par Gautier Bottet

Kia remplace la K7 par la K8

Contrairement au cousin Hyundai, Kia n'a pas de marque haut de gamme dédiée. Ce qui n'empêche pas la marque coréenne de viser les segments supérieurs. Après les résultats en demi-teinte de sa Cadenza / K7, il s'essaye à nouveau au marché de la grande berline en changeant d'appellation. Voici la Kia K8, qui restera néanmoins surtout destinée au marché national.

Zapping Le Blogauto Essai Volkswagen Taigo

  • Nouvelle berline remplaçante de la K7 / Cadenza

  • Non prévue pour l'Europe
  • Premier modèle portant le nouveau logo

Malgré le désamour de public pour les grandes berlines, Kia conserve son offre sur ce segment, mais la fait évoluer en adoptant à présent l'appellation K8 au lieu de K7 (Cadenza sur certains marchés), après deux générations (2009 et 2015). C'est que le marché coréen reste encore un important débouché pour ce type de modèles. LA K7 s'est ainsi écoulée à un peu plus de 50000 exemplaires sur son marché national en 2019 (2020 étant une année peu représentative...). Soit 90% de son volume mondial. Autant dire que la K8 a avant tout été pensée pour la Corée, même si elle s'efforcera de faire mieux que sa devancière sur quelques marchés de conquête encore ouverts à l'idée d'une grande berline non vendue par les quelques constructeurs "premium".

Kia reste encore discret sur les caractéristiques de sa nouvelle berline, hormis sa longueur de 5015 mm, tout comme son intérieur. Le constructeur insiste sur son aspect extérieur, et en fait l'un des porte-drapeaux de son évolution. Tout d'abord, elle est le premier modèle présenté avec le nouveau logo de la marque. Mais aussi la nouvelle calandre. Le Tiger Nose se passe désormais de bordure, et arbore ici un motif intérieur en diamants. Le motif se prolonge sur les côtés avec l'incrustation des clignotants.

Le profil type fastback (mais pas de hayon au programme), se caractérise par les deux joncs chromés qui animent la partie centrale, et la partie basse qui se raccorde aux feux arrière en K.

Notre avis, par leblogauto.com

Saluons l'effort de Kia qui est à ce jour l'un des rares constructeurs généralistes à se pencher encore sur le cas des grandes berlines de segment E. Le constructeur a la chance de pouvoir compter sur un marché national où les clients ne pensent pas qu'aux marques premium et où les berlines ont encore leur carte à jouer.

Pour résumer

Contrairement au cousin Hyundai, Kia n'a pas de marque haut de gamme dédiée. Ce qui n'empêche pas la marque coréenne de viser les segments supérieurs. Après les résultats en demi-teinte de sa Cadenza / K7, il s'essaye à nouveau au marché de la grande berline en changeant d'appellation. Voici la Kia K8, qui restera néanmoins surtout destinée au marché national.

Gautier Bottet
Rédacteur
Gautier Bottet

La quotidienne

Retrouvez tous les soirs une sélection d'articles dans votre boite mail.