par Elisabeth Studer

Coronavirus : Nissan, 1er constructeur à stopper une usine au Japon

Nissan va suspendre sa production à Kyushu, au Japon, pour cause de coronavirus. Une information émanant certes directement du constructeur, le journal nippon Nikkei indiquant néanmoins pour sa part que plusieurs chaines de production sont impactées.

Zapping Le Blogauto Essai MG ZS EV

Production suspendue sur le site de Nissan Kyushu

Nissan va suspendre la production dans son usine de Kyushu, dans le sud-ouest du Japon, en raison de l'épidémie de coronavirus en Chine, rapporte en effet lundi le Nikkei.

Une décision prise par le constructeur japonais face aux difficultés rencontrées  en terme de chaînes d'approvisionnements.

Une - voire deux - lignes de production impactées

Dans un communiqué, Nissan, premier constructeur automobile à arrêter la production dans une usine au Japon en raison de l'épidémie, a déclaré que la production serait affectée vendredi 17 février, en raison d'une pénurie de pièces en provenance de Chine.

Le Nikkei indique quant à lui que deux lignes de production à l'usine de Kyushu seront arrêtées le 14 février, ajoutant qu'une autre ligne, principalement destinée aux voitures destinées à l'exportation, serait arrêtée le 17 février.

L'arrêt pourrait avoir un impact sur la production d'environ 3 000 véhicules, selon le journal Nikkei, lequel souligne à quel point les constructeurs de la troisième économie mondiale dépendent de la Chine pour leurs approvisionnements.

L'usine de Nissan à Kyushu produit notamment le mini-van Serena pour le marché japonais et le SUV Rogue, la voiture la plus vendue de Nissan aux États-Unis. Le site dispose d’une capacité annuelle de 530 000 véhicules.

Nissan a déclaré qu'il se préparait à redémarrer la production en Chine au plus tôt à partir du 17 février dans ses usines de Huadu, province du Guangdong et Dalian, province du Liaoning, tandis que les dates de redémarrage concernant d'autres usines n'ont pas encore été confirmées.

Notre avis, par leblogauto.com

L’épidémie d’arrêts de production automobile consécutifs aux mesures imposées par le gouvernement chinois pour tenter de circonscrire le coronavirus s’étend. Grignotant chaque jour un peu plus de nouveaux territoires. L’impact économique sera bientôt planétaire. N’oublions pas que la Chine est surnommée l’usine du monde, ce n’est pas pour rien. Les constructeurs en payent désormais la facture.

Sources : Reuters, Nikkei

Pour résumer

Nissan va suspendre sa production à Kyushu, au Japon, pour cause de coronavirus. Une information émanant certes directement du constructeur, le journal nippon Nikkei indiquant néanmoins pour sa part que plusieurs chaines de production sont impactées.

La quotidienne

Retrouvez tous les soirs une sélection d'articles dans votre boite mail.