par La rédaction

F1 2009 : (enfin) l'année Toyota ?

Depuis l'arrivée de Toyota en F1, l'équipe Japonaise a fait couler beaucoup d'encre... Somme gigantesques englouties dans la F1, piètres résultats, Toyota n'a jamais réussi à percer dans le circus F1. Comme chaque année, nouvelle saison, nouvelle ambitions... Et 2009 ne déroge pas à la règle.

Zapping Le Blogauto Essai Dacia Jogger

Capitalisant sur les résultats de 2008 (meilleure saison de Toyota en F1 après 2005), la marque nourrit de grands espoirs. Réaliste ?

5e constructeur !

Toyota a terminé 2008 à la 5e place des constructeurs... Loin derrière les équipes de pointe, et pourtant avec un budget important (l’équipe a annoncé un montant total d’environ 375 Millions d’Euros pour 2009). Mais les signes de lassitude commencent à arriver. Après 7 saisons en F1, la victoire sera désormais impérative pour assurer la survie de l'équipe (le bilan depuis le début de Toyota en F1 est 8 podium et 2 pôle position). Contexte économique, lassitude et aussi attrait pour d'autres disciplines (Le Mans ?), Toyota semble désormais entrer dans ses ultimes retranchements. Si la nouvelle TF109 ne parvient pas à convaincre, un constructeur pour quitter la F1.

Rattraper le retard

2008 fut pour Toyota une année de rupture. La TF108 était un nouveau concept, rompant avec le design traditionnel des Toyota F1 initié depuis 2002. La TF109 s'efforce de poursuivre dans cette voie, pour rattraper le retard aérodynamique si longtemps reproché. Renault F1 Team et BMW-Sauber seront les principaux rivaux. "Notre but est d’être dans le Top 3 ou 4 au début de la saison et de voir ce que nous pouvons faire" affirmait Jarno trulli suite aux premiers essais hivernaux. "Ce qui compte, c’est que ça se passe dans les 6 premières courses." L'Italien, en fin de contrat, devra cette saison faire preuve de constance dans l'exercice pour décrocher une victoire... à moins que le jeune Timo Glock ne s'en charge. L'ancien champion GP2, qui avait déjà couru en F1 en 2004 chez Jordan, doit lui aussi s'arracher. 2008 fut une bonne saison pour le pilote allemand avec comme point culminant une 2e place sur le Hungaroring.

On notera que le jour de la présentation officielle, Luca Marmorini, ingénieur moteur qui avait rejoint la firme nippone en 1999, a quitté l'équipe, regrettant certains choix de développement de Toyota. Le plus grand constructeur automobile mondial va t-il enfin réussir à percer ?

Pour résumer

Depuis l'arrivée de Toyota en F1, l'équipe Japonaise a fait couler beaucoup d'encre... Somme gigantesques englouties dans la F1, piètres résultats, Toyota n'a jamais réussi à percer dans le circus F1. Comme chaque année, nouvelle saison, nouvelle ambitions... Et 2009 ne déroge pas à la règle.

La rédaction
Rédacteur
La rédaction

La quotidienne

Retrouvez tous les soirs une sélection d'articles dans votre boite mail.