par La rédaction

Lotus ambitionne de changer de statut

Comment le firme d'Hethel ? Le fraichement nommé CEO mais également le grand ponte de Proton donnent leur vision des choses à travers un entretien accordé au New Straits Times. Clairement dans le viseur des deux décideurs ? Le cheval cabré (entre autres).

Zapping Le Blogauto Essai de la Megane e tech

Comment le passage de Dany Bahar de Ferrari chez Lotus allait-il bien pouvoir se traduire dans les nouvelles ambitions de la firme d'Hethel ? Le fraichement nommé CEO mais également le grand ponte de Proton donnent leur vision des choses à travers un entretien accordé au New Straits Times. Clairement dans le viseur des deux décideurs ? Le cheval cabré (entre autres).

"Des années 1970 vers la fin des années 1990, on parlait de Lotus au même niveau que certaines marques prestigieuses comme Ferrari, Lamborghini ou Maserati. Puis la donne a évolué. Je pense qu'il est temps de remettre la marque Lotus à la place qu'elle mérite et la repositionner à armes égales avec ces dernières", a déclaré Dany Bahar.

Qu'attendre donc en plus de l'actuelle gamme des célèbres petites sportives si light is right ? La sortie de la Lotus Evora a mis en lumière une montée en gamme du constructeur mais sur les plans futurs rien n'est encore précisé ou avancé. Verra-t-on une radicale Esprit revire ?

Bon à signaler toutefois que Lotus et les marques citées par Dany Bahar ne jouent pas non plus dans la même cour : poids, performance, image de marque (justement), clientèle (malgré l'arrivée de l'Evora) et l'aspect motorisation-motoriste. Après tout pourquoi pas un élargissement de l'offre mais sans dénaturer la véritable philosophie de Colin Chapman ?

A lire également. Francfort 2009 live : Lotus Evora 124N et Francfort 2009 live : Lotus Exige Cup 260.

A voir également.

Galerie Francfort 2009 live Lotus Evora 124N.

224516224523224526224529224532

Galerie Francfort 2009 live : Lotus Exige Cup 260.

224707224711224714224717224720

Source : NST via Autoblog.

Pour résumer

Comment le firme d'Hethel ? Le fraichement nommé CEO mais également le grand ponte de Proton donnent leur vision des choses à travers un entretien accordé au New Straits Times. Clairement dans le viseur des deux décideurs ? Le cheval cabré (entre autres).

La rédaction
Rédacteur
La rédaction

La quotidienne

Retrouvez tous les soirs une sélection d'articles dans votre boite mail.