Lancer le diaporama
M2 coupé 2023
+27
LANCER LE DIAPORAMA
par Nicolas Anderbegani

BMW M2 Coupé : tout pour l'efficacité

La toute nouvelle BMW M2 2023 a été officiellement dévoilée, avec une nouvelle fois un design clivant, tout en faisant du pied aux puristes de la conduite.

Zapping Le Blogauto Essai Cupra Formentor VZ5 sur neige

Un style particulier

Oui, la nouvelle M2 dérange, peut-être pas au même titre que les dernières M3 ou série 7, et encore moins que le radical XM. Alors que les dernières créations de BMW, décriées pour leurs calandres aux haricots hypertrophiés, se distinguaient par des lignes travaillées et complexes, le coupé M2 adopte un style minimaliste et carré, qui donnerait presque l’impression de découvrir une nouveauté de 2010. Ce n'est pas forcément très élégant ni harmonieux. N’empêche, avec son empattement court, ses ailes bombées et ses jupes latérales marquées, la M2 ne cache pas ce qu’elle est et pourquoi elle a été pensée.

La nouvelle M2 arbore une partie avant entièrement révisée avec de larges grilles sans cadre carrées dans les coins supérieurs, tandis que les ouïes d'entrée d'air en bloc ont une découpe rectangulaire monolithique. Comme l’explique BMW, le design a été conçu "en fonction des exigences techniques en termes d'alimentation en air de refroidissement et d'équilibre aérodynamique". La fonction plus que la forme donc. Des surfaces clairement dessinées, des jupes latérales évasées et des passages de roues musclés donnent le ton. L'arrière détone aussi avec un diffuseur très prononcé, quatre sorties d’échappement, un becquet arrière et des réflecteurs montés verticalement, insérés dans une enceinte carrée en excroissance du bouclier. Etrange. Le tablier arrière, associé au spoiler, génère un véritable appui aérodynamique pour l'essieu arrière.

En termes de gabarit, la BMW M2 2023 mesure 4580 mm de long, 1 887 mm de large et 1 402 mm de haut. C’est environ 50 mm plus large que le coupé standard de la série 2 et 104 mm plus long que son prédécesseur. Le coupé sport fait pencher la balance à 1 730 kg en version manuelle ou 1754 kg avec une boîte automatique. ça commence à faire, et il n'y a pas 4 roues motrices ! On trouve enfin des jantes en alliage léger M de 19 pouces à l'avant chaussées de pneus 275/35 ZR19 et 20 pouces avec 285/30 ZR20 à l'arrière. Le design à doubles rayons est fini en noir de jais en standard ou peut être proposé en bicolore sans frais supplémentaires.

6 en ligne, propulsion, boîte manuelle : la base quoi !

Du côté technique, BMW a voulu titiller l’âme des puristes. Dans un monde qui évolue rapidement vers l'électrification et réduit le nombre de cylindres (n'est-ce pas Mercedes C63 AMG ?), la BMW M2 2023 conserve les fondamentaux avec un six cylindres en ligne de 3,0 litres et la propulsion. La tramsission intégrale ne sera pas de la partie, promettant une tendance marquée au drift.

Le moteur turbo S58 TwinPower développe une puissance de 460 chevaux à 6 250 tr/min et un couple de 550 Nm délivré entre 2 650 et 5 870 tr/min, tandis que la ligne rouge est à 7 200 tr/min. C'est un gros gain par rapport à la puissance de la voiture sortante, qui s'élevait dans la variante "Compétition" à 416 chevaux et 500 Nm. C’est même 90 ch de plus que le moteur de base utilisé par la précédente génération.

Une autre bonne nouvelle pour les puristes sera que le M2 reste une plate-forme orientée conducteur. La puissance est envoyée à l'essieu arrière. Une boîte manuelle à six rapports avec correspondance de régime commutable sera de série pour le marché américain. Pendant ce temps, une boîte à 8 vitesses sera également une option, avec des modes de changement de vitesse variables.

Les M2 équipées de la boîte manuelle accéléreront de 0 à 100 en 4,1 secondes, tandis que l'auto à huit vitesses est légèrement plus rapide, effectuant le même sprint en 3,9 secondes. Le M2 atteindra une vitesse de pointe limitée à 248 Km/h ou, si l'option avec le M Driver's Package est disponible, à 283 Km/h.

Une conduite sur mesure

Le M2 de deuxième génération donne la priorité à la personnalisation de l'expérience de conduite. La boîte de vitesses automatique propose trois modes différents, tandis que la direction Servotronic standard (BMW-speak pour la vitesse variable) peut être commutée entre Comfort et Sport. Elle se prête à un style de conduite sportive, non seulement grâce à son action de changement de vitesse définie avec précision, mais aussi grâce au Gear Shift Assistant, qui utilise le contrôle de la vitesse d'engagement pour assurer un talon-pointe automatique lors de la rétrogradation en situation de freinage dans les virages. Si nécessaire, le Gear Shift Assistant peut être désactivé dans le menu M Setup.

La suspension adaptative à commande électromagnétique est standard, la suspension étant un autre paramètre modifiable, tandis que le DSC (Dynamic Stability Control) peut être réglé sur «M Dynamic Mode», ce qui permet un plus grand patinage des roues. La fonction DSC a été intégrée dans la gestion du moteur lui-même plutôt que d'être une unité distincte. Cela signifie des réponses plus rapides et plus précises – jusqu'à dix fois plus rapides, selon BMW.

Pendant ce temps, les utilisateurs peuvent ajuster la sensation de freinage , le tout dans le menu M Setup avec un choix entre un mode de conduite axé sur le confort et un autre pour une application plus directe, idéal pour les trackdays.

Malgré son poids conséquent, Les dimensions compactes de la nouvelle BMW M2, son empattement court (11 centimètres de moins que la base technique M3/M4), sa répartition du poids quasiment équilibrée à 50/50 ont pour ambition d'offrir une maniabilité aux petits oignons.

Un intérieur qui grimpe en gamme

La M2 a deux options pour les sièges avant., avec des sièges M Sport en cuir à réglage électrique ou des sièges baquets M Carbon pou r ceux qui veulent accentuer le caractère de pistarde. Ces sièges M Carbon conservent néanmoins le réglage électrique, la fonction de chauffe et