par Frederic Papkoff

Fiat et Nanjing, bientôt le divorce

Fiat compte bien trouver une nouveau partenaire en Chine et se déclare particulièrement mécontent de l'attitude de Nanjing, avec lequel le constructeur italien a fondé une joint-venture en 1999. NAC (Nanjing Automobile Corp) préfère en effet se consacrer à ses propres marques, et en particulier MG...

Zapping Le Blogauto Essai Alpine A110

Fiat prévoyait en effet d'investir 500 millions d'euros et se fixait pour objectif de vendre 300.000 voitures en Chine en 2010. Hélas, les ventes 2006 sont bien loin du compte malgré l'arrivée de la nouvelle Perla, et NAC-Fiat n'a écoulé que 30.668 véhicules (Palio / Siena / Palio WE / Perla). Pour mémoire, il se vend environ 20.000 VW Santana par mois dans le pays...

D'autant que Nanjing ne prévoit aucun nouvel investissement dans Fiat-NAC et préfère s'activer sur les sorties de véhicules de sa nouvelle marque MG, y compris le redémarrage de la production en Grande-Bretagne... Le constructeur transalpin de mâche pas ses mots et Franco Armadei, représentant de la marque en Chine déclare "Fiat ne peut pas continuer à accepter de tels retards d'investissement ainsi que l'inaction de NAC".

Fiat cherche donc un nouveau partenaire pour se relancer dans la course en Chine avec la production de l'Alfa Romeo 159 et de la prochaine Fiat low-cost, connue sous le code D200. Chery semble un partenaire potentiel.

Pour résumer

Fiat compte bien trouver une nouveau partenaire en Chine et se déclare particulièrement mécontent de l'attitude de Nanjing, avec lequel le constructeur italien a fondé une joint-venture en 1999. NAC (Nanjing Automobile Corp) préfère en effet se consacrer à ses propres marques, et en particulier MG...

Frederic Papkoff
Rédacteur
Frederic Papkoff

La quotidienne

Retrouvez tous les soirs une sélection d'articles dans votre boite mail.