par Frederic Papkoff

Mercedes Classe-S, la meilleure voiture du monde?

L'arrivée d'une nouvelle génération de Mercedes Classe-S est toujours un petit événement, car elle apporte toujours son lot d'innovations. De façon générale, et même si la concurrence est plus relevée que par le passé, c'est elle qui mène la danse dans le segment. Et la dernière de la lignée compte bien s'affirmer, en toute simplicité, comme la meilleure voiture du monde...

Zapping Le Blogauto Essai de la Megane e tech

Cette nouvelle Classe-S a été conçue selon trois grands axes : la sécurité, l'efficience énergétique et ce que Mercedes qualifie d'Essence du luxe. Car cette Classe-S doit aussi venir chercher tout en haut de la gamme les client les plus huppés en remplacement de la Maybach. En attendant une version Pullman, elle débarque donc en version à empattement standard (longueur de 5116 mm / empattement de 3035) ou long (6246 et 3165 mm). Et pour la première fois, le développement principal a été la version longue, de laquelle a été dérivée la version courte, et non l'inverse.

Le stye est une évolution douce de la génération précédente dans ses formes générales et ses volumes. La courbure du pavillon est conservée, mais elle ménage à la fois le dynamisme avec ses flancs plus sculptés, ou le statut avec une calandre plus présente : plus verticale, plus grande et avec plus de volume par rapport au capot.

Efficience : aluminium, aérodynamique et moins de 120 /km

La carrosserie est totalement en aluminium, et au total, 50% de l'ensemble caisse / carrosserie fait appel à ce matériau. Ce qui permet à la Classe-S de revendiquer un poids maintenu depuis 20 ans malgré l'amélioration des équipements. A ce chapitre de l'efficience, Mercedes est également fier de proposer la première voiture sans aucune ampoule, près de 500 LED au total pour l'éclairage extérieur ou intérieur...

Réduction du poids, mais aussi comme toujours chez Mercedes gros travail sur l'aérodynamique. Si certains constructeurs se contentent de valeurs de Cx aux alentours de 0,30, Mercedes place la barre sous les 0,25 pour tous ses modèles. La S revendique 0,24, et même 0,23 pour la version la plus affutée (S300 Bluetec Hybrid).

Quatre motorisations seront proposées au lancement, deux en essence, deux en diesel, et la moitié en hybride :

  • S400 Hybrid : V6 3,5l - 225 kW / 306 ch - 370 m + 20 kW / 250 Nm électrique = 147 g/km
  • S500 : V8 4,7l 335 kW / 455 ch - 700 Nm = 199 g/km
  • S300 Bluetec Hybrid : L4 2,1l 150 kW / 204 ch - 500 Nm+ 20 kW / 250 Nm électrique = 115 g+km
  • S350 Bluetec : V6 3,0l 190 kW / 258 ch - 620 Nm = 126 g/km

La sécurité, comme toujours chez Mercedes

Le chapitre de la sécurité à bord de la Classe-S a déjà été défloré voici quelque mois lors des premiers documents à propos de l'ensemble Intelligent Drive. Une appellation qui regroupe les diverses aides à la conduite :

  • DISTRONIC PLUS avec Steering Assist et Stop&Go Pilot
  • Brake Assist system BAS PLUS avec Cross-Traffic Assist
  • Active Lane Keeping Assist
  • Adaptive Highbeam Assist Plus
  • Night View Assist Plus
  • ATTENTION ASSIST

Tous ces systèmes sont mis en oeuvre via une batterie de capteurs dont la caméra stéréo au niveau du rétroviseur intérieur, à l'avant 2 radars courte portée (30 m / angle de 80°), un radar longue portée (200 m / 18°) incluant une détection moyenne portée (60 m / 60°), et à l'arrière un radar multi mode (80m /16°, 30m / 80°).

De façon générale, la grande nouveauté est l'exploitation de la caméra stéroscopique. Grâce à cet arsenal de capteurs, le régulateur de vitesse adaptatif permet une conduite quasiment autonome à basse vitesse. Avec une vision plus large et plus complète, le système est également capable d'actions nouvelles, comme interdire un dépassement sur une file centrale sur une autoroute 2x3 voies, ou de l'autoriser à des vitesses de moins de 85 km/h, mais avec un différentiel de vitesse maximal de 20 km/h avec les véhicules sur les files latérales.

