par Nicolas Anderbegani

Mercedes-Maybach Classe S : la Rolls des Mercedes

Après la nouvelle Mercedes Classe S, voici la déclinaison ultra-luxe griffée Maybach. De quoi venir titiller ses majestés Rolls-Royce Ghost et Bentley Flying Spur ?

Zapping Le Blogauto Essai de la Cupra Born en Laponie

Après avoir essayé d'exister en tant que marque à part entière dans le segment de l'ultra-luxe entre 2002 et 2013, Maybach s'est repositionné en label très haut de gamme de Mercedes.

Confort et ostentation

La nouvelle Maybach Classe S se voit et pas qu'un peu, avec son empattement de 3,40 mètres et sa longueur totale de 5,47 mètres, soit 30 centimètres de plus que la Classe S "standard", qui est néanmoins proposée en version longue de 5,29 mètres. Visuellement aussi, la Maybach ne passe pas inaperçu, avec sa livrée bi-ton (proposée en option), ses jantes spécifiques, sa grande calandre à lamelles verticales, la baguette chromée sur le capot et les ouïes latérales du spoiler chromées, qui pourtant dépareillent un peu avec le reste de la calandre. Certains y trouveront sans doute un aspect plus bling-bling et moins élégant qu'une Bentley Flying Spur, mais gageons que cette ostentation séduira sur certains marchés. L'allongement se traduit aussi par l'apparition d'une 3e vitre à l'arrière tandis que les montants sont ornés d'un logo Maybach.

La limousine soigne ses occupants. Un mode "chauffeur" fait son apparition pour rendre la conduite encore plus douce et confortable, avec notamment un démarrage en seconde, une cartographie moteur spécifique et des passages de vitesses les plus "onctueux" possibles. Une souplesse que pourront apprécier les passagers arrière, les grands chouchoutés de cet habitacle de première classe. Immergés dans un véritable salon, ils profiteront par exemple de la fonction de massage des repose-mollets et du chauffage du cou / des épaules.

Autre système étonnant : la compensation active du bruit de la route. Le système réduit les bruits de basse fréquence indésirables en utilisant des ondes sonores en contre-phase, via des haut-parleurs surround 4D. Les impulsions de la surface de la route génèrent des bruits de basse fréquence qui sont perçus comme un bourdonnement ou des battements à l'intérieur. Dans la Mercedes-Maybach Classe S avec compensation active du bruit de la route, il y a six capteurs d'accélération dans le système de suspension. Ceux-ci envoient des signaux de référence à l'unité de contrôle. En utilisant ces informations, un algorithme spécial calcule à l'avance le contre-bruit nécessaire.

Electro show

Le catalogue d'options propose l'éclairage d'ambiance actif , c'est-à-dire la bande lumineuse LED animée avec des fonctions intelligentes de confort et de sécurité, accompagné de fonctions supplémentaires comme l'affichage d'entrée «Welcome» qui accueille les passagers avec un spectacle de lumière spécial (vous avez dit gadget ?). Un tapis de lumière se répand à l'intérieur, l'accent étant mis sur les portes arrière. Des cadres en bois de haute qualité enveloppent l'arrière des dossiers des sièges avant, donnant l'impression de sièges lounge généreux.

La Maybach reprend à son compte évidemment le nouveau système d'infodivertissement MBUX multi-écran, la panoplie de caméras avec capteurs de mouvement et une IA adaptative, ainsi que le système Digital Light (équipement en option) qui permet des fonctions entièrement nouvelles, comme la projection d'aides au marquage ou de symboles d'avertissement sur la route devant vous. Dans chaque lampe frontale, DIGITAL LIGHT dispose d'un module d'éclairage avec trois LED extrêmement puissantes dont la lumière est réfractée et dirigée par 1,3 million de micro-miroirs. La résolution est donc supérieure à 2,6 millions de pixels par véhicule.

Sous le capot, alors que la Classe S emploie un moteur diesel 6-cylindres, la Maybach adopte le V8 biturbo essence associé à un système d'hybridation léger de 48 volts. La puissance est annoncée à 560 chevaux. Toute cette puissance est envoyée aux quatre roues motrices et directrices via une boîte de vitesses automatique 9G-Tronic.

Les tarifs sont attendus, malus compris, aux alentours de 180.000 euros....sans compter les nombreuses options du catalogue long comme le bras. Mais de toute façon, son terrain de prédilection ne sera pas vraiment en France.

Images : Mercedes

Pour résumer

Après la nouvelle Mercedes Classe S, voici la déclinaison ultra-luxe griffée Maybach. De quoi venir titiller ses majestés Rolls-Royce Ghost et Bentley Flying Spur ?

La quotidienne

Retrouvez tous les soirs une sélection d'articles dans votre boite mail.