par Elisabeth Studer

Concessionnaires automobiles : 60% pensent à réduire l’emploi

Plus de la moitié des concessionnaires (60%) envisagent "des réductions d'emplois à partir du premier trimestre", a annoncé mardi le président du Conseil national des professions de l'automobile (CNPA). Raisons mises en avant : les problèmes d'approvisionnement qui paralysent le secteur automobile.

Zapping Le Blogauto Essai Suzuki Vitara

Une estimation issue de tests auprès des concessionnaires

L'estimation résulte de "tests qu'on vient de faire auprès des entreprises", a précisé sur BFM Business Francis Bartholomé, à la tête du CNPA, organisme qui regroupe les concessionnaires, loueurs et garagistes.

Le CNPA demande au gouvernement d’améliorer les règles du chômage partiel

Pour éviter ces réductions d'emplois, le CNPA demande au gouvernement d'améliorer sa prise en charge du chômage partiel, et un retour au niveau du premier confinement, lorsque le taux était de 84%.

"J'attends la réponse: je répète sans arrêt, je voudrais que la filière aval soit traitée de la même façon que nos amis de l'industrie", a mis en avant Francis Bartholomé, rappelant que cette filière aval représente environ 500.000 salariés.

Les ventes dégringolent

Après une année 2020 plombée par la crise du coronavirus, le marché automobile est confronté désormais à une pénurie de puces électroniques. En raison de l'explosion des délais de livraison, les ventes de voitures neuves ont chuté et s'annoncent même inférieures à celles enregistrées en 2020.

Ce phénomène se répercute en bout de chaîne sur la filière, a alerté M. Bartholomé.

Deux catégories de concessionnaires

"Vous avez deux catégories: des concessions automobiles qui payent leurs commerciaux sur le bon de commande, pour ceux-là pas trop de problème (...), il y a simplement un problème pour l'entreprise ; de l'autre côté, cela représente environ la moitié (des personnes concernées), il y a des gens qui ne sont payés que sur la livraison", a expliqué ce mardi 21 décembre Francis Bartholomé, président du CNPA (Conseil national des professionnels de l'automobile.

Dans les concessions, des vendeurs sont déjà pénalisés par ces difficultés. "Beaucoup de concessionnaires ont fait ce qu'il fallait pour que les collaborateurs ne soient pas trop pénalisés", a assuré M. Bartholomé, évoquant des compensations.

Notre avis, par leblogauto.com

Dans un secteur où les primes sur les venets représentent une part importante de la rémunération, le problème s’avère d’autant plus criant quand les résultats commerciaux ne suivent pas …

Sources : AFP, BFM

Pour résumer

Plus de la moitié des concessionnaires (60%) envisagent "des réductions d'emplois à partir du premier trimestre", a annoncé mardi le président du Conseil national des professions de l'automobile (CNPA). Raisons mises en avant : les problèmes d'approvisionnement qui paralysent le secteur automobile.

La quotidienne

Retrouvez tous les soirs une sélection d'articles dans votre boite mail.