L'intervention de cette nouvelle vision est également utilisée dans la fonction de maintien dans la file de circulation. Elle cherche à conserver le véhicule au centre de la voie de circulation (jusqu'à 200 km/h), mais peu aussi empêcher de franchir les lignes pointillées si un véhicule arrivant en sens inverse est détecté..

Arrivé il y a dix ans, le Pre-Safe devient Extended Pre-Safe en adoptant les fonctions de Pre-Safe Brake (détection de risques de collision et de piétons avec action sur les freins), de Pre-Safe Plus (détection de risque de collision arrière avec allumage des feux de détresse à haute fréquence, plus si besoin enclenchement du frein de parking pour réduire les risques le coup du lapin et de sur-accident), Pre-Safe Impulse (réduction des risques de blessure des occupants des places avant en accompagnant leur mouvement avant le choc par un pilotage fin des pré-tensionneurs). Les passagers arrière ne sont pas oubliés avec les pédoncules de ceintures motorisés (permet une fixation plus basse de l'ancrage de ceinture), un airbag de ceinture et airbag anti sous-marinage (utilisé lorsque le siège est incliné).

Le luxe par la technologie

Le luxe à bord de cette nouvelle S s'exprime par les matériaux (cuir, bois, métal satiné), la qualité d'assemblage, et tout un ensemble d'éléments destinés à améliorer la vie à bord au quotidien.

Ici aussi, la caméra stéréoscopique est utilisée, pour améliorer encore le confort. La suspenson Magic Body Control se dote de la fonction Road Surface Scan. Via la caméra, le système de gestion détecte les changements de la route, à 15 m de distance, et anticipe les changements nécessaires dans la gestion de l'amortissement, de façon individuelle pour chaque roue. Le système fonctionne de jour, et à des vitesses allant jusqu'à 130 km/h.

L'électronique jour naturellement un rôle prépondérant avec deux écrans de 12"3 (30,7 cm) associés, dont un remplaçant totalement l'instrumentation.La navigation profite donc d'un écran généreux, et les passagers arrière profitent eux aussi sur leurs écrans (si installés) de la fonction Driveshow qui affiche la progression de l'itinéraire à la façon des avions, sur la base de carte Google Maps. Le son des versions hautes est signé Burmeister, en deux versions : Burmester Surround Sound System ou Burmester High End 3D Surround Sound System. Le système d'amplification des basses Frontbass apparu sur le roadster SL est également présent.

La gestion de la température est amplement détaillée par Mercedes. On pourra en évoquer les principales fonctions avec une diffusion Medium / Diffuse / Focus, intégrant une puissance de ventilation différenciée entre passager avant et conducteur, un réglage différencié de la température d'air soufflée au niveau des pieds pour le conducteur et le passager.  Les passagers arrière profitent également d'un réglage individuel, et en option d'un module  avec échangeur air / eau séparé implanté dans la console centrale.

Chauffage ou refroidissement, mais aussi gestion de la qualité de l'air : filtration, ionisation et diffusion de parfum. Cette dernière reprend la technologie développée pour la Maybach Zeppelin. Le tout est connecté au GPS afin de déterminer la position du soleil ou l'altitude...

A eux seuls, les sièges peuvent faire l'objet d'un long descriptif. On retiendra que deux types de sièges arrière sont proposés sur la S à empattement court, et 5 sur la S à empattement long.. Les occupants des places arrière sont choyés, avec une proposition de sièges individuels réglables en inclinaison (sans changement de position de l'assise). Les versions hautes se nomment Executive avec un angle d'inclinaison du dossier à 43,5° et un repose jambes intégré côté passager. L'option First Class Rear améliore encore le confort avec une console centrale continue dotée de rangements, de porte-gobelets chauffants et réfigérants et de tablettes.

La fonction de chauffage est combinée à la fonction de massage pour offrir un massage inspiré du principe des pierres chauffantes. 14 coussins gonflables individuellement sont implantés dans le siège avec un chauffage localisé. Une fonction également disponible aux places arrière bien entendu, tout comme les accoudoirs chauffants (latéraux et central). La partie ventilation des sièges inaugure des ventilateurs réversibles.

Source : Mercedes-Benz

Pour résumer

L'arrivée d'une nouvelle génération de Mercedes Classe-S est toujours un petit événement, car elle apporte toujours son lot d'innovations. De façon générale, et même si la concurrence est plus relevée que par le passé, c'est elle qui mène la danse dans le segment. Et la dernière de la lignée compte bien s'affirmer, en toute simplicité, comme la meilleure voiture du monde...

La quotidienne

Retrouvez tous les soirs une sélection d'articles dans votre boite mail.