par Thibaut Emme

Formule E Monaco 2022 : Vandoorne, prince de Monaco

Stoffel Vandoorne sur Mercedes remporte un E-Prix de Monaco plein de rebondissements et de dépassements. Si si ! On peut dépasser à Monaco.

Zapping Le Blogauto Essai Alpine A110

Qualifications

La Formule E tourne enfin sur le grand circuit de Monaco (celui de la Formule 1) avec la GEN2 en attendant la prochaine GEN3. Les qualifications se sont déroulées sur un franc soleil, mais une température "fraîche" de 20° environ. Pour rappel, les pilotes sont séparés en deux groupes et les quatre premiers des deux groupes sont qualifiés pour des quarts de finale, avant des demis et une finale. Cela détermine la grille de départ.

La Jaguar de Mitch Evans continue d'être un cran au-dessus du lot. En finale, il bat la Porsche de Wehrlein. En demi, il avait éliminé le double champion Vergne sur sa DS. Wehrlein de son côté avait battu Vandoorne sur Mercedes.

Au final, les 5 premiers sont d'écuries différentes. La cata, c'est pour Buemi, bon dernier. On se demande ce qui cloche chez Nissan e.Dams. Günther son coéquipier est 12e. Démotivé Buemi ? Les Dragon Penske de Giovinazzi et Sette Camara sont toujours en fond de peloton. Jack Denis, 15 s'est loupé, clairement, après une bonne perf à Rome. L'autre pilote DS Techeetah, Antonio Felix Da Costa n'est que 11e mais devrait remonter en course. De Vries est 8e. Un petit moins bien pour le champion en titre.

Ca vaut quoi la FE à Monaco ?

Même si Frédéric Vasseur dit qu'il ne faut pas comparer la FE et la F1 (ou la F2) et bien, on va le faire. Evans en qualification a réalisé un temps de 1:29.839. En 2021, Leclerc avait tourné en 1:10.346. Un gouffre. La Formule 2 de son côté tourne en 1 minute 21 environ en pole. Il faut noter à la décharge de la FE qu'ils utilisent des pneus tout temps qui ont moins de grip que les pneus slick de F2 ou F1.

La Gen3, plus puissance, devrait permettre à la FE d'avoir les performances de la F2. Cela devrait aussi généraliser les circuits plus classiques, les "circuits parkings" n'étant plus adaptés. Place à la course.

On est parti pour 45 minutes + 1 tour. S'il y a une voiture de sécurité (SC), la direction de course ajoutera du temps à la course pour compenser l'économie d'énergie derrière la SC. Au cours de la course, il faudra déclencher deux fois un "mode attaque" (+30 kW pendant 4 minute). C'est au Casino, il faut prendre une trajectoire plus lente pour cela et perdre dans les 2 secondes. C'est très tactique.

Départ

Extinction des feux. Evans s'élance très bien, devant Wehrlein et Vergne qui a gardé la ligne intérieure. De Vries a gagné une place au départ. Da Costa en a gagné 1 puis en perd 3 ! L'épingle du Lowes avec des monoplaces plus étroites et plus courtes que les F1 reprend pleinement son rôle : on peut y passer à 2 de front !

Cassidy est le premier à déclencher un mode attaque après 5 minutes 30 environ. Il est en fin de peloton. Ticktum est le second. Mais, on s'observe totalement entre les pilotes. Contrairement à ce qu'il se passe habituellement, personne ne fait vraiment la différence. Da Costa est le pilote le plus haut dans le classement à déclencher son mode attaque à 32m50 de la fin de course.

Bird a un souci. Il devrait abandonner. Ca y est les modes attaques sont déclenchés à 31 minutes de la fin. Frinjs, Rowlans, Dennis par exemple. Wehrlein attaque Evans à la chicane du port mais cela ne passe pas. Première indication sur la consommation, Evans n'est pas top, il a 1% de moins que Wehrlein et 2 que Vergne, Vandoorne, ou de Vries.

15 minutes

Vergne déclenche son mode attaque et recule derrière Frinjs et Di Grassi. Vergne a repassé Frinjs. Il attaque Di Grassi au freinage après le tunnel. Le Français est en lice pour un podium, voire mieux. Avec les déclenchements d'attack mode des autres pilotes, Vergne remonte 2d. Après, il faudra résister. Vergne est leader, mais Evans est juste derrière lui, avec plus de puissance. Pourra-t-il attaquer ?

Evans s'écarte et laisse Wehrlein passer. On a trop consommé chez Jaguar ? Exactement, au moins 1% de consommé de plus que les autres. Vergne utilise sa science de la course pour sa faire plus large qu'il n'est et éviter les attaques de Wehrlein. Pascal y va dans le tunnel, Vandoorne passe Evans. Il y a plus de dépassements en un E-Prix de Formule E qu'en 10 GP de Formule 1 ici à Monaco.

