par Christophe Labedan

Marché automobile: +2.7%

La fin d'année annonce un résultat honorable sans pour autant être à la hauteur de nos esperances avec une en hausse de 2,7% en 2005 ternie par une mauvaise performance sur le dernier trimestre qui laisse envisager un début d'année difficile nottament pour Renault . Malgré un championnat du monde de F1 pilote et constructeur, Renault a chuté de 4,5% au niveau des immatriculations et baissé à 25,8% au niveau des parts de marché, l'impact de l'investissement F1 est donc severement remis en question.
Les gagnants sont Citroen qui tire son épingle du jeu avec la C3 et la C4 et des ventes en hausse de 5,5% et un championnat du monde des rallyes sauvant la mise pour le groupe PSA. Les marques allemandes sont  toujours aussi populaires dans l'hexagone avec des résultats flatteurs: BMW (+10,7%), Mercedes (+11,1%) avec sa classe B et Volkswagen (+11%) avec sa nouvelle Golf.

Zapping Le Blogauto Essai Dacia Jogger

La fin d'année annonce un résultat honorable sans pour autant être à la hauteur de nos esperances avec une en hausse de 2,7% en 2005 ternie par une mauvaise performance sur le dernier trimestre qui laisse envisager un début d'année difficile nottament pour Renault . Malgré un championnat du monde de F1 pilote et constructeur, Renault a chuté de 4,5% au niveau des immatriculations et baissé à 25,8% au niveau des parts de marché, l'impact de l'investissement F1 est donc severement remis en question.
Les gagnants sont Citroen qui tire son épingle du jeu avec la C3 et la C4 et des ventes en hausse de 5,5% et un championnat du monde des rallyes sauvant la mise pour le groupe PSA. Les marques allemandes sont  toujours aussi populaires dans l'hexagone avec des résultats flatteurs: BMW (+10,7%), Mercedes (+11,1%) avec sa classe B et Volkswagen (+11%) avec sa nouvelle Golf.

DaimlerChrysler se démarque en décembre avec un bond de 22,0%, dont +35,6% pour la seule marque Mercedes. Ford a enregistré une hausse de 11,1% et Fiat a progressé de 8,2% dont 14,0% pour la seule marque Fiat.

Au final Toyota enregistre la plus forte progression de ses ventes, avec une hausse de 11,%. L'année 2005 aura été meilleure que 2004 pour le marché automobile français mais à l'exception de Citroen, largement en faveur des constructeurs étrangers.

Pour résumer

La fin d'année annonce un résultat honorable sans pour autant être à la hauteur de nos esperances avec une en hausse de 2,7% en 2005 ternie par une mauvaise performance sur le dernier trimestre qui laisse envisager un début d'année difficile nottament pour Renault . Malgré un championnat du monde de F1 pilote et constructeur, Renault a chuté de 4,5% au niveau des immatriculations et baissé à 25,8% au niveau des parts de marché, l'impact de l'investissement F1 est donc severement remis en question.
Les gagnants sont Citroen qui tire son épingle du jeu avec la C3 et la C4 et des ventes en hausse de 5,5% et un championnat du monde des rallyes sauvant la mise pour le groupe PSA. Les marques allemandes sont  toujours aussi populaires dans l'hexagone avec des résultats flatteurs: BMW (+10,7%), Mercedes (+11,1%) avec sa classe B et Volkswagen (+11%) avec sa nouvelle Golf.

Christophe Labedan
Rédacteur
Christophe Labedan

La quotidienne

Retrouvez tous les soirs une sélection d'articles dans votre boite mail.