Lancer le diaporama
Lotus Evija Fittipaldi
+10
LANCER LE DIAPORAMA
par Nicolas Anderbegani
Hommage au champion et à sa monture, la 72D

Lotus Evija Fittipaldi, la robe légendaire

La première Lotus 100% électrique, l’Evija, est présentée dans une édition limitée « Fittipaldi », un hommage à un couple voiture-pilote emblématique de la Formule 1.


Zapping Le Blogauto Essai de la Megane e tech

Un peu d'histoire

Débutant en 1970 chez Lotus aux côtés de Jochen Rindt, Emerson Fittipaldi remporte sur la Lotus 72C sa première victoire dès son 5ème grand prix aux Etats-Unis puis décroche le titre mondial en 1972, remportant cinq des 11 courses de cette saison au volant de la superbe Lotus 72D. Une monoplace entrée dans l’histoire de la F1 par ses performances, sa conception révolutionnaire avec des pontons latéraux, un profil en coin et un aérodynamisme avancé, mais aussi sa célèbre livrée noire et or aux couleurs du cigarettier « John Player Special », qui fera l’identité visuelle de Lotus jusqu’en 1986, avant de passer au jaune Camel.

La voiture a été développée avec le soutien de Classic Team Lotus, l'entreprise historique de sport automobile dirigée aujourd'hui par la famille du fondateur de Lotus, Colin Chapman, pour entretenir et exploiter les voitures Lotus F1. Jenson Button était aussi de la partie pour accompagner ce lancement, prenant au passage le volant de l'Evija et de la 72D.

130 exemplaires

Exactement 50 ans plus tard, la Lotus Evija Fittipaldi est une célébration de ce partenariat. Seuls huit exemplaires de la biplace entièrement électrique sont fabriqués à la main à Hethel à Norfolk, et tous sont vendus. Il s'agit du dernier projet de Lotus Advanced Performance, la division de conception et d'expérience sur mesure de l'entreprise lancée plus tôt cette année.

Reprenant la palette de couleurs noir et or iconique JPS, cette Evija comporte de nombreux détails spécifiques, comme une vue en plan teintée à la main de la Type 72 gravée dans le toit en fibre de carbone exposé et la signature de Fittipaldi cousue à la main dans le tableau de bord. Mieux, le cadran rotatif sur le tableau de bord central flottant a été fabriqué à la main à partir d'aluminium issu d’une monoplace Type 72 d’origine, garantissant qu'une véritable pièce du pilote de F1 emblématique fait partie de chaque Evija Fittipaldi.

L'invité d'honneur, Emerson Fittipaldi, qui a développé sa propre supercar en collaboration avec Pininfarina en 2018 (EF7), a déclaré : « C'est fantastique d'être de retour à Hethel pour une occasion aussi spéciale. J'ai vraiment aimé faire partie de ce projet et ce fut une expérience merveilleuse de révéler la voiture à certains des nouveaux propriétaires. Avoir l'opportunité de piloter à la fois l'Evija Fittipaldi et ma voiture de Formule 1 Type 72, vainqueur du championnat, sur la piste d'essai de Hethel a été une expérience incroyable. »

La Lotus Evija Fittipaldi bénéficie d'une finition de peinture unique, qui comprend sa désignation écrite sur la carrosserie en lettres dorées sur le côté de la lunette arrière. Elle est complétée par des jantes noires et dorées "Type 72" avec des entourages de verrouillage central anodisés - rouges sur le côté gauche de la voiture et verts sur la droite - ainsi que des étriers de frein noirs et dorés.

Des décalcomanies célébrant les victoires de la saison 1972 sont présentées sur l'aileron arrière actif, tandis qu'un numéro 8 a été appliqué sur le montant B. Fittipaldi a couru avec ce numéro sur sa voiture pendant la saison 1972, y compris pour sa victoire au Grand Prix de Grande-Bretagne. Un badge de nez Lotus en carbone et or complète le style extérieur. Les liserés et la police d'écriture reprennent le style de la monoplace d'époque.

À l'intérieur, le thème du luxe et du design sur mesure se poursuit. Un intérieur en cuir noir avec des surpiqûres contrastées dorées se retrouve dans tout l'habitacle, ainsi que des surpiqûres exclusives sur la doublure de toit, ainsi que des finitions dorées sur les contours des bouches d'aération, le cadran rotatif central, le bouton marche/arrêt et les pédales.

Supercar, superlatifs

Rappelons que la Lotus Evija, première voiture de route Lotus à être dotée d'un châssis monocoque en fibre de carbone monobloc,  revendique le titre de voiture de série la plus puissante au monde avec une motorisation électrique de plus de 2 000 ch et 1 700 Nm de couple. Le 0-100 km/h est bouclé en moins de trois secondes, et le 0-300 km/h prend neuf secondes à partir d'un départ arrêté. La vitesse maximale limitée est de 217 mph (350 km/h). Le tout pour presque 1900 kilos, ce qui l’éloigne certes de la philosophie « light is right » si chère à Colin Champan.

l'Evija dispose d'un tunnel Venturi à travers chaque quartier arrière, afin d'avoir un flux d'air optimisé, avec de l'air canalisé non seulement au-dessus, en dessous et autour de l'Evija, mais à travers lui, maximisant la force d'appui tout en minimisant la traînée. Son séparateur avant facilite l'adhérence tout en canalisant l'air de refroidissement vers la batterie, les moteurs électriques et les freins, et des fonctionnalités aérodynamiques actives telles qu'un DRS (système de réduction de traînée) de style Formule 1 confèrent à l'Evija des performances de pointe.

 

Fiche technique

 

Groupe motopropulseur

Électrique pur, 4WD

Puissance

1500kw (4 x 375kw) / 2039 CV

Alimentation par batterie

93kW

Couple

1 704 Nm avec vectorisation de couple

0-100 km/h

Moins de trois secondes

0-300 km/h

Moins de neuf secondes

vitesse maximale

Limitée électroniquement à 350 km/h

Autonomie tout électrique (WLTP Combiné)

402 Kms

Temps de charge (chargeur 350kWh)

18 minutes

Poids

1 887 kg *

Cycle de production

Maximum de 130 voitures

Dimensions hors tout (L/l/H)

4 459 / 2 000 / 1 122 millimètres

Début de la fabrication

2022

Podcast Men's Up Life
 

Vous cherchez un véhicule d'occasion ?

Retrouvez des milliers d’annonces sélectionnées pour vous aider à trouver le bon véhicule d’occasion.

Pour résumer

Lotus rend hommage au 50e anniversaire du titre d'Emerson Fittipaldi, qui devint champion du monde de F1 en 1972 au volant de la superbe Lotus 72D arborant la légendaire livrée JPS. Forte de 2000 chevaux électriques, l'Evija Fittipaldi se pare d'une robe et d'un intérieur multipliant les clins d'oeils.

La quotidienne

Retrouvez tous les soirs une sélection d'articles dans votre boite mail.

Albums Photos