Lancer le diaporama
GAC Aion Hyper SSR
+6
LANCER LE DIAPORAMA
par Nicolas Anderbegani

GAC Aion Hyper SSR : une hypercar venue de Chine

Si les marques et les modèles chinois sont désormais pléthoriques, avec des importations de plus en plus fréquentes sur le Vieux continent, le monde élitiste des hypercars reste encore peu exploré dans l'empire du Milieu. L'Hyper SSR veut changer la donne...

Zapping Le Blogauto Essai de la Cupra Born en Laponie

GAC est le 5ème constructeur chinois. GAC Aion, la filiale de voitures électriques du groupe chinois, a été lancée en 2018 et propose déjà plusieurs modèles comme les SUV LX et V ou la compacte aérodynamique S. GAC Aion a également fait parler d’elle ces derniers mois avec la mise en service de batteries au graphène et de stations de recharge très rapides, pouvant recharger jusqu’à 80% de capacité en moins de 10’.

GAC met les moyens

Aion a désormais présenté une nouvelle marque premium Hyper et son premier représentant, la Hyper SSR, qui s’inspire du concept car Enpulse présenté au salon de Pekin en 2020. La nouvelle marque Aion Hyper est, comme son nom l'indique, destinée aux hypercars. Pour cela, GAC a initié une coopération avec la China National Space Administration et a fondé son propre centre de recherche appelé Hyper Scientific Research Laboratory. L'objectif est de progresser dans les domaines de l'aérodynamique, des matériaux innovants et du contrôle de l'IA, entre autres, selon les médias chinois. Bien que certains médias parlent de la premier hypercar électrique chinoise, n’oublions pas que le petit constructeur NIO a développé l’EP9, qui a longtemps détenu le record en électrique sur la Nordschleife, mais sa production est restée très confidentielle.

Des prix agressifs

La supercar sera disponible en deux versions. La version régulière peut accélérer de 0 à 100 km/h en 2,3 secondes et sera proposée à un prix de prévente d'un peu moins de 1,3 million de yuans (environ 190 000 euros). L'autre version, Hyper SSR Ultimate, coûte un peu moins de 1,7 million de yuans (environ 240 000 euros) et peut sprinter de 0 à 100 km/h en 1,9 seconde. Sur le papier, le rapport prix/performances s’avère redoutable, mais nous en restons pour l’instant aux effets d’annonce. GAC Aion n'a également publié que des données rudimentaires sur la technologie utilisée. La puissance annoncée est de 914 KW, soit plus de 1200 chevaux. La super voiture de sport aura un couple de 12 000 Nm et sera basée sur une plate-forme de 900 volts. De grandes parties du véhicule sont en fibre de carbone et l'intérieur comprendra un écran multimédia de 14,6 pouces et un tableau de bord de 8,8 pouces.

Déjà-vu

Au niveau des lignes, rien de bien transcendant. C’est futuriste mais on a l’impression d’avoir déjà vu ce dessin des centaines de fois. L’avant manque de subtilité avec ces grands feux transversaux et un spoiler assez rudimentaire. L’arrière par contre est plus réussi, avec un jeu visuel bien pensé entre les optiques, le spoiler et le diffuseur. On sent les influences de Porsche et de McLaren dans le trait de la poupe. L’intérieur n’est visible que par des rendus 3D, ce qui souligne que le projet n’est pas encore totalement finalisé.

Les premières livraisons sont attendues pour octobre 2023, ais aucune information n'a encore été révélée sur le nombre d'unités prévues.

 

 

Pour résumer

GAC lance une nouvelle marque premium, Hyper, destinée aux voitures de très hautes performances. La SSR entre dans le monde des hypercars et annonce des performances radicales avec plus de 1200 chevaux et un design futuriste.

La quotidienne

Retrouvez tous les soirs une sélection d'articles dans votre boite mail.

Albums Photos