par Thibaut Emme

FE Mexico 2022 : Wherlein emmène un doublé Porsche

Pascal Wehrlein a conjuré le signe indien et gagne enfin au Mexique après deux incroyables pertes d'une victoire qui lui tendait les bras les années précédentes. Pour Porsche c'est la première victoire en Formule E, et c'est même un doublé avec la 2de place de Lotterer. JEV termine 3e.

Zapping Le Blogauto Essai Alpine A110

La Formule E retrouve un "vrai" circuit avec celui de Hermanos Rodriguez à Mexico. Ce n'est pas le circuit de Formule 1 dans son intégralité mais il développe tout de même 2,6 km avec 16 virages. Le tracé emprunte pour une très grande partie l'ovale du circuit. Les concurrents le parcourront durant 45 minutes plus un tour. Pour rappel, il y a toujours 2 modes attaque à déclencher en passant par une trajectoire alternative. Cela débloque 30 kW de puissance en plus durant 4 minutes, mais oblige à perdre du temps pour le débloquer. C'est l'une des parties tactiques de la Formule E.

Wehrlein impérial, en pole position

Les qualifications ont désormais lieu en deux groupes de 11 pilotes dont émergent les 4 premiers de chaque. Ensuite, il y a des un contre un en quart, demi, puis finale. Le vainqueur de la finale est en pole, le battu en 2de place.

A ce petit jeu là, les deux pilotes Porsche, Wehrlein et Lotterer se sont montrés les plus rapides des groupes. Lotterer s'est débarrassé du champion du monde en titre, Nick de Vries. Wehrlein, lui, se débarrasse de Vandoorne, le coéquipier de de Vries. Les Porsche éliminent les Mercedes. Vergne et Da Costa se sont disputés la demi, entre pilotes DS Techeetah.

En demi, Wehrlein se débarrasse du double champion, Jean-Eric Vergne. Mortara contrarie les plans de Porsche en battant Lotterer. Andre battra son ami Jean-Eric pour la 3e place. En finale, Wehrlein bat un Mortara qui a tout donné, jusqu'à partir en tête-à-queue sur la ligne. Le départ sera chaud.

Dans les mal classés, Di Grassi, 14e tandis que son coéquipier est 2d. Turvey et Ticktum sur les NIO 333 sont sur la dernière ligne. La voiture n'est pas au niveau pour le moment. C'est un peu la même chose pour Dragon/Penske avec Giovinazzi et Sette Camara qui sont juste devant les NIO. Buemi n'est que 18e. L'ancien champion de FE est-il démotivé ? Son coéquipier Günther est 10e.

Départ

Wehrlein ferme de suite la porte à Mortara qui semblait avoir pris un meilleur départ. Cela passe proprement et il ne semble pas y avoir de changement de position devant. A l'arrière c'est un peu plus confus. Buemi est remonté 14e, Di Grassi 11e. De Vries tente d'attaquer Da Costa qui a déjà un petit retard sur Vergne 4e.

Alex Sims est déjà à l'arrêt dans le stadium, mais assez loin de la piste. Drapeau jaune seulement. Il n'aura pas faire 3 minutes dans cette course. Lotterer profite d'un léger écart sur Vergne pour déclencher son premier mode attaque. Bien joué. Frinjs passe De Vries. Pour se défendre, Mortara déclenche aussi son mode attaque le tour d'après. Cela va forcer Wehrlein à le déclencher pour couvrir cette stratégie.

C'est fait. Mais belle sortie du dernier virage de la part de Mortara qui passe Wehrlein au freinage. Voilà la Venturi en tête. Di Grassi et Günther se touchent. Da Costa réussit à déclencher son mode attaque sans perdre de place. Là aussi bien joué. Vergne va devoir prendre son mode attaque. C'est fait un tour plus tard.

Très belle passe d'armes entre Lotterer et Vergne. Les deux se respectent et ne se touchent pas. Vergne passe Lotterer et Da Costa en profite. Vergne passe dans la foulée Wehrlein pour la 2e place.

Reste 30 min + 1 tour

Les pilotes Porsche déclenchent leur deuxième mode attaque. Dans la manoeuvre, Wehrlein touche Da Costa qui perd le passage de roue avant gauche. Vergne se cale sur Wehrlein et déclenche lui aussi le 2d mode attaque. Et Mortara le déclenche lui aussi un tour plus tard. Cassidy qui est 7e n'a encore déclenché aucun mode attaque. Une tactique décalée qui portera ses fruits ?

Mortara a visiblement 1% de moins que les suivants alors que Lotterer en a 1 de plus. On va bientôt atteindre la mi-course (en termes de chrono en tout cas). Le pauvre Giovinazzi se fait prendre un tour. C'est assez rare en Formule E. Belle manoeuvre de Frinjs sur Da Costa pour la 5e place. Derrière Di Grassi continue de pousser un peu tout le monde.

Devant, il y a un regroupement avec 6 pilotes : Mortara, Vergne, Wehrlein, Lotterer, Frinjs et Da Costa. A la consommation les Porsche ont 1% de plus que Vergne qui a 0,5 à 1% de plus que Mortara. Frinjs est un peu moins bien que Da Costa. Belle option pour les Porsche. D'ailleurs Wehrlein attaque Vergne, puis Lotterer.

