par Nicolas Anderbegani

Gincarlo Minardi élu à la commission monoplace FIA

L’organigramme de la FIA continue d’être remanié à la suite de l’élection de son nouveau président, Mohamed Ben Sulayem, qui a pris la succession de Jean Todt en décembre 2021. L’italien Giancarlo Minardi a été élu à la tête de la commission monoplace de la FIA après un processus de vote électronique par les membres du Conseil mondial du sport automobile.

Zapping Le Blogauto Essai de la Cupra Born en Laponie

Une figure de la Formule 1

Fils du plus grand concessionnaire Fiat du pays dans les années 40/50, Giancarlo Minardi est d'abord compétiteur en course de côte et en rallye à la fin des années 60, puis commence à diriger sa structure dans les années 70. Il créé ses propres voitures sur lesquelles il greffe des moteurs BMW ou Ferrari puis saute le pas en créant en 1979 la Scuderia Minardi. Après plusieurs saisons en F2, il plonge dans le grand bain de la Formule 1 en 1985.

Jusqu’en 2001, Giancarlo Minardi se démène pour faire survivre contre vents et marées sa petite équipe basée à Faenza, toujours confrontée à des difficultés financières, ce qui l’obligera souvent à faire appel à des pilotes payants. Un petit poucet qui s’attire la sympathie des fans de F1 et qui réussit quand même à réaliser quelques saisons honnêtes, comme en 1991 grâce à la fourniture du V12 Ferrari ou en 1993. Acquise par Paul Stoddart en 2001, l'équipe est finalement rachetée par Red Bull et transformée en Scuderia Toro Rosso avant de devenir Alpha Tauri depuis 2020. Au sein de l'équipe Minardi, GianCarlo Minardi a lancé, à la manière d'un Ken Tyrrell, la carrière d'un certain nombre de pilotes de Formule 1, dont GianCarlo Fisichella, Jarno Trulli, Mark Webber et  Fernando Alonso.

Poursuivre le travail de fond

Depuis, Giancarlo Minardi a exercé plusieurs fonctions de direction. Il est président de la Commission des records de vitesse au sol de l'Automobile Club d'Italia (ACI) depuis 2004 et a été élu en 2020 président de l'Autdodromo Enzo e Dino Ferrari d'Imola, qui accueille de nouveau la Formule 1 après 15 ans d’absence. Minardi supervisera une commission monoplace qui a joué un rôle déterminant dans la refonte du portefeuille de courses juniors de la FIA tout en introduisant des technologies innovantes et des mesures de sécurité améliorées ces dernières années.

Le gros travail de Jean Todt fut à la fois de réorganiser la pyramide, avec la classification de la F1 à la F4, ainsi que de renforcer les normes de sécurité avec l’introduction notamment du Halo. On sait que le nouveau président tient beaucoup à la « démocratisation » du sport automobile et à son développement dans de nouvelles régions du monde.

Le Président de la FIA, Mohammed Ben Sulayem , a déclaré : « Je salue chaleureusement l'élection de Gian Carlo Minardi en tant que Président de la Commission Monoplace de la FIA. C'est une figure majeure du sport automobile. J'ai hâte de travailler avec lui pour développer davantage la pyramide monoplace à travers le monde. 

Giancarlo Minardi remplace dans cette commission Bob Fernley, qui avait lui-meme pris le relais de...Stefano Domenicali, nouveau patron de la F1.

source : FIA

Pour résumer

L’organigramme de la FIA continue d’être remanié à la suite de l’élection de son nouveau président, Mohamed Ben Sulayem, qui a pris la succession de Jean Todt en décembre 2021. L’italien Giancarlo Minardi a été élu à la tête de la commission monoplace de la FIA après un processus de vote électronique par les membres du Conseil mondial du sport automobile.

La quotidienne

Retrouvez tous les soirs une sélection d'articles dans votre boite mail.