par La rédaction

L'industrie auto allemande oppose l'aide accorde aux constructeurs US

L'enveloppe de prts gouvernementaux accorde par la chambre des reprsentants hauteur de 25 milliards de dollars doit encore recevoir l'aval du Snat puis du prsident Georges Bush pour entrer en vigueur. Cependant sur le vieux continent ce prt fait djgrincer des dents. La premire raction hostile et officiellevient d'Allemagne traversdiffrents acteursde l'industrie auto dnonant "ce principe de subventions".

Zapping Le Blogauto Essai du Renault Espace - 200 chevaux

L'enveloppe de prts gouvernementaux accorde par la chambre des reprsentants hauteur de 25 milliards de dollars doit encore recevoir l'aval du Snat puis du prsident Georges Bush pour entrer en vigueur. Cependant sur le vieux continent ce prt fait djgrincer des dents. La premire raction hostile et officiellevient d'Allemagne traversdiffrents acteursde l'industrie auto dnonant "ce principe de subventions".

Le libralisme prn par les plus hauts responsables outre-Atlantique mettrait la pdale douce (tout comme leurs ardents dfenseurs l'chelon mondial)si le Senat puis le prsident Bush validaient le montant de l'enveloppe accorde par la chambre des reprsentants suite la demande de Ford, GM et Chrysler. Ceci dit comment ne pas "se fliciter" de l'interventionnisme de l'Etatlorsqu'une industrie historique (porteuse de dizaines de milliers d'emplois) traverse un cyclone financier sans prcdents.

Aprs, reste videmment la question d'une concurrence fausse entre les constructeurs amricains et, par exemple, leurs homologues europens (aucune allusion au litige Airbus/Boeing). C'est en substance le message adress par Matthias Wissman, prsident de l'Association allemande des constructeurs automobiles VDA, qui s'est dclar au nom de sa branche "oppos ce principe de subventions" en marge du salon de Hanovre.

Des propos repris et martels par Anton Weinmann, prsident du directoire MAN : "Dans le secteur manufacturier, il est impratif de laisser jouer les forces du march. Ceci s'apparente une distorsion de la concurrence." Le prt destin soulager le Big Three dans sa transition vers des vhicules moins gourmands devrait tre prochainement soumis au Senat.

A lire galement. 25 milliards pour les constructeurs amricains.

A voir galement. Galerie Chevrolet Volt.

Source : Reuters.

Vous cherchez un véhicule d'occasion ?

Retrouvez des milliers d’annonces sélectionnées pour vous aider à trouver le bon véhicule d’occasion.
Podcast Men's Up Life
 

Pour résumer

L'enveloppe de prts gouvernementaux accorde par la chambre des reprsentants hauteur de 25 milliards de dollars doit encore recevoir l'aval du Snat puis du prsident Georges Bush pour entrer en vigueur. Cependant sur le vieux continent ce prt fait djgrincer des dents. La premire raction hostile et officiellevient d'Allemagne traversdiffrents acteursde l'industrie auto dnonant "ce principe de subventions".

La rédaction
Rédacteur
La rédaction

La quotidienne

Retrouvez tous les soirs une sélection d'articles dans votre boite mail.