par Pierrick Rakotoniaina

Essai Cupra Formentor de 310 chevaux

Cupra commercialise ce qui fut d’abord un concept-car, le Formentor. Après quelques Seat rebadgées, il s’agit du premier modèle 100% maison. Nous l’avons découvert sur les routes du vignoble champenois.

Zapping Le Blogauto Essai Volkswagen Taigo

Identique au concept-car

Cupra ne se cache pas, leurs voitures jouent la carte du sport. Certaines modestes motorisations du catalogue s’accordent moins avec cela, mais esthétiquement peu de doutes. Ces lignes tendues, son pavillon abaissé donnent le ton. Le Formentor ne manque pas d’agressivité. Le logo trône fièrement au milieu de la calandre.

Ce SUV n’apprécie que l’asphalte au menu. Malgré sa garde au sol, on ne l’imagine pas une seule seconde sur un chemin. L’arrière ne trahit pas son caractère, à l’image de son bouclier intégrant deux doubles sorties d’échappement rondes. Dans la nuit, on le reconnaîtra au premier coup d’œil, avec ce long bandeau rouge illuminé allant d’une aile à l’autre. Question look, le pari semble gagné.

Habitacle moderne

À bord, logiquement l’environnement nous rapproche de celui d’une Leon. Néanmoins Cupra y apporte ses touches lui conférant sa propre personnalité. Cela se traduit par le badge bien entendu, mais aussi par les surpiqures et encadrements de couleur cuivre. Cet intérieur transpire la modernité, à l’instar de cette très large dalle tactile personnalisable à l’envie, même un peu trop. Les compteurs sont évidemment digitaux.

Une touche accrochée à une branche du volant permet d’accéder immédiatement aux réglages les plus radicaux. Avec si peu de boutons physiques, il faut un moment d’adaptation pour maitriser toutes les commandes. La place surprend sur la banquette derrière les sièges baquets, compte tenu du design de la voiture. Quant au coffre de 420 litres, il suffit pour la plupart des situations, sans être géant.

La touche Cupra qui fait la différence

Sous notre capot officie un 4 cylindres suralimenté sans hybridation de 310 chevaux. À l’usage, on a la sensation d’en avoir un peu plus, compte tenu de l’énergie qu’il délivre. Notre Formentor décolle aisément depuis l’arrêt, alors que les reprises s’apparentent à de simples formalités. Et pourtant, on n’a même pas choisi un programme Sport, parmi les 5 disponibles. L’ensemble moteur/boite sait être docile et discret quand il s’agit d’aligner les bornes en paix.

Puis, en un instant, on peut le réveiller, juste en poussant le bouton frappé du logo Cupra. La sonorité change immédiatement, notamment grâce aux enceintes. Cependant, l’échappement n’apparaît pas factice, on l’entend crépiter lors des passages de rapports, surtout lors des rétrogradages. La boite se montre réactive, et répond plutôt bien aux sollicitations en mode manuel qu’on privilégie surtout pour s’amuser avec le son.

Un comportement efficace

La plateforme MQB Evo adaptée aux cotes du Formentor ne déçoit pas. Le comportement rigoureux, bien aidé par une direction précise, rend cette Cupra facile à mener. Cela rassurera la plupart des conducteurs, l’arrière enroule sans jamais se dérober. Ajoutez à cela une transmission intégrale bien calibrée, et on a une motricité difficile à prendre en défaut.

Justement, cet arsenal électronique et ces réglages ne laissent pas de place au fun. En mode Cupra la suspension pilotée se raffermit, la direction gagne en consistance pour une efficacité redoutable. Les freins Brembo à 4 pistons à l’avant accompagnent le mouvement. Le Formentor montre principalement deux visages, un pour la route, et l’autre pour l’agrément de conduite quand on le cravache. Il en manque juste un dernier, qui nous offrirait un peu plus de liberté quand on cherche à jouer avec les sensations, et moins avec la vitesse.

Dès 33 050 €

Le Cupra Formentor frappe fort d’entrée de jeu. Ce porte-drapeau de cette nouvelle marque coche la plupart des bonnes cases, en misant sur la polyvalence. Au premier coup d’accélérateur, on sent tout de suite que l’on va jouer dans une division supérieure. Cela fonctionne avec cette version de 310 chevaux, mais il faudra voir si ce charme demeure sur des puissances plus modestes. Hors malus, comptez 52 290 € pour notre modèle (44 670 € hors options).

+ON AIME

  •  Look
  • Aménagement intérieur
  • Agrément de conduite

-ON AIME MOINS

  •  Trop efficace?
  • Malus de cette version...
  • Ergonomie du tout tactile

Cupra Formentor
Prix (à partir de)33 050 €
Prix du modèle essayé52 290 €
Bonus / Malusmaxi + 21 171 €
Moteur
Type et implantation4 cylindres en ligne - Injection directe turbo essence
Cylindrée (cm3)1 984
Puissance (ch/kW)310 / 228
Couple (Nm) 400
Transmission
Roues motrices intégrale
Boîte de vitesses auto
Châssis
Freins à disques
Jantes et pneus 245/40 R19
Performances
Vitesse maximale (km/h)250
0 à 100 km/h (s)4,9
Consommation
Cycle mixte (l/100 km) 8,2 à 9,0
CO2 (g/km)186 à 203
Dimensions
Longueur (m)4,45
Largeur (m)1,83
Hauteur (m) 1,51
Empattement (m) 2,86
Volume de coffre (l) 420
Poids (kg) 1 644

Pour résumer

Cupra commercialise ce qui fut d’abord un concept-car, le Formentor. Après quelques Seat rebadgées, il s’agit du premier modèle 100% maison. Nous l’avons découvert sur les routes du vignoble champenois.

La quotidienne

Retrouvez tous les soirs une sélection d'articles dans votre boite mail.