par Pierrick Rakotoniaina

Essai Cupra Born VZ de 230 ch [VIDÉO]

Il y a quelques semaines, nous avons reçu une proposition de Cupra pour essayer la Born VZ. En Espagne ? Non, nous avons ressortis nos vêtements les plus chauds pour rejoindre la Laponie Finlandaise. Ça donne quoi une électrique dans le grand froid ?

Zapping Le Blogauto Essai Volkswagen Taigo

Un décor dépaysant pour une électrique

Essayez de garder une voiture propre en plein hiver à Rovaniemi, le village officiel du Père Noël. Quel défi ! Là-bas, on dégage quelques grands axes, mais la plupart des routes sont justes balisées et tracées. On lève de la neige en permanence, qui se colle et gèle dans les passages de roues. Elle recouvre également la vitre arrière, rendant inopérants la caméra de recul et les radars de stationnement. A cette période de l’année, les pneus cloutés sont autorisés et indispensables pour pouvoir rouler sans peine sur cette couche tassée et bien verglacée.

Cupra a réussi à adapter des gommes du genre sur les jantes d’origine au design plutôt sophistiqué. Elle ne perd ainsi aucunement de sa superbe dans ces paysages de rêve. Son agressivité stylistique ressort dans ce décor blanc. Il s’agit de la version la plus puissante et par conséquent la plus sportive. Toutefois sur ces revêtements hyper glissants, on sait d’avance que l’on ne courra pas après le chronomètre. Les rennes de l’homme en rouge la regardent avec inquiétude. Mais cette machine ne les remplacera pas, l’Ibérique n’ayant pas leur endurance.

Un chauffage performant

On connaît déjà l’intérieur de la Born, qui ne change pas vraiment. Avec ses sièges sport, ses touches de cuivre typiques de la marque ici et là, on s’éloigne de l’habitacle « cabinet de dentiste» de la cousine Volkswagen ID.3. Le plus important pour nous dans ces conditions : le maintien et la qualité du chauffage. La température extérieure moyenne flirte avec les – 10 degrés. On passe également notre temps à activer le dégivrage arrière, pour essayer de garder la rétrovision la plus clean possible.

On réalise en fait que les assistances à la conduite perdent de leur superbe dès lors que la neige vient recouvrir les capteurs. Notre bien-être aura probablement un prix… une incidence sur l’autonomie. En plus du chauffage qui réclame pas mal d’énergie, on sait que le froid a une influence sur la batterie, qui se vide plus vite qu’à des latitudes plus tempérées. Nous avons envie d’explorer, mais nous savons que nous devrons garder un œil sur l’autonomie. Notre itinéraire est connu, on ne s’en écartera pas, pour éviter une mauvaise surprise embarrassante.

La clé, les pneus cloutés

La Cupra Born, qui partage sa plateforme avec l’ID.3 comme on l’a déjà précisé, est une propulsion. Vous voyez où nous voulons en venir ? Roues arrière motrices… routes verglacées… Vous avez compris, il s’agit d’une configuration idéale pour s’amuser ! Nous n’avons pas manqué de le faire, avec des dérives faciles, même à petite vitesse. Les pneus cloutés « téléphonent » suffisamment pour comprendre l’adhérence et ainsi gérer les glisses avec l’accélérateur. Cela ne vient pas naturellement, mais en prenant le temps, on y arrive.

Les 230 chevaux du e-boost n’apportent pas grand-chose dans ces conditions. Le 0 à 100 km/h en moins de 7 secondes est évidemment impossible à vérifier sur la glace. Nul besoin de beaucoup de puissance pour faire dérober le train arrière sur un revêtement de patinoire. La qualité des pneumatiques impressionne vraiment. On peut atteindre des vitesses largement répréhensibles chez nous sans se faire peur. On ne s’attendait pas à une telle motricité, surtout avec une électrique où le couple arrive tout de suite. Avec l’aide de l’électronique, on peut enfoncer la pédale sans craindre de voir l’auto avoir un comportement erratique.

L'autonomie diminuée par le froid

Pour être honnête, on se sentirait même un peu plus en difficultés avec des gommes classiques sur un sol gras ou détrempé. On garde évidemment une marge supplémentaire au moment de freiner. Mais elle n’apparaît presque pas nécessaire, avec ces pneus qui mordent littéralement la glace et la neige. On peut ainsi rouler sans aucune crainte, avec une Born qui n’a rien à envier à n’importe quelle autre voiture conventionnelle bien équipée. A la différence que le silence de l’électrique nous immerge dans une ambiance hyper zen !

L’atmosphère s’avère bien plus paisible, ce que l’on apprécie énormément dans ce décor immaculé. On n’a même pas envie de conduire autre chose que cette électrique. Mais voilà, la jauge nous rappelle que ce rêve ne peut pas durer bien longtemps. L’autonomie fond comme neige au soleil (l’expression perd tout son sens ici…). Le chauffage et la température comme on l’attendait, ont une très forte influence. Elle descend d’au moins 25% selon nos projections dans notre réalité à ce moment-là. On dépasserait à peine les 150 kilomètres.

Un peu cher

Nous essaierons à nouveau cette Cupra Born VZ, mais dans notre pays, pour se faire une meilleure idée de son comportement routier avec la suspension pilotée et des meilleurs freins. Il s’agira aussi d’avoir un avis plus pertinent sur son rayon d’action. Cette version avec l’e-boost a un prix, 43 990 € avant bonus.

+ON AIME

  • Look
  • Motricité avec pneus cloutés
  • Agrément de conduite sur routes enneigées et verglacées

-ON AIME MOINS

  • Consommation
  • Gestion ESP
  • Prix élevé

Cupra Born VZ
Prix (à partir de)43 990 €
Prix du modèle essayé43 990 €
Bonus / Malus- 6 000 €
Moteur
Type et implantationSynchrone aimants permanents
Cylindrée (cm3)-
Puissance (ch/kW)230 / 170
Couple (Nm)310
Transmission
Roues motricesar
Boîte de vitesses1 rap + ar
Châssis
Freinsà disques + régénération
Jantes et pneus215/45 R20
Performances
Vitesse maximale (km/h)160
0 à 100 km/h (s)6,6
Consommation
Cycle mixte (kWh/100 km)16 à 16,8
Autonomie417 à 548
Dimensions
Longueur (mm)4,32
Largeur (mm)1,81
Hauteur (mm)1,54
Empattement (mm)2,77
Volume de coffre (l)385
Poids (kg)1 871

Pour résumer

Il y a quelques semaines, nous avons reçu une proposition de Cupra pour essayer la Born VZ. En Espagne ? Non, nous avons ressortis nos vêtements les plus chauds pour rejoindre la Laponie Finlandaise. Ça donne quoi une électrique dans le grand froid ?

La quotidienne

Retrouvez tous les soirs une sélection d'articles dans votre boite mail.