par Joest Jonathan Ouaknine

Inde: la Maruti 800 quitte la scène

De nombreux Indiens auraient voulu croire à un mauvais poisson d'avril. Mais il n'en est rien. Depuis le 1er avril, la Maruti 800 n'est plus produite, après 26 ans de carrière et 2,8 millions d'unités. Le problème, c'est qu'elle ne passe pas les nouvelles normes de pollution Indiennes "Bharat Stage 4".

Zapping Le Blogauto Essai de la Megane e tech

De nombreux Indiens auraient voulu croire à un mauvais poisson d'avril. Mais il n'en est rien. Depuis le 1er avril, la Maruti 800 n'est plus produite, après 26 ans de carrière et 2,8 millions d'unités. Le problème, c'est qu'elle ne passe pas les nouvelles normes de pollution Indiennes "Bharat Stage 4".

En France, la Maruti n'a pas laissé de souvenirs impérissables. Vous la voyez sans doute comme un cercueil à roulettes (essayez de taper "Maruti accident" sur Google images...) qui avait largement dépassé la date de péremption.

Mais pour les Indiens, c'était "la" citadine basique. C'était une idée de Sanjay Candhi, le controversé fils d'Indira Gandhi (alors premier ministre) pour motoriser le pays. En 1981, Maruti Udyog naissait. L'entreprise est une joint-venture entre l'état Indien et Suzuki.

Le 14 décembre 1983, Harpal Singh recevait les clefs de la toute première Maruti 800 des mains de la premier ministre:

Singh raconte qu'il mit une heure de plus que d'habitude pour rentrer car des passants l'arrêtaient pour inspecter sa voiture!

La Maruti dérivait de la toute première Alto. En 1986, comme sa sœur ainée Japonaise, elle laisse place à un nouveau modèle.

Ensuite, mis à part quelques liftings et des équipements (comme l'air conditionné; pas superflu dans le pays le plus chaud du monde!), elle n'évolua plus.

Maruti-Suzuki tenta de mettre la 800 sur la touche en introduisant des modèles censés la remplacer à terme. Mais les Zen (Cervo), Alto (5ème génération; photo ci-dessous) ou la récente A-Star (actuelle Alto/Nissan Pixo) n'y firent rien. Pas plus que ses concurrentes Daewoo/Chevrolet Matiz ou Hyundai Santro (Atos.)

Il est vrai qu'à 185 321 roupies (environ 3 100€), la Maruti 800 casse les prix!

En Europe, déjà, c'est le non-respect des normes anti-pollution qui l'avait tué.

En théorie, il suffirait au constructeur de monter un catalyseur sur le 3 cylindres 800cm3 40ch pour qu'elle puisse poursuivre sa route. Mais il est évident que ça l'arrange bien et qu'il veut en profiter pour pousser la clientèle vers des modèles plus modernes (sur lesquels il marge davantage.)

Mais que les amateurs de vieilleries se rassurent: le Gipsy (alias Santana Samurai) est toujours au catalogue de Maruti!

Source:

The Wall Street Journal

A lire également:

Maruti 800 Uniq

Le conducteur du jour: Apu Nahasapeemapetilons style

Pour résumer

De nombreux Indiens auraient voulu croire à un mauvais poisson d'avril. Mais il n'en est rien. Depuis le 1er avril, la Maruti 800 n'est plus produite, après 26 ans de carrière et 2,8 millions d'unités. Le problème, c'est qu'elle ne passe pas les nouvelles normes de pollution Indiennes "Bharat Stage 4".

La quotidienne

Retrouvez tous les soirs une sélection d'articles dans votre boite mail.