Problème pour Wehrlein ! A 20 minutes de la fin de course Wehrlein est au ralenti. Vergne repasse en tête, avec la Mercedes de Vandoorne. Ces deux-là peuvent se battre pour la victoire aujourd'hui. De Vries sur la même Mercedes n'y arrive pas. Il est 11e. Vergne déclenche son second attaque mode. Il laisse passer Vandoorne et Evans. Pas bon du tout ! Wehrlein est arrêté à la sortie du tunnel. C'est une prise "pourrie" du mode attaque. "Full course yellow".

30 minutes

Nouveau rebondissement. Lotterer se plante à Sainte Dévote. Enfin Rowland pourrait l'avoir poussé. Voiture de sécurité cette fois. Vandoorne avait déclenché son mode attaque. En fait c'est limite tout bon pour Evans. Oui, en effet, Rowland se perd au freinage et embarque Lotterer. Deux pilotes au tapis. Plus de Porsche en course. Enfin, si ! Le Porsche Taycan de sécurité ouvre la route.

A moins de 10 minutes (pour le moment) de la fin de course, on relance sous drapeau vert. Vandoorne devance Evans, Vergne, Di Grassi, Frinjs. Belle attaque de Frinjs sur Vandoorne dans la montée de Sainte Dévote. Evans a déclenché son mode attaque et Vergne va devoir défendre. Il utilise son fan boost pour défendre sur Frinjs qui n'aura bientôt plus de mode attaque et qui va devoir défendre sur Evans.

Evans est passé au virage #1. Le revoilà 3e derrière Vergne. Da Costa a passé Di Grassi et est 5e. Après la FCY et la SC on ajoute 4 minutes 30 au temps de course. Evans ne passe pas. En termes d'énergie tout le monde est à 23% devant. Evans passe dans la "ligne droite" des stands. Vandoorne, Evans, Vergne. Cela peut se jouer à la consommation en fin de course. Evans a en fait un peu de batterie restante en moins.

Temps additionnel

Vandoorne s'envole devant. Evans a un petit écart sur Vergne qui mène un trio avec Frinjs et Da Costa. Di Grassi est un peu décroché. On passe sous les 10% d'énergie restante à 2 min 30 et 1 tour. Ca pourrait être tendu.

On est dans le dernier tour. On ne voit pas ce qui peut empêcher Vandoorne de l'emporter devant Evans.

Arrivée

Victoire de Stoffel Vandoorne à Monaco ! Il devance Mitch Evans et Jean-Eric Vergne qui signe un 28e podium en 90 E-Prix. Frinjs est 4e devant Da Costa et Di Grassi. Cassidy, Buemi (incroyable), Dennis et De Vries complètent le top 10. Giovinazzi 15e signe son meilleur résultat en FE.

PosDriverTeam
1Stoffel VANDOORNEMERCEDES-EQ FORMULA E TEAM
2Mitch EVANSJAGUAR TCS RACING
3Jean-Éric VERGNEDS TECHEETAH
4Robin FRIJNSENVISION RACING
5Antonio DA COSTADS TECHEETAH
6Lucas DI GRASSIROKIT VENTURI RACING
7Nick CASSIDYENVISION RACING
8Sébastien BUEMINISSAN E.DAMS
9Jake DENNISAVALANCHE ANDRETTI
10Nyck DE VRIESMERCEDES-EQ FORMULA E TEAM

Classement provisoire pilotes

Avec sa victoire, Vandoorne prend la tête du championnat devant Vergne. Les 4 premiers se détachent des poursuivants. Le champion 2022 dans ce quatuor ?

  1. Vandoorne - 81 points
  2. Vergne - 75 points
  3. Evans - 72 points
  4. Frinjs - 71 points
  5. Mortara - 49 points
  6. Lotterer - 43 points
  7. Wehrlein - 42 points
  8. De Vries - 39 points
  9. Di Grassi - 37 points
  10. Da Costa - 30 points

Classement provisoire équipes

Dragon Penske reste la seule écurie à ne pas avoir marqué un seul point. Mercedes est en tête, DS Techeetah remonte fortement.

  1. Mercedes-EQ - 120 points
  2. DS Techeetah - 105 points
  3. Jaguar TCS - 94 points
  4. Envision Racing - 87 points
  5. Rokit Venturi - 86 points
  6. Tag Heuer Porsche - 85 points
  7. Avalanche Andretti - 30 points
  8. Nissan e.Dams - 12 points
  9. NIO 333 - 7 points
  10. Mahindra - 4 points
  11. Dragon Penske - 0 point

Illustration : Mercedes

Pour résumer

Stoffel Vandoorne sur Mercedes remporte un E-Prix de Monaco plein de rebondissements et de dépassements. Si si ! On peut dépasser à Monaco.

Thibaut Emme
Rédacteur
Thibaut Emme

La quotidienne

Retrouvez tous les soirs une sélection d'articles dans votre boite mail.