par La rédaction

Le bridage rejeté par le Conseil d'Etat

S'il en est un qui n'a de cesse de vouloir modeler le monde à son idée, c'est bien le professeur Got. Chantre de la sécurité routière repressive et adoubé inconsciemment par les mesures Sarkozy, l'homme s'était étalé dans divers journaux et émissions télé pour développer un argumentaire difficilement compatible avec nos vies actuelles, notamment hors Ile de France. Pour lui, l'automobile est le mal incarné. Il s'était un jour laissé aller à avouer que son rêve était de supprimer l'automobile simplement ! Chacun ses rêves les plus fous mais l'homme est tout de même assez sensé pour poursuivre des marottes plus réalistes et le bridage des voitures à 130 km/h en était une. Le Conseil d'Etat a dit non.

Zapping Le Blogauto Essai de la Megane e tech

S'il en est un qui n'a de cesse de vouloir modeler le monde à son idée, c'est bien le professeur Got. Chantre de la sécurité routière repressive et adoubé inconsciemment par les mesures Sarkozy, l'homme s'était étalé dans divers journaux et émissions télé pour développer un argumentaire difficilement compatible avec nos vies actuelles, notamment hors Ile de France. Pour lui, l'automobile est le mal incarné. Il s'était un jour laissé aller à avouer que son rêve était de supprimer l'automobile simplement ! Chacun ses rêves les plus fous mais l'homme est tout de même assez sensé pour poursuivre des marottes plus réalistes et le bridage des voitures à 130 km/h en était une. Le Conseil d'Etat a dit non.

Le 12 Juillet dernier, la requête du professeur Got et de son association au nom explicite : APIVIR pour Association Pour l'Interdiction des Vehicules Inutilement Rapides a été rejetée par un Conseil d'Etat objectif.

Le refus a été motivé en invoquant la règlementation européenne qui prévoit à travers le code de la route la libre commercialisation et la mise en circulation sur le territoire national de tout vehicule en règle dans son pays d'origine au sein de l'Union.

Merci l'Europe. Quand c'est le cas il faut le dire.

source Le parisien via ccfa

Pour résumer

S'il en est un qui n'a de cesse de vouloir modeler le monde à son idée, c'est bien le professeur Got. Chantre de la sécurité routière repressive et adoubé inconsciemment par les mesures Sarkozy, l'homme s'était étalé dans divers journaux et émissions télé pour développer un argumentaire difficilement compatible avec nos vies actuelles, notamment hors Ile de France. Pour lui, l'automobile est le mal incarné. Il s'était un jour laissé aller à avouer que son rêve était de supprimer l'automobile simplement ! Chacun ses rêves les plus fous mais l'homme est tout de même assez sensé pour poursuivre des marottes plus réalistes et le bridage des voitures à 130 km/h en était une. Le Conseil d'Etat a dit non.

La rédaction
Rédacteur
La rédaction

La quotidienne

Retrouvez tous les soirs une sélection d'articles dans votre boite mail.