré en sa demeure ! Reine Mitsubishi et sa bague aux 3 diamants n’a t-elle pas trop dit à voir arriver pareil individus en son château ?

wpDiscuz