par Thibaut Emme

F1 2022 : George Russell chez Mercedes (oh surprise...)

Avec la confirmation de l'arrivée de Bottas chez Alfa Romeo, on attendait l'officialisation de celle de George Russell chez Mercedes. C'est fait.

Zapping Le Blogauto Essai MG ZS EV

Cette arrivée n'est pas vraiment une surprise puisque tout le monde l'attendait, le savait, l'annonçait. Mais, cette fois c'est bien officiel. Russell et Mercedes, c'est l'histoire d'un poussin au grand talent couvé par Mercedes et placé chez Williams, écurie cliente, pour s'aguerrir, et manger de la fin de peloton. Russell a montré son agacement ces derniers temps, certain qu'il avait sa place dans l'écurie Mercedes.

Cette exaspération s'est montré en piste comme lorsqu'il s'accroche avec Bottas à Imola en avril. Toto Wolff qui gère la carrière des deux pilotes en plus de l'écurie Mercedes se montre alors acerbe en disant que pour le moment, Russell est peut-être en Clio Cup l'an prochain...une façon de lui faire comprendre qu'il doit encore prendre patience et montrer ce qu'il sait faire.

Ce qu'il sait faire, ce sont des tours rapides en qualification. La Williams est transcendée avec lui et il réussit à sortir de la Q3 12 fois en 13 qualifications. Mieux, il passe 3 fois en Q3 et joue la pole sous la pluie à Spa Francorchamps ! Il domine Latifi. Mais, il n'oublie pas non plus que l'équipe est plus importante que lui et en Hongrie, il n'hésite pas à proposer à l'équipe de ruiner sa stratégie de course si cela peut aider Nicholas Latifi, mieux placé que lui après le carambolage du 1er virage à marquer de gros points.

Ne pas se brûler les ailes

Les points, avec la non course de Spa, George en a 13 (dont 9 pour la Belgique). A 23 ans, il veut prouver qu'il a le potentiel d'un champion du monde et compte sur Mercedes pour l'aider. Il sera donc le coéquipier de Hamilton en 2022. Mercedes et Russell ont signé un contrat sur plusieurs années.

Mais, certains observateurs mettent George Russell en garde. En effet, il va arriver dans une équipe où il y a un numéro 1 indéniable. Et Hamilton sait parfaitement user de la "guerre mentale" avec ses adversaires comme ses coéquipiers. Avec Rosberg, il avait trouvé son égal dans ce petit jeu en 2016. Mais George ne va-t-il pas faire comme Icare en voulant atteindre le soleil ?

En tout cas, il devrait tout de même être protégé quelques temps par Mercedes qui sait qu'il y aura des moments de doute. Après tout, Hamilton comme Verstappen (ou d'autres) en ont bien eu. Vivement 2022 que l'on voit ce que George vaut réellement.

Et après 2022 ? Hamilton n'est pas éternel en F1 et d'aucuns commencent déjà à se demander qui sera au côté de Russell en 2023, 2024 ou 2025. Mercedes drague ouvertement Gasly...

Illustration : Mercedes

Pour résumer

Avec la confirmation de l'arrivée de Bottas chez Alfa Romeo, on attendait l'officialisation de celle de George Russell chez Mercedes. C'est fait.

Thibaut Emme
Rédacteur
Thibaut Emme

La quotidienne

Retrouvez tous les soirs une sélection d'articles dans votre boite mail.