par Joest Jonathan Ouaknine

Hafei Simbo restylée

Les négociations concernant le rachat du Chinois Hafei par son compatriote DongFeng trainent en longueur, dans la tradition bureaucratique Chinoise. En attendant, il faut bien vivre. Alors Hafei, mal en point, offre un lifting ŕ son monospace de poche Simbo, dans l'espoir de relancer les ventes.

Zapping Le Blogauto Essai Volkswagen Taigo

Les négociations concernant le rachat du Chinois Hafei par son compatriote DongFeng trainent en longueur, dans la tradition bureaucratique Chinoise. En attendant, il faut bien vivre. Alors Hafei, mal en point, offre un lifting ŕ son monospace de poche Simbo, dans l'espoir de relancer les ventes.

Le Simbo est une voiture maudite. En 1998, Mitsubishi lance un concurrent au Suzuki Wagon R+, construit sur une base de Colt raccourcie. Ils le baptisent Dingo, comme DIamond (losange, d'aprčs le logo de Mitsubishi) et biNGO. C'est un bide (ŕ cause de son nom ridicule?) et en 2003, il quitte la scčne.

Hafei, qui cherche ŕ se construire une gamme, rachčte l'outillage du Dingo et crée le Simbo (que Google traduit par "Jockey Club".) L'ex-Dingo n'a pas eu plus de succčs en traversant la mer de Chine. Le constat d'Autohome (d'ordinaire indulgent envers les productions nationales) est sans appel: "Le marché l'a ignoré."

Pour se relancer, la Simbo a droit ŕ une nouvelle calandre, plus importante. De plus, l'équipement a été revu ŕ la hausse avec ABS, lecteur CD et MP3 avec port USB de série.

Voici l'ancien:

Et voilŕ le nouveau:

235652235654235656235658235661

Et si vous le trouvez trop fade. TKR propose une version tunée avec des jantes de 15 pouces, un 1500 de Lancer poussé ŕ 110ch et de nombreuses pičces construites sur mesure. Notez au passage les deux diffuseurs de parfums:

211386211389211391211393211395211397211399211401211403211405211407211409211411211413211415211417211419211421211423211425211427211429211431211433211435211437211439211441

Source:

Autohome

A lire également:

Hafei-DongFeng: un autre mariage Chinois en vue?

Pour résumer

Les négociations concernant le rachat du Chinois Hafei par son compatriote DongFeng trainent en longueur, dans la tradition bureaucratique Chinoise. En attendant, il faut bien vivre. Alors Hafei, mal en point, offre un lifting ŕ son monospace de poche Simbo, dans l'espoir de relancer les ventes.

La quotidienne

Retrouvez tous les soirs une sélection d'articles dans votre boite mail.