par Joest Jonathan Ouaknine

Chine: GAIG veut s'offrir Gonow

L'industrie automobile Chinoise est très atomisée. Mais cela pourrait vite changer, à coup une joint-venture avec Fiat. Néanmoins, il a encore faim et il lorgne désormais sur Gonow.

Zapping Le Blogauto Essai Alpine A110

L'industrie automobile Chinoise est très atomisée. Mais cela pourrait vite changer, à coup de faillites et de fusions/acquisitions. De vrais leaders commencent à émerger, notamment GAIG, actuellement 4e. Déjà partenaire de Honda et Toyota, il vient d'acheter ChangFeng et de bâtir une joint-venture avec Fiat. Néanmoins, il a encore faim et il lorgne désormais sur Gonow.

Gonow est l'un des très nombreux constructeurs Chinois de tout-terrains.

Il s'agit d'une entreprise privée, fondée en 2003.

Principal produits, divers pick-up et SUV basés sur d'antiques plateforme Isuzu et équipés de vieux blocs Toyota.

Pour 50 millions de dollars, il a construit une usine capable de produire 60 000 unités annuelles.

Gonow se voyait déjà en haut de l'affiche, il a été l'un des premiers à exporter. Il débarqua en fanfare en Afrique du Sud et en Amérique Latine. Notez que Catay, société sœur de DR Motor, le représente en Italie.

Puis Gonow n'a pas su passer à la vitesse supérieure, comme Great Wall. Il en est resté au stade du "on va bientôt" et du "on est capable de".

Son dernier modèle, le pick-up Alter, n'est qu'un ancien modèle relifté:

En parallèle, Gonow avait racheté en 2005 Hanjiang, un constructeur de minibus "inspirés" des Suzuki.

Il porte depuis le badge Gonow:

En 2009, Gonow a embauché un comique, Fan Wei, pour faire l'article. Un comique pour parler sérieusement de produits? Ce serait comme si un publicitaire demandait à Eric et Ramzy d'être drôle!

Notez qu'en plus, le graphiste a des soucis avec photoshop:

Il est évident qu'aujourd'hui, Gonow est à bout de souffle, comme de nombreux producteurs Chinois de SUV. L'arrivée de GAIG serait un ballon d'oxygène.

GAIG compterait d'abord bâtir une joint-venture avec Gonow, basée dans une usine du constructeur, à Xiaoshan. GAIG injecterait de l'argent pour que Gonow puisse se développer.

Le soucis est qu'avec ChangFeng, il contrôle déjà un fabricant de SUV. Va-t-il conserver deux marques ou bien tentera-t-il de les rapprocher?

Source:

Gasgoo

A lire également:

Officiel: GAIG rachète 29% de ChangFeng

Chine: Mitsubishi et ChangFeng continuent ensemble

Chine: Fiat crée une joint-venture avec GAG

Pour résumer

L'industrie automobile Chinoise est très atomisée. Mais cela pourrait vite changer, à coup une joint-venture avec Fiat. Néanmoins, il a encore faim et il lorgne désormais sur Gonow.

La quotidienne

Retrouvez tous les soirs une sélection d'articles dans votre boite mail.