par La rédaction

Mika Hakkinen nous présente sa nouvelle voiture

Et c'est une Mercedes, bien sûr. A vrai dire, ça doit lui rappeler un peu le bureau, mais il ne s'en plaint pas : "Après être passé de la F1 ouverte à ma berline de DTM, la CLK DTM AMG Cabriolet est parfaite pour les petites virées autour de Monaco et les routes des Alpes Maritimes.". La série limitée de 100 exemplaires, présentée l'année dernière à Francfort, fait suite à la version fermée, qui commémorait les victoires de la firme à l'étoile dans le DTM. La version ouverte, elle, revendique le titre de cabriolet quatre places le plus rapide du monde et légitime implicitement toute les outrances stylistiques sur base Mercedes. Si l'exemple vient d'en haut, pourquoi se priverait-on d'un aileron en carbone sur le coffre à la première occasion, je vous le demande.

Zapping Le Blogauto Essai de la Cupra Born en Laponie

Et c'est une Mercedes, bien sûr. A vrai dire, ça doit lui rappeler un peu le bureau, mais il ne s'en plaint pas : "Après être passé de la F1 ouverte à ma berline de DTM, la CLK DTM AMG Cabriolet est parfaite pour les petites virées autour de Monaco et les routes des Alpes Maritimes.". La série limitée de 100 exemplaires, présentée l'année dernière à Francfort, fait suite à la version fermée, qui commémorait les victoires de la firme à l'étoile dans le DTM. La version ouverte, elle, revendique le titre de cabriolet quatre places le plus rapide du monde et légitime implicitement toute les outrances stylistiques sur base Mercedes. Si l'exemple vient d'en haut, pourquoi se priverait-on d'un aileron en carbone sur le coffre à la première occasion, je vous le demande.

La fiche technique ne fait pas non plus dans la subtilité avec 582 chevaux crachés par le V8 5,5 litres à compresseur et le 0 à 100 km/h en 4 secondes. Est-ce suffisant pour faire accourir d'autres clients que les pilotes maison nostalgiques des grandes goulées d'air à 300 km/h au volant d'une flèche d'argent (JPM est aussi acheteur) ? Pas sûr. Dix mois après son annonce, il reste encore "quelques exemplaires disponibles" selon Mercedes. Il faut dire qu'à 277.820 euros (prix en Allemagne) le bout, on doit pouvoir trouver plus élégant pour le farniente, ou plus homogène pour le circuit.

Source et crédit photos: Daimler Chrysler

Lire également:

Francfort 2005 : Mercedes CLK DTM Cabriolet by AMG

Essai E63 & CLS 63 AMG: Permis en sursis (2)

Pour résumer

Et c'est une Mercedes, bien sûr. A vrai dire, ça doit lui rappeler un peu le bureau, mais il ne s'en plaint pas : "Après être passé de la F1 ouverte à ma berline de DTM, la CLK DTM AMG Cabriolet est parfaite pour les petites virées autour de Monaco et les routes des Alpes Maritimes.". La série limitée de 100 exemplaires, présentée l'année dernière à Francfort, fait suite à la version fermée, qui commémorait les victoires de la firme à l'étoile dans le DTM. La version ouverte, elle, revendique le titre de cabriolet quatre places le plus rapide du monde et légitime implicitement toute les outrances stylistiques sur base Mercedes. Si l'exemple vient d'en haut, pourquoi se priverait-on d'un aileron en carbone sur le coffre à la première occasion, je vous le demande.

La rédaction
Rédacteur
La rédaction

La quotidienne

Retrouvez tous les soirs une sélection d'articles dans votre boite mail.