Reste 15 min + 1 tour

Vergne se fait passer par Frinjs qui a pourtant un peu moins d'énergie restante. Pour Vergne c'est un podium possible, derrière les Porsche qui semblent promises à la victoire. Wehrlein prend la tête et Lotterer comme tout à l'heure plonge et suit son coéquipier. Lotterer semble un poil plus en forme.

Ici même, il y a 2 ans, Wehrlein est tombé en panne d'énergie à quelques mètres de la ligne d'arrivée. Revanche pour l'Allemand ? Frinjs continue d'être agressif en termes de consommation d'énergie. Etrange. Vergne a économisé de l'énergie mais est désormais décroché par rapport aux 4 premiers. Chez DS Techeetah il y a des soucis de radios avec Vergne qui est un peu isolé de son ingénieur de course. Cassidy avec ses modes attaques décalés remonte. Il est 7e.

Attaque de Frinjs sur Mortara pour la 3e place. Frinjs a toujours 2% de moins que les autres, mais cela ne semble pas l'inquiéter, ni lui, ni son écurie. Frinjs bouchonne tout le monde mais Vergne n'arrive pas à trouver l'ouverture sur Mortara et Frinjs. Devant, les Porsche sont loin et on semble avoir figé les positions.

Ca passe pour Vergne sur Mortara. Da Costa en profite un peu plus loin. Allez, le podium est possible pour Vergne. C'est fait ! Vergne prend la 3e place à Frinjs. Il reste 1 minute 30 et 1 tour. Da Costa passe Frinjs un peu plus loin. Deux Porsche, deux DS Techeetah. Ouh là ! Wehrlein a passé la ligne un peu avant le chrono à 0. Il va falloir faire 2 tours encore... Certains vont être "à plat".

Arrivée

Plusieurs pilotes sont passés à 0% de la batterie allouée. Wehrlein passe la ligne avec son dernier dixième de pourcent. Ce tour supplémentaire a obligé tout le monde à faire un tour de plus, qui a tout chamboulé.

Wehrlein l'emporte devant Lotterer qui n'a pas cherché à attaquer. Vergne prend la 3e place devant Da Costa. Mortara est 5e. De Vries qui était hors des points à 2 tours de l'arrivée termine 6e ! Il devance Frinjs, Di Grassi, Buemi et Günther.

Di Grassi est finalement pénalisé pour une collision (avec Vandoorne ? De Vries ?). Il ressort du top 10.

Classement du ePrix du Mexique 2022

PosPiloteEquipe
1Pascal WEHRLEINTAG HEUER PORSCHE FORMULA E TEAM
2André LOTTERERTAG HEUER PORSCHE FORMULA E TEAM
3Jean-Éric VERGNEDS TECHEETAH
4António Félix DA COSTADS TECHEETAH
5Edoardo MORTARAROKIT VENTURI RACING
6Nyck DE VRIESMERCEDES-EQ FORMULA E TEAM
7Robin FRIJNSENVISION RACING
8 Sébastien BUEMINISSAN E.DAMS
9Maximilian GUENTHERNISSAN E.DAMS
10Jake DENNISAVALANCHE ANDRETTI FORMULA E

Classement provisoire du championnat pilote 2022

PosPilotePoints
1Edoardo MORTARA43
2Nyck DE VRIES38
3Pascal WEHRLEIN30
4André LOTTERER30
5Stoffel VANDOORNE28
6Jean-Éric VERGNE27
7Jake DENNIS26
8Lucas DI GRASSI25
9Robin FRIJNS24
10António Félix DA COSTA12

Classement provisoire 2022 par équipe

Grâce sa son doublé, Porsche remonte dans le trio de tête. Malgré un weekend "sans", Venturi a pris 1 point sur Mercedes, son poursuivant direct. DS Techeetah aussi fait un rapproché au classement, mais le 4 reste tout de même loin de la tête.

Le prochain rendez-vous sera un double ePrix, à Rome. Les 9 et 10 avril 2022, les Formule E tourneront autour des bâtiments du quartier de l'EUR (Esposizione Universale di Roma de 1942 qui n'a pas eu lieu NDLA). L'an passé, c'est Jean-Eric Vergne qui l'avait emporté pour le premier, et Stoffel Vandoorne pour le 2d e-Prix.

PosEquipePoints
1ROKIT VENTURI RACING68
2MERCEDES-EQ FORMULA E TEAM66
3TAG HEUER PORSCHE FORMULA E TEAM60
4DS TECHEETAH39
5ENVISION RACING31
6AVALANCHE ANDRETTI FORMULA E28
7JAGUAR TCS RACING13
8NISSAN E.DAMS6
9MAHINDRA RACING4
10NIO 333 FE TEAM0
11DRAGON / PENSKE AUTOSPORT0

Pour résumer

Pascal Wehrlein a conjuré le signe indien et gagne enfin au Mexique après deux incroyables pertes d'une victoire qui lui tendait les bras les années précédentes. Pour Porsche c'est la première victoire en Formule E, et c'est même un doublé avec la 2de place de Lotterer. JEV termine 3e.

Thibaut Emme
Rédacteur
Thibaut Emme

La quotidienne

Retrouvez tous les soirs une sélection d'articles dans votre boite mail.