Lancer le diaporama
La BMW Série 3 berline & break musclée par Schnitzer 1
+17
LANCER LE DIAPORAMA
par Nicolas Anderbegani

La BMW Série 3 berline & break musclée par Schnitzer

Quelques temps après avoir travaillé sur la Z4, AC Schnitzer, un des préparateurs historiques de BMW (mais séparé du Schnitzer Motorsport), s’attaque à la nouvelle série 3 dans ses versions berline et break. Une fois n'est pas coutume, c'est le diesel qui a les honneurs.

Zapping Le Blogauto Essai Volkswagen Taigo

En attendant l’optimisation des modèles essence 320i, 330i et M340i xDrive actuellement en préparation (une 330i revue et corrigée a déjà été présentée en septembre, mais sans retouche mécanique), c’est sur la version diesel 330d xDrive que Schnitzer a jeté son dévolu pour faire une révision complète. Avec la reprogrammation, le moteur d’origine de 265 chevaux et 580 Nm de couple passe ici à 315 CV et 660 Nm de couple. Un joli gain de puissance qui rapproche la 330d de la précédente 335d, mais pas de chiffres de performances communiqués.

Plusieurs choix de jantes en alliage léger de 19 ou 20 pouces sont proposés, en deux tons ou anthracite, pour compléter le kit de carrosserie plutôt expressif. Plus agressif, il arbore un spoiler avant retravaillé avec une lame type compétition et des inserts noirs sur les haricots et les prises d’air, un séparateur avant, des jupes latérales aux francs plus prononcés (pour tous les modèles avec Pack M), un diffuseur arrière intégrant quatre sorties d’échappement et un béquet de toit arrière. Du tuning classique mais efficace, dans la veine de ce que propose Abt chez Audi.

L'échappement a été revu avec un silencieux sport (2 sorties d'échappement en combinaison droite / gauche de chaque côté), avec des garnitures Sport Carbon, Sport Chrome ou Sport Black. La suspension sport, quant à elle, s’abaisse d’environ 25 mm. En ce qui concerne l'intérieur, AC Schnitzer est plus sobre. Il propose des palettes de changement de vitesse personnalisées, des pédales en aluminium, un repose-pied en aluminium ou encore un porte-clés en aluminium. Des détails donc.

Notre avis, par leblogauto.com

Pas de surprise. Nous sommes dans des préparations traditionnelles et efficaces. Néanmoins, l'esthétique, à défaut de finesse, a pris du muscle avec les années et sied très bien à la série 3.

Images : Schnitzer

Pour résumer

Quelques temps après avoir travaillé sur la Z4, AC Schnitzer, un des préparateurs historiques de BMW (mais séparé du Schnitzer Motorsport), s’attaque à la nouvelle série 3 dans ses versions berline et break. Une fois n'est pas coutume, c'est le diesel qui a les honneurs.

La quotidienne

Retrouvez tous les soirs une sélection d'articles dans votre boite mail.

Albums Photos