Honda Racing F1 Team devient Brawn GP Formula One Team
par Pierre-Laurent Ribault

Honda Racing F1 Team devient Brawn GP Formula One Team

Ca y est, le feuilleton de l'hiver est officiellement terminé : l'écurie de Brackley, après des mois de suspense suivant l'annonce du retrait de Honda de la F1, change de mains et passe sous le contrôle de Ross Brawn. Honda a longtemps été méfiant vis-à-vis des offres de rachats par la direction, en particulier par Nick Fry qui n'inspirait pas confiance quant à la pérennité de l'écurie. Le constructeur japonais ne voulait pas risquer de se retrouver avec une nouvelle débacle de type Super Aguri qui a été très mal perçue par le public japonais. Avec Brawn aux commandes, les choses sont apparemment différentes.

Zapping Le Blogauto Essai de la Volkswagen ID3 (2023)

On ne connaît pas encore les détails de ce rachat, qui vient d'être annoncé par Honda. Qui est derrière Brawn, quelles sont les garanties qu'il apporte, tout cela va émerger dans les jours qui viennent. On peut simplement supposer que Honda n'a pas été trop exigeant sur le prix de vente. Ce qu'on sait par contre, c'est que le Brawn GP Formula One Team sera motorisé par Mercedes, et qu'il conservera la paire de pilotes de l'année dernière, Jenson Button et Rubens Barrichello. Ceux-ci ne devront pas avoir d'objectifs très élevés pour cette année, puisque même avec Ross Brawn aux commandes, l'absence quasi-totale d'essais d'intersaison (un roulage est prévu la semaine prochaine en Espagne) conjuguée à l'interdiction d'en faire une fois la saison commencée ne laisse que peu d'espoir de faire autre chose que de la figuration à l'ex-écurie Honda.

Source : Honda et Brawn GP

Vous cherchez un véhicule d'occasion ?

Retrouvez des milliers d’annonces sélectionnées pour vous aider à trouver le bon véhicule d’occasion.
Podcast Men's Up Life
 

Pour résumer

Ca y est, le feuilleton de l'hiver est officiellement terminé : l'écurie de Brackley, après des mois de suspense suivant l'annonce du retrait de Honda de la F1, change de mains et passe sous le contrôle de Ross Brawn. Honda a longtemps été méfiant vis-à-vis des offres de rachats par la direction, en particulier par Nick Fry qui n'inspirait pas confiance quant à la pérennité de l'écurie. Le constructeur japonais ne voulait pas risquer de se retrouver avec une nouvelle débacle de type Super Aguri qui a été très mal perçue par le public japonais. Avec Brawn aux commandes, les choses sont apparemment différentes.

La quotidienne

Retrouvez tous les soirs une sélection d'articles dans votre boite mail.