Mazda CX-80 : un SUV 7 places pour l'Europe
par Nicolas Anderbegani

Mazda CX-80 : un SUV 7 places pour l'Europe

Un CX-60 rallongé qui, selon les dires du constructeur, incarne la "robustesse élégante".

Zapping Le Blogauto Essai Alpine A110

Mazda a dévoilé le tout nouveau CX-80, son nouveau vaisseau amiral sur des marchés comme l'Europe, le Japon et l'Australie. Mazda propose désormais un SUV 7 places pour l’Europe, prenant la relève du monospace Mazda 5, dont la commercialisation a cessé en 2018, lequel proposait une configuration 6+1.

Le plus grand et spacieux de la gamme européenne

Le CX-80 est nettement plus long que le CX-60, gagnant 25 centimètres et atteignant 4,99 mètres, mais reste plus court que le CX-90 nord-américains de 5.12 mètres. Malgré son statut de SUV, il garde une ligne plutôt élégante, statutaire et classique sans surcharge.

Le Mazda CX-80 partage de nombreux panneaux de carrosserie avec le CX-60, y compris toute la partie avant. Cependant, le CX-80 bénéficie d'un empattement plus long et d'un porte-à-faux arrière allongé.

Le profil se distingue par les portes arrière plus longues et la serre spécifique au modèle avec du chrome plus épais sur les vitres latérales arrière, renforçant ses prétentions premium. À l'arrière, les feux arrière sont communs à ceux du CX-60 mais on retrouve une partie arrière redessinée et un hayon plus vertical.

Le CX-80 est disponible avec différentes configurations intérieures à trois rangées, pouvant accueillir six ou sept occupants. La deuxième rangée peut être configurée avec soit un trio de sièges standard, soit deux sièges capitaine combinés à une console centrale ou un passage vers la troisième rangée. Enfin, les deux sièges de la troisième rangée peuvent se replier complètement à plat, prolongeant ainsi l'espace de chargement lorsqu'ils ne sont pas utilisés.

En configuration à 7 places, le Mazda CX-80 propose un volume de coffre de 258 litres. En configuration à 5 places, lorsque le rang 3 est escamoté, la capacité passe 687 litres. Enfin, lorsque les dossiers du rang 2 sont rabattus, il est possible de transporter jusqu’à 1 971 litres.

Le tableau de bord est repris du CX-60, avec des matériaux haut de gamme et le dernier écran d'infodivertissement de Mazda. L'équipement comprend la commande vocale Alexa, une « navigation hybride » censée combiner les avantages des services hors ligne et en ligne, et un nouveau système Trailer Hitch View. Le modèle bénéficie de la suite complète i-Activsense ADAS, Mazda visant une note Euro NCAP de cinq étoiles.

Mazda affiche ses ambitions premum, en dotant l'intérieur d'un habillage soigné. Cuir Nappa, bois d’érable, tissu brodé, l’ambiance à bord est cossue, mais toujours dans une forme de sobriété chic. La finition Takumi au sommet de la gamme en est le parfait exemple.

2 moteurs hybrides, dont un diesel

En Europe, le CX-80 propose un choix de groupes motopropulseurs diesel hybrides légers et hybrides rechargeables. Ceux-ci sont partagés avec le CX-60, puisque les deux modèles reposent sur la même architecture.

Cultivant sa différence et aimant jouer à contre-courant, Mazda propose comme version d'entrée de gamme e-Skyactiv D est équipée d'un nouveau bloc six cylindres diesel de 3,3 litres, produisant 254 CV et 550 Nm de couple. Le moteur est assisté par le système hybride doux M Hybrid Boost 48 V. La puissance est transmise aux quatre roues via une boîte de vitesses automatique à huit rapports.

Le e-Skyactiv PHEV, plus puissant, produit une puissance combinée de 327 CV et 500 Nm de couple, permettant un sprint de 0 à 100 km/h en 6,8 secondes. La configuration comprend un moteur à essence quatre cylindres de 2,5 litres, un moteur électrique et une batterie de 17,8 kWh offrant jusqu'à 60 km d'autonomie en mode électrique uniquement.

Les préventes du Mazda CX-80 débuteront en mai et les premiers exemplaires devraient arriver chez les concessionnaires européens à l'automne 2024. Le SUV sera également disponible sur son marché national au Japon et devrait arriver en Australie avant la fin de l'année. Les tarifs démarrent à 63 100 euros, soit une hausse comprise entre 3 950 et 4 400 euros par rapport au CX-60.

Vous cherchez un véhicule d'occasion ?

Retrouvez des milliers d’annonces sélectionnées pour vous aider à trouver le bon véhicule d’occasion.
Podcast Men's Up Life
 

Pour résumer

Mazda coiffe le CX-60 d'un CX-80 très ressemblant, mais 25 centimètres plus long, permettant ainsi daccueillir une troisième rangée de passagers. Le vaisseau amiral de la gamme européenne du constructeur d'Hiroshima perpétue l'approche "élégance sobre".

La quotidienne

Retrouvez tous les soirs une sélection d'articles dans votre boite mail.