par Nicolas Anderbegani

Mazda relance le moteur rotatif avec le MX-30

Le fameux moteur rotatif, ou plus exactement à piston rotatif, va faire son retour chez Mazda, non pas dans une sportive de type RX-7 ou même une affriolante RX-9, mais, signe des temps, en appoint du crossover électrique MX-30.

Zapping Le Blogauto Essai Alpine A110

Pour booster l'autonomie

Dans cette configuration, le moteur agira comme un prolongateur d'autonomie soit, essentiellement, un générateur alimenté en carburant pour étendre l'autonomie de la MX-30 entre les stations de charge. La rumeur est devenue confirmation par la voix du président et chef de la direction de Mazda, Akira Marumoto, qui a affirmé dans une vidéo que les prototypes rouleraient l'an prochain, avant une sortie en série prévue d’ici 2022. Le moteur rotatif viendrait ainsi épauler ce nouveau SUV 100 % électrique, le premier de Mazda, qui a fait un choix original et osé en l’équipant d’une batterie de seulement 35,5 kWh pour une autonomie WLTP cantonnée à 200 Kms. Partant du principe que l’usage de ces véhicules est d’abord urbain et sur des distance courtes, Mazda a donc fait le pari d’une autonomie limitée qui pourra s’accroître avec le renfort du thermique. A voir au niveau du poids total…

Une longue histoire

Mazda a lancé son premier moteur rotatif de série en 1967, après avoir acquis la licence de la technologie développée par l'ingénieur allemand Felix Wankel et exploitée par feu NSU au début des années 1960. Les moteurs à pistons rotatifs utilisent un rotor triangulaire arrondi qui tourne à l'intérieur d'un stator autour d’un vilebrequin fixe. N’utilisant pas de système bielle-manivelle, ils sont bien plus compacts, plus légers, plus simples dans leur conception et n’engendrent pas de mouvements alternatifs, permettant ainsi des vibrations et un bruit moindres. Mazda reste évidemment le seul et unique constructeur à avoir imposé cette technologie au Mans, avec le succès de la 787B en 1991. Retiré de la commercialisation en 2012 après la fin de carrière de la RX-8, le moteur rotatif n’a pas pour autant été réellement abandonné, Mazda testant un prolongateur rotatif sur un prototype Demio puis en proposant au Salon de l'automobile de Tokyo 2015 un concept de successeur au RX-7 avec un moteur rotatif SkyActiv-R de nouvelle génération.

Pour étayer ses ambitions de performance écologique, Mazda a rempli l'habitacle de matériaux durables, notamment des bouteilles en plastique recyclé pour la garniture de porte. Un matériau appelé "Heritage Cork" dans le plateau de la console est fabriqué à partir de la récolte de l'écorce d'un arbre, éliminant ainsi le besoin de le couper.

Notre avis, par leblogauto.com

Le retour de cette technologie si particulière ne peut que ravir les amateurs de mécanique, mais il faut encore attendre les spécifications techniques pour voir ce qu'il aura dans le ventre, ou plutôt le stator, et voir s'il y aura d'autres applications sur des modèles pourquoi pas pus sportifs.

Pour résumer

Le fameux moteur rotatif, ou plus exactement à piston rotatif, va faire son retour chez Mazda, non pas dans une sportive de type RX-7 ou même une affriolante RX-9, mais, signe des temps, en appoint du crossover électrique MX-30.

La quotidienne

Retrouvez tous les soirs une sélection d'articles dans votre boite mail.