par Nicolas Anderbegani
On vend les bijoux de famille

McLaren en manque de piastres

McLaren doit vendre des voitures historiques de sa collection pour garantir le financement des mises à niveau de la supercar hybride Artura. Ce n'est toujours pas suffisant car la société est toujours en pourparlers avec les actionnaires pour une recapitalisation.

Zapping Le Blogauto Essai Dacia Jogger

du cash pour l'Artura

Fin 2022, mais McLaren n'a pas encore livré une unité de l'Artura. Introduite à la mi-2021, la McLaren Artura hybride a subi des retards de livraison en raison de la pénurie continue de puces à la fin de l'année dernière. Cependant, McLaren a révélé dans son rapport sur les résultats du troisième trimestre, que le modèle avait besoin de "certaines mises à niveau techniques" qui ont entraîné un nouveau retard dans la production . Bien sûr, cette mise à niveau nécessiterait un financement, obligeant McLaren à vendre certaines de ses voitures historiques pour lever des fonds, comme le rapporte Automotive News .

Le fonds souverain de Bahreïn, Mumtalakat Holding, qui détient près de 60% du capital de McLaren, a acheté lesdites voitures historiques pour 100 millions de livres (123 millions de dollars). Les détails exacts des véhicules McLaren historiques vendus n'ont pas été divulgués. Il convient de noter que la collection patrimoniale de McLaren comprend 54 rares voitures de course de Formule 1 et des supercars F1.

Mal chronique

Cependant, ladite injection de liquidités de son principal actionnaire ne suffit pas. McLaren a saigné de l'argent. La société a enregistré une perte de 247 millions de dollars au cours des neuf mois jusqu'en septembre, en hausse par rapport à la perte de 84 millions de dollars de l'année dernière. De plus, les liquidités de la société à la fin du troisième trimestre sont tombées à 106 millions de dollars, une énorme baisse par rapport à 208 millions de dollars. Cette année, McLaren a déjà obtenu des fonds de certains de ses actionnaires par le biais d'actions privilégiées convertibles.

La société d'investissement Ares Management Corporation et le Fonds d'investissement public d'Arabie saoudite ont contribué à ce financement, à hauteur de 125 millions de livres (154 millions de dollars). L’an passé déjà, McLaren avait été contraint de céder son siège historique de Woking afin de faire rentrer des liquidités suite à la crise du Covid, concluant un bail de location des lieux pour 20 ans.

Un plan produit complexe ?

La marque souffre d’un problème de financement chronique, car sa rentabilité demeure faible. Plus globalement, la stratégie produit de McLaren est aussi à revoir. Les modèles se sont multipliés ces dernières années, avec une gamme où il était difficile de s’y retrouver. L’Artura est un ambitieux projet hybride, reposant sur une nouvelle plate-forme MCLA,  mais n’est pas Ferrari ou Lamborghini qui veut, d’autant que les assises techniques et financières de ces deux rivaux sont autrement plus solides.

Dans une récente interview donnée au média EVO, Le nouveau PDG de McLaren, Michael Leiters, issu de Porsche et de Ferrari, a pointé du doigt des erreurs dans les décisions prises précédemment par la marque. "Ce que j'ai entendu de mon équipe ici, c'est que dans le passé, nous acceptions un produit non mature et le lancions et le livrions aux clients. L'Artura était le premier projet où nous ne faisions pas cela. Nous avons vu que la voiture n'était pas mature, alors nous avons arrêté les livraisons. Nous avions déjà un retard important dans notre ligne de production à l'époque et nous avons réduit [la production] à zéro [voitures] par jour pour résoudre nos problèmes de qualité.

Il faut dire que si la marque a été gérée comme le sont les contrats de pilotes en sport automobile, il y a matière à se poser des questions.

Podcast Men's Up Life
 

Vous cherchez un véhicule d'occasion ?

Retrouvez des milliers d’annonces sélectionnées pour vous aider à trouver le bon véhicule d’occasion.

Pour résumer

McLaren est toujours en proie à d'importantes difficultés financières, aggravées par les retards de lancement et mises à jour techniques exigées par la nouvelle supercar hybride Artura. Par conséquent, Mclaren s'est résignée à vendre une grande partie de sa collection historique de supercars et de monoplaces de F1.

La quotidienne

Retrouvez tous les soirs une sélection d'articles dans votre boite mail.