par Nicolas Anderbegani

Mercedes-Benz Classe C 2021 : une vraie "baby Classe S"

Attention, best-seller en renouvellement ! Mercedes dévoile la dernière génération de la Classe C, dans ses versions berline et break.

Zapping Le Blogauto Essai de la Cupra Born en Laponie

Rappelons-le au cas où, la Classe C est le modèle le plus vendu de Mercedes-Benz au cours de la dernière décennie. Plus de 2,5 millions de berlines et de breaks se sont écoulés pour la 4e génération entre 2014 et aujourd'hui. Et si l'on remonte à 1982, plus de 10,5 millions de Mercedes-Benz de cette gamme ont été livrées aux clients. C'est donc un mastodonte de la gamme qui bénéficie d'une mise à jour conséquente avec la 5ème génération.

La Classe C muscle son look

Les évolutions stylistiques sont notables au premier coup d'oeil, car la ligne, qui s'inspire de la Classe S, gagne énormément en dynamisme par rapport à la Typ 205 qui versait davantage dans l'élégance. La face avant devient plus agressive et flirte avec le design AMG: feux effilés, prises d'air béantes et calandre large type AMG GT. Les flancs sculptés, le pavillon plongeant à l'arrière et les optiques étirés en largeur sur la poupe parachèvent cette mutation de la Classe C qui semble trépigner de troquer le smoking pour le "survet".

Malgré tout, le confort n'est pas oublié. La Classe C se dote en option des roues arrière directrices et grandit encore, atteignant désormais 4,75 m de long (c'est 6,5 cm en plus, autant qu’une Peugeot 508 et...que la 1ère génération de Classe E) et 1,82 m de large (+ 1 cm). L'accroissement s'explique aussi par l’adoption d’une nouvelle plate-forme à l’empattement étiré (2,87 m soit + 2,5 cm), d'autant plus que la Chine profitera aussi d'une version allongée. Le diamètre de braquage est réduit de plus de 40 cm et s'établit à moins de 11 m, voici donc une berline qui gagne en agilité.

Techno-centre

A l'intérieur, le changement est encore plus net et s'insère dans les pas de la révolutionnaire Classe S. La Classe C se dote ainsi d'un univers épuré et technophile, matérialisé par un écran tactile de 9,5 pouces (et 11,9 pouces sur le haut de gamme) trônant désormais au centre de la planche de bord, laquelle est surmontée par trois grands aérateurs. Derrière le volant à trois branches, on trouve un autre écran allant de 10,5 à 12,3 pouces selon la finition. Les écrans sont cependant des LCD, alors que la Classe S profite de dalles OLED. L'ensemble est piloté par le système d’info-divertissement MBUX de 2ème génération, basé sur l'architecture Nvidia Volta, qui est dotée du nouveau super processeur Tesla V100 conçu pour assister l'intelligence artificielle.

L’assistant vocal propose une utilisation plus simple, sans le besoin systématique du "Hey Mercedes". Qualifié de « centre nerveux » de la voiture, ce système multimédia embarque un dispositif prédictif pour simplifier la conduite. Le capteur d’empreintes digitales permet d'enregistrer plusieurs profils paramétrables dans le système biométrique pour se connecter au système et ainsi programmer automatiquement certains préréglages.

Plus que jamais, la voiture haut de gamme promet d'être un smartphone roulant. Avec la fonction Smart Home MBUX, la Classe C devient désormais une centrale de commande mobile domotique pour la maison. Via le service « Smart Home »,  température, éclairage, volets roulants et appareils électriques peuvent être surveillés et déclenchés à distance. Le service « Online Music » intègré le premier fournisseur de streaming musical dans le système d'infodivertissement MBUX avec des millions de titres. Les services font désormais partie intégrante de l'offre produit dans les berlines techno, d'autant qu'ils permettent de gonfler les marges.

La réalité augmentée est aussi proposée en option. Une caméra enregistre l'environnement en amont du véhicule. Les images animées sont affichées sur l'écran central. Des objets virtuels, des informations et des marquages sont en outre affichés sur l'image vidéo. Il peut s'agir notamment de panneaux de signalisation, d'indications de bifurcation, de recommandations de changement de voie et de numéros de logements. Enfin, toute une panoplie de systèmes d'aide à la conduite est disponible, qu'il s'agisse du régulateur de vitesse adaptatif, de la reconnaissance des panneaux de signalisation ou encore de l'aide au stationnement automatisé.

Electrification à tous les étages

Toutes les motorisations essence et diesel sont associées à de l'hybridation légère 48 V, mais la Classe C inaugure aussi une version essence hybride rechargeable offrant jusqu'à 100 km d'autonomie en mode tout-électrique.

En essence, les 4 cylindres sont proposés avec un bloc 1,5 litre à 170 et 204 chevaux, et un bloc 2,0 litres de 258 chevaux. En diesel, le bloc 2,0 litres est décliné en versions 163, 200 et 265 chevaux. La fonction "Boost" apporte un supplément de 20 chevaux à basse vitesse grâce à l'hybridation 48 V et la boîte automatique 9G-Tronic à neuf rapports est de série. En option, la transmission intégrale 4-Matic est proposée sur certaines versions, complétée par des roues arrière directrices, pour une meilleure maniabilité. Signe des temps, les V6 et V8, que l'on trouvait surtout sur les déclinaisons AMG, sont pour l'instant absents, mais ils pourraient revenir sur certains marchés. Pour l'Europe, ce n'est sans doute pas dans les cartons à ce jour et en ce qui concerne la France, l'offre de lancement est encore plus retsreinte avec le diesel 220 d (200 ch) et le 200 essence (204 ch).

La version hybride rechargeable baptisée C 300 e viendra rapidement compléter l'offre, avec une puissance totale de 313 chevaux et 550 Nm de couple, associant un quatre cylindres essence de 204 chevaux à une motorisation électrique de 129 chevaux, pouvant fonctionner en mode tout-électrique jusqu'à 140 km/h et offrant jusqu'à 100 km d'autonomie grâce à une batterie de 25,4 kWh. Les versions AMG devraient reprendre les blocs 4 cylindres turbo déjà implantés dans les A35/A45.

Notre avis, par leblogauto.com

Les tarifs ne seront connus qu'en mars, mais la Classe C affiche clairement ses ambitions dans la guerre du premium pour conserver son trône, en placant haut la barre de la technologie, qui a pris le pas sur la mécanique en terme de porte-étendard.

Pour résumer

Attention, best-seller en renouvellement ! Mercedes dévoile la dernière génération de la Classe C, dans ses versions berline et break.

La quotidienne

Retrouvez tous les soirs une sélection d'articles dans votre boite mail.