Face à l'Alfa Romeo Junior : premières impressions Lancer le diaporama
Face à l'Alfa Romeo Junior : nos premières impressions
+6
Credit Photo - Alfa Romeo
LANCER LE DIAPORAMA
par Raphaël Koskas

Face à l'Alfa Romeo Junior : premières impressions

La nouvelle Alfa Romeo Junior se révèle pour la première fois en France à l’occasion du Rallye des Princesses. Voici nos premières impressions de ce nouveau modèle qui aspire à révolutionner la marque italienne.

Zapping Le Blogauto Essai Alpine A110

Alfa Romeo signe son retour dans le segment B (voitures compactes) avec l’Alfa Roméo Junior, ex Milano. Mais c’est surtout le premier véhicule 100% électrique proposé par la marque, s’inscrivant ainsi dans son plan « from zero to zero » lancé en 2022, qui a pour objectif d’être la marque la plus rapide du paysage automobile mondial à passer de zéro voiture électrifiée début 2022 à une gamme 100% zéro émission en 2027. J'ai eu la chance de le croiser dans un studio parisien : voici mes impressions. 

Le défi principal d’Alfa Romeo avec le Junior est de réussir à combiner tradition et modernité, ce qui n’est pas une tache simple, surtout pour une marque avec autant de puristes. Pour ce faire, Alfa a décidé d’intégrer quelques clins d’oeil comme le scudetto « Legenda » qui orne l’avant du véhicule (une calandre qui est inspirée des premières Alfa Romeo) ou encore la calandre « Progresso » pour les éditions « Sport » et « Veloce », qui fait référence à la 33 Stradale. 

Parlons de ces différentes versions, c’est à la fois le point positif et négatif du Junior. D’un côté, il permet à tout le monde de s’y retrouver, avec l’édition « Premium » pour une compacte de ville chic, la techno pour les adeptes de technologie avec chargeur à inductions et radar à 360°, et enfin les versions « Sport » et « Veloce » pour ceux qui recherchent l’ADN sportif d’Alfa Romeo. Le problème se pose donc essentiellement pour les Alfiste : pour vous procurer une « vraie » Alfa, même si elle est électrique, il vous faudra opter pour la version « Veloce » ce qui reviendra à 46 500€. 

Pour ce qui est de la recharge, la Junior propose 3 alternatives: le « mode 2 » qui correspond à la charge à domicile avec un temps estimé à 30 heures pour remplir la batterie, le « mode 3 » qui avec la puissance maximum (11 kW) promet un temps de charge de 5h45, et enfin le DC Fast (100 kW maximum) qui lui devrait remplir la batterie de 20% à 80% en 27 minutes. La motorisation des versions électriques variera entre 156 ch et 240 ch, offrant jusqu’à 410 km d’autonomie. Les versions hybrides mHEV délivreront quant à elles 136 ch. Un gros plus de ce modèle est aussi son coffre qui, dans les versions hybrides, offre un volume de 400 litres. 

Enfin, évoquons les prix: l’Alfa Romeo Junior Ibrida sera disponible à partir de 29 500€ tant dit que pour l’Elettrica il vous faudra rajouter 9000€, et ceux pour toutes les versions. L’édition « Speciale », qui sera celle de lancement disponible dès septembre, affiche un prix de 31 500€. Pour la « Techno », « Premium » et « Sport », il vous faudra débourser respectivement 32 000€, 34 500€ et 37 000€. Enfin la « Veloce », qui devrait être disponible fin 2024, coûtera 46 500€, et sera la seule version disponible uniquement en 100% électrique. 

Chers Amis Alfistes, craqueriez-vous pour le Junior ?

Vous cherchez un véhicule d'occasion ?

Retrouvez des milliers d’annonces sélectionnées pour vous aider à trouver le bon véhicule d’occasion.
Podcast Men's Up Life
 

Pour résumer

La nouvelle Alfa Romeo Junior se révèle pour la première fois en France à l’occasion du Rallye des Princesses. Voici nos premières impressions de ce nouveau modèle qui aspire à révolutionner la marque italienne.

Raphaël Koskas
Rédacteur
Raphaël Koskas

La quotidienne

Retrouvez tous les soirs une sélection d'articles dans votre boite mail.

Albums Photos