par Thibaut Emme

Les Fiat Scudo et Fiat Ulysse retrouvent l'accent ch'timi

L'usine ex-PSA de Hordain, entre Valencienne et Cambrai, va assembler deux véhicules FIAT, l'utilitaire Scudo et le transporteur de personnes Ulysse.

Zapping Le Blogauto Essai Dacia Jogger

L'Histoire automobile est un éternel recommencement. Longtemps partenaires dans les utilitaires, PSA et FIAT avaient arrêté leur partenariat à Sevelnord en 2012, et complètement fin 2016. Devenu PSA Hordain, puis dorénavant Stellantis Hordain, l'ex-Sevelnord va de nouveau assembler des FIAT, sous l'égide de Stellantis.

Ce Fiat Scudo et Fiat Ulysse, seront évidemment des clones des Citroën SpaceTourer et Jumpy III - Peugeot Traveller et Expert III - Toyota ProAce II - Opel et Vauxhall Vivaro III. Ouf. L'avantage d'être un énorme groupe et d'avoir un partenariat avec Toyota dans les utilitaires. Tout cela est assemblé à Hordain, mais aussi dans d'autres pays dans le monde en fonction des marchés visés.

Le Scudo comme l'Ulysse seront disponibles en version thermique Diesel, mais également en version 100% électrique comme leurs cousins de Stellantis. Trois longueurs : Van, Combi, et Plancher Cabine pour venir renforcer la gamme de FIAT Professional (les utilitaires). Quant à l'Ulysse - version véhicule particulier du Scudo - il sera disponible de 6 à 9 places. Ses deux marchés de prédilection sont les familles nombreuses orphelines des grands monospaces ou qui veulent plus de 7 places, et les transports "business" de personnes (navettes d'hôtel, de salon, VIP, etc.).

Machine à voyager dans le temps

Voilà une nouvelle synergie née de la création de Stellantis. Pour Hordain, ex-Sevelnord, c'est un retour dans le passé. Passé qui a vu des FIAT sortir de l'usine de 1994 à fin 2016. Le retour en arrière est aussi pour les noms des véhicules. Le Scudo a connu deux génération, de 1996 à 2016, déjà basé sur des modèles PSA. L'Ulysse de son côté était un monospace produit de 1994 à 2002. Lui aussi était un clone de modèles PSA (Peugeot 806 et Citroën Evasion). Deux noms connus qui renaissent.

Le Fiat Scudo sera disponible à la commande d'ici la fin de l'année 2021. L'Ulysse de son côté sera disponible au premier trimestre 2022. Est-ce que, comme à l'époque de leurs prédécesseurs, les prix des versions FIAT seront plus serrés que les cousins PSA ? Réponse sous peu.

Notre avis, par leblogauto.com

Stellantis a des problèmes de riche. 13 marques (15 si on sépare Abarth de Fiat et Vauxhall de Opel) et des créneaux similaires. Sauf que les marchés ne sont pas tout à fait les mêmes en Europe. La question est : garder toutes les marques ou en laisser tomber certaines ? Ici, Stellantis a décidé d'aider FIAT en relançant deux véhicules. Gageons qu'en Italie ils auront leur petit succès bien que n'étant pas assemblés en Italie.

Quant à Hordain, c'est une bonne nouvelle pour l'usine et les ouvriers. Les utilitaires sont le gros point fort de Stellantis en Europe. Au troisième trimestre 2021, Stellantis est leader du marché des véhicules commerciaux dans l’UE30 (*) avec une part de marché de 32%.

A propose de l'usine Stellantis d'Hordain

L'usine est née de la volonté de l'Etat Français de compenser les pertes d'emplois dans le secteur minier. Lancé dans la deuxième moitié des années 60, le projet aboutit à la création de l'usine en 1969. L'usine est créée par la "Société industrielle de mécanique et carrosserie automobile" alias SIMCA. C'est l'une des pièces du plan étatique pour redynamiser le Nord. On peut citer Douvrin (Française de Mécanique), mais aussi Renault Douai lancée la même époque, et différentes usines liées à l'automobile ou la mécanique.

Le bassin du Nord produit des boîtes de vitesses, divers éléments automobiles, etc. Mais, le choc pétrolier de 1973 met à mal tout cela et Hordain, qui a été racheté par Chrysler puis par PSA doit fermer. Le site sera sauvé par l'accord du 19 décembre 1988 entre la FIAT et PSA. PSA et FIAT avait déjà un accord pour une coentreprise. C'était la Société Européenne des VEhicules Légers alias la SEVEL. Elle permettait l'assemblage de véhicules depuis 1978 dans les Abruzzes en Italie.

L'usine d'Hordain est ajoutée à cette coentreprise et c'est à partir de ce moment que l'on va distinguer SEVEL Sud (les Abruzzes) de SEVEL Nord (Hordain/Lieu-Saint-Amand). L'usine actuelle va alors prendre 4 années pour sortir de terre sur les restes de l'ancienne usine SIMCA. Dès 1993 seront produits les monospaces Citroën Evasion, Fiat Ulysse, Lancia Zeta et Peugeot 806. Suivront dans la foulée les Véhicules Utilitaires Légers Citroën Jumpy, Fiat Scudo et Peugeot Expert sur les mêmes bases.

En 8 ans à peine, 1 million de véhicules sont produits à Sevel Nord. La mode des monospaces bat son plein et l'usine reçoit la génération suivantes des monospaces, les Peugeot 807, Citroën C8, Fiat Ulysse et Lancia Phédra. En 2012, la FIAT annonce qu'elle ne renouvellera pas l'accord de coproduction qui court jusqu'en 2017. PSA trouve alors un accord avec Toyota. La fusion PSA-FCA est un rappel direct du passé du site, avec Chrysler, mais aussi FIAT et PSA.

(*) Europe des 28 élargie

Pour résumer

L'usine ex-PSA de Hordain, entre Valencienne et Cambrai, va assembler deux véhicules FIAT, l'utilitaire Scudo et le transporteur de personnes Ulysse.

Thibaut Emme
Rédacteur
Thibaut Emme

La quotidienne

Retrouvez tous les soirs une sélection d'articles dans votre boite mail.