Dodge révolutionne la Charger avec une 8e génération électrifiéeLancer le diaporama
Dodge Charger 2024 électrique
+27
LANCER LE DIAPORAMA
par Nicolas Anderbegani
Le L6 thermique viendra ensuite, quand même

Dodge révolutionne la Charger avec une 8e génération électrifiée

Dodge engage une mission bien délicate, une sorte de révolution culturelle qui risque de laisser bien des puristes dubitatifs : inaugure une nouvelle ère dans le domaine des muscle cars, en dévoilant, à travers cette Dodge Charger de 8e génération, la première « muscle car » électrique au monde. Néanmoins on n’abat pas les idoles si brutalement, et cette nouvelle Dodge sera aussi en thermique…mais en 6 cylindres.

Zapping Le Blogauto Alpha Tonale Q4 PHEV-2 280ch Veloce

Pionnière du STLA Large

La Dodge Charger inaugure en effet la plateforme STLA Large multi-énergies et multi-carrosseries de Stellantis, qui servira de base notamment à de futurs modèles Alfa Romeo et Maserati. Cette Charger sera proposée également en 4 places. Visuellement, la nouvelle Charger semble se civiliser, en attendant les versions « hellcat » et compagnie. On retrouve toujours un gros capot avant, des passages de roues marqués et une calandre carrée, mais les traits sont plus fluides, le regard bien moins méchant et les lignes sont plus tendues et modernes. Le côté « brute » s’efface quelque peu au profit d’une allure plus sobre, mais que certains jugeront peut-être aseptisée. La calandre forme un bloc avec les optiques, l’ensemble étant souligné par un éclairage.

À bord aussi, les puristes risquent d’être décontenancés aussi par l’ambiance plus moderne et épurée. Fini le côté old school de l’ancienne génération, place à la technologie avec un combiné d’instrumentation doté d’un écran de 10,25 pouces ou 16 pouces selon les versions, un grand écran tactile central de 12,3 pouces pour le système d’infodivertissement connecté, le tout complété par un affichage tête haute. La présentation intérieure fait tout de même un sacré bond en avant, ce n'est pas mal en soi !

2 versions électriques pour commencer

Livrée de série avec une transmission intégrale, chaque essieu recevant un moteur, la nouvelle Dodge Charger Daytona Scat Pack 2024 entièrement électrique promet 670 chevaux et un 0 à 100 km/h en seulement 3,3 secondes. La Dodge Charger Daytona R/T 2024 propose pour sa part 496 chevaux. A l’instar d’autres véhicules du genre, tels que l’Abarth 600, la Charger électrique propose un générateur de son artificiel qui pourra jouer la partition du V8 thermique bien vénère d’antan…

Dans un second temps, la Charger sera proposée en thermique, car le marché américain n’est pas celui de l’Europe !  On aura au choix la Charger SIXPACK HO, de 550 chevaux grâce au moteur 3,0 L Twin Turbo Hurricane L6 (6 cylindres en ligne) déjà utilisé chez Jeep, et la Charger SIXPACK SO, toujours avec le moteur 3,0 L Twin Turbo Hurricane mais dégonflé à 420 CV.

La batterie est conçue pour offrir une capacité installée de 100,5 kW et un taux de décharge maximal de 550 kW, optimisant l'accélération pour tirer le meilleur parti de la puissance de la batterie lors d'accélérations brusques, comme sur un quart de mile. La chimie aluminium-nickel-cobalt des cellules est censée offrir une puissance "par gramme" supérieure, comparable à l'efficacité du carburant à indice d'octane élevé dans les versions électriques à batterie. Le modèle sera compatible avec la recharge rapide, et il sera possible de passer de 20 à 80% de capacité en environ 27 minutes, grâce à un chargeur rapide en courant continu d’une puissance de 350 kW.

Du drag race, mais en silence

Le système de propulsion 400 V intègre six niveaux de performances dans un seul groupe motopropulseur. La Charger Daytona R/T 2024 est livrée de série avec le kit de mise à niveau standard Direct Connection Stage 1, qui augmente la puissance de 40 chevaux pour un total de 496 chevaux. Le modèle Daytona Scat Pack comprend cependant le kit Stage 2, qui ajoute 80 chevaux supplémentaires pour un total de 670 chevaux.

La Charger propose toujours la panoplie du fan de drift et drag race, notamment un mode PowerShot qui offre une puissance supplémentaire de 40 chevaux pour les modèles Daytona, les modes Drag, Track, Drift et Donut, des roues de 20 pouces avec des pneus 305 à l'avant et 325 à l'arrière, le plus grand ensemble de freins jamais installé sur un véhicule Dodge, la suspension semi-active à double soupape, les fonctionnalités de préparation à la course, le Launch Control.

 

Vous cherchez un véhicule d'occasion ?

Retrouvez des milliers d’annonces sélectionnées pour vous aider à trouver le bon véhicule d’occasion.
Podcast Men's Up Life
 

Pour résumer

Le V8 américain se dirige tout doucement vers la case « préhistoire », même s’il rugit encore un peu du côté de la Mustang. La nouvelle Dodge Charger, icône des Muscle cars depuis son apparition en 1966, passe à l'électrique tout en adoptant un style plus moderne et plus sobre. Au risque de braquer les puristes ?

La quotidienne

Retrouvez tous les soirs une sélection d'articles dans votre boite mail.

Albums Photos