Accueil Actualités Entreprise Les voitures Chinoises bloquées en Afrique du Sud

Les voitures Chinoises bloquées en Afrique du Sud

269
6
PARTAGER

Chris Asmal, importateur Gonow en Afrique du Sud, peut faire la tête: ses voitures, ainsi que celles de Hafei sont non-conformes à la législation Sud-Africaine. Il va devoir les adapter, sinon, elles repartent en Chine.

Que certains (je pense aux habituelles « Boycott China », « Lé kais Chinois c nul » ou « ça vaut pas les voitures Françaises, à propos, je vends ma Clio dCi (…) ») ne se réjouissent pas trop vite.

En fait, après 3 ans de présence en Afrique du Sud pour Hafei (et 2 ans pour Gonow), le législateur a simplement remarqué que les rétroviseurs et les trappes à essence sont non-conformes. De plus, les anti-brouillards sont mal placés.

Gonow et Hafei doivent rappeler tous les véhicules qu’ils ont vendu, soit un total de… 250 unités (on est loin de l’invasion promise.) L’heure des discours conquérants est loin. Les low-costs made in China n’ont pas convaincu les Sud-africains. Hafei, qui avait tenté sa chance avec ses utilitaires « Loda » semble avoir disparu du marché. Et Gonow ne vaut guère mieux. Reste son slogan, digne de notre rédacteur Nicolas Meunier:

Source:
Gasgoo

A lire également:
Chery se renforce en Afrique du Sud
Chery atterit en Afrique du Sud

Poster un Commentaire

Soyez le premier à commenter !

Notification de
avatar
wpDiscuz