Lancer le diaporama
Genève 2017 : Range Rover Velar s'attaque au Macan 1
+117
LANCER LE DIAPORAMA
par La rédaction

Genève 2017 : Range Rover Velar s'attaque au Macan

Baptisé Velar en référence au surnom donné par les ingénieurs aux 26 Range Rover de pré-production, le dernier né de Land Rover a été annoncé jusqu’à récemment comme une version coupé du Range Rover Sport. Il n’en est rien. Le Velar a pour mission de s’intercaler entre le Range Rover Evoque au prix d’attaque de 36 000 euros et le Range Rover Sport débutant à 63 300 euros.

Zapping Le Blogauto Essai MG ZS EV

Alors que Land Rover lançait en grande pompe ses modèles ces dernières années, le Velar a fait l’objet d’une présentation plus intimiste pour ne pas dire austère au London Design Museum. Il faut dire que les lancements spectaculaires coûtent cher à la marque. Peu prolixe sur le sujet, Land Rover a reconnu par le passé que la présentation du Range Rover en 2012 avait coûté plus d’un million de livres sterling.

Initiateur du concept de SUV de luxe dès 1970, Land Rover semble avoir baptisé son nouveau-né du nom des prototypes Range Rover pour mieux marquer la rupture avec la gamme actuelle. Gerry McGovern n’hésite pas à décrire le Velar comme un « Range Rover d’avant garde » qui apporte « une nouvelle dimension de prestige, de modernité et d’élégance à la marque ».

C’est faire preuve de beaucoup de lyrisme pour un modèle qui au final ressemble beaucoup au Range Rover Sport. Cependant, il faut reconnaître au Velar une attention aux détails qui lui confèrent une exclusivité que l’on ne retrouve pas chez les Allemands. Les designers ont signé une ligne épurée avec beaucoup de subtilité comme les poignées de portes encastrées dans les flancs. Visuellement étiré par son pavillon flottant positionné très bas, le Velar paraît très long alors qu’il est 6 cm plus court que le Range Sport.

L’aménagement intérieur ne déroutera pas les fidèles de la marque avec une planche de bord drapée de cuir dans les finitions les plus luxueuses. Elle offre un dessin plus moderne par la présence d’un écran tactile central qui se redresse au démarrage et par la console centrale qui accueille une interface tactile dédiée à la climatisation qui n’est pas sans rappeler les commandes de climatisation des Volvo des années 2000. Autre réminiscence des Suédoises, la console centrale flottante dégage un espace de rangement dans son dos. L’instrumentation est virtuelle et projetée sur un écran de 12 pouces configurable à volonté.

La ligne élancée de SUV ne paraît pas avoir pénalisé les aspects pratiques puisque le Velar revendique un volume de coffre de 632 litres contre 420 litres pour un Evoque et 489 litres pour le Sport. Une fois la banquette arrière rabattue électriquement, le volume atteint 1 731 litres.

Cousin du Jaguar F-Pace, le Range Rover Velar est le premier modèle Land Rover à reposer sur la plateforme D7A entièrement en aluminium. Comme tout modèle Land Rover, le Velar est uniquement disponible avec une transmission intégrale qui offre la possibilité en option d’ajouter un blocage de différentiel arrière. La suspension “mécanique” sur les motorisations 4 cylindres  offre une garde au sol de 213 mm et une profondeur de passage de gué de 600 mm. La suspension pneumatique de série sur les motorisations 6 cylindres augmentent la garde au sol à 250 mm et la profondeur de passage de gué à 650 mm. Dans les deux cas, les franchissements n’effrayeront pas le Velar.

Le Range Rover Velar calque sa palette de motorisations sur le F-Pace. L’entrée de gamme est assurée par le 4 cylindres 2 litres diesel de la famille Ingenium disponible en deux puissances de 180 ch et 240 ch. Pour ceux que le diesel révulse, l’entrée de gamme essence est propulsée par le même 4 cylindres Ingenium avec une puissance de 250 ch. Les finitions les plus haut de gamme sont animées au choix par un V6 3 litres diesel de 300 ch ou par un V6 3 litres essence de 380 ch.

Source : Land Rover

Source photo : Land Rover

Pour résumer

Baptisé Velar en référence au surnom donné par les ingénieurs aux 26 Range Rover de pré-production, le dernier né de Land Rover a été annoncé jusqu’à récemment comme une version coupé du Range Rover Sport. Il n’en est rien. Le Velar a pour mission de s’intercaler entre le Range Rover Evoque au prix d’attaque de 36 000 euros et le Range Rover Sport débutant à 63 300 euros.

La rédaction
Rédacteur
La rédaction

La quotidienne

Retrouvez tous les soirs une sélection d'articles dans votre boite mail.

Albums Photos