F1 2024 : les sprints annoncés
par Nicolas Anderbegani
et une possible grosse annonce en Espagne

F1 2024 : les sprints annoncés

Comme en 2023, le calendrier 2024 proposera 6 courses sprint, en plus des 24 grands prix prévus. Un nouveau record de 30 courses est donc envisageable.

Zapping Le Blogauto Essai du Renault Espace - 200 chevaux

On change une formule qui gagne moyennement ?

Il a beau ne pas faire l’unanimité et même donner de l’urticaire à certains, comme Max Verstappen, le format sprint sera bien sûr reconduit en 2024. Introduit en 2021, il comportera 6 manches, comme cette année.

Les sprints de l'Azerbaïdjan et de la Belgique ne sont pas reconduits, remplacés par la Chine (qui fait son retour au calendrier, absent depuis 2019 et le début de la pandémie de COVID-19) et Miami, dont ce sera la troisième édition. Les sprints seront à nouveau au rendez-vous en Autriche, au Texas, au Brésil et au Qatar. Ils devraient rester au nombre de six à moyen terme.

Des évolutions pourraient encore accompagner le format. Cette année déjà, la principale et salutaire évolution a été de séparer le résultat du sprint de la course principale, en organisant ainsi deux qualifications distinctes, en évitant ainsi qu’un pilote contraint à l’abandon en sprint ne soit pénalisé aussi pour la course principale. On pourrait ainsi assister au shootout le vendredi soir et au sprint le samedi matin, les qualifications pour le Grand Prix ayant alors lieu le samedi après-midi. Pour pimenter le spectacle, l’idée de la grille partiellement ou totalement inversée par rapport au shootout est également envisagée. Le sujet du parc fermé (qui entre actuellement en vigueur dès le vendredi soir lors des week-ends sprint) est également sur la table, les équipes souhaitant plus de souplesse afin de pouvoir toucher aux réglages entre le sprint et le grand prix.

Un clasico en F1 ?

En enregistrant la marque "Formula 1 Grand Prix of Madrid", la rumeur a forcément vite enflé. Evoquée depuis plusieurs années, une course madrilène est sérieusement sur les rails, potentiellement pour 2026. La présence au sommet de deux champions, Alonso et Sainz, de gros sponsors (comme Santander) et la culture sports mécaniques très populaire dans le pays (voir la présence espagnole en Moto GP) poussent en ce sens.

Le tracé serait centré autour du site du parc des expositions de l’Ifema, situé non loin de la Ciudad Real Madrid, le complexe d’entraînement du club de football de Valdebebas, près de l’aéroport de Barajas. Le parc des expositions avait d’ailleurs accueilli cette année la toute première exposition organisée par la F1. Le nouveau GP de Madrid ne devrait pas remplacer au départ celui de Barcelone, mais permettre à l’Espagne d’avoir une seconde date au calendrier. La F1 s’est déjà produite non loin de Madrid : ce fut le cas entre 1968 et 1981, quand le championnat se rendait sur le circuit sinueux de Jarama, situé à 30 kilomètres au nord de la capitale.

Avec la concurrence effrénée pour avoir une place au calendrier, et le nombre de places retreint pour l'Europe au calendrier, l'arrivée de Madrid pourrait mettre beaucoup de pression sur Barcelone. "Il ne faut jamais dire jamais dans la vie, bien sûr, mais deux courses en Espagne, c'est très compliqué", avait déclaré Stefano Domenicali, PDG de la F1, lorsque les discussions avec Madrid ont commencé. Quoi qu’il en soit, cela accentuerait encore la tendance de la F1 à s’urbaniser : Monaco, Singapour, Bakou, Las Vegas, Miami, Jeddah (sans oublier Montréal et Melboune qui sont en quelque sorte « urbains »). Les circuits en pleine nature et traditionnels n’ont plus la côte on dirait.

Vous cherchez un véhicule d'occasion ?

Retrouvez des milliers d’annonces sélectionnées pour vous aider à trouver le bon véhicule d’occasion.
Podcast Men's Up Life
 

Pour résumer

Les sprints sont loin de satisfaire tout le monde en F1, mais le surplus de visibilité pour le business est trop beau. 6 courses sprint accompagneront le calendrier record de 24 courses de 2024, avec le retour de la Chine. Du côté de l'Espagne, Madrid pourrait d'ici 2026 accueillir une course en plus de celle de Barcelone.

La quotidienne

Retrouvez tous les soirs une sélection d'articles dans votre boite mail.