par Frederic Papkoff

Déjà l'heure de l'extension pour l'usine Mercedes en Hongrie

La production vient Mercedes songe déjà à étendre la capacité de la dernière née de ses usines. De quoi continuer à étendre la famille des modèles établis sur la plateforme MFA.

Zapping Le Blogauto Essai Alpine A110

La production vient à peine de débuter à Kecskemet en Hongrie, que Mercedes songe déjà à étendre la capacité de la dernière née de ses usines. De quoi continuer à étendre la famille des modèles établis sur la plateforme MFA.

Le changement de conception radical des dernières Classe A et B a pour but de rationaliser leur production, et d'étendre plus aisément la famille d'entrée de gamme de la marque à l'étoile. Ainsi, aux cotés de la berline 5 portes et du monospace 5 places, on trouvera dès l'année prochaine le "coupé 4 portes" CLA, puis un crossover (GLA ?). Mercedes n'en restera probablement pas là et compte multiplier les variantes, histoire de se renforcer dans le segment face à BMW et Audi.

Les véhicules basés sur cette plateforme sont pour le moment assemblés dans deux usines (en attendant la production en Chine), celle de Ratstatt en Allemagne (Classe A et B) et la toute nouvelle implantation hongroise à Kekcskemet (Classe B). Un arsenal insuffisant puisque Mercedes a par exemple signé un contrat d'assemblage avec Valmet) pour la Classe A.

L'heure est donc à l'extension, et Mercedes envisage donc de doubler la capacité du site hongrois pour la porter à 300.000 unités annuelles à l'horizon 2015. Le groupe allemand aurait entamé des discussions avec le gouvernement de Budapest sur le sujet.

Source : Automotive News

Pour résumer

La production vient Mercedes songe déjà à étendre la capacité de la dernière née de ses usines. De quoi continuer à étendre la famille des modèles établis sur la plateforme MFA.

La quotidienne

Retrouvez tous les soirs une sélection d'articles dans votre boite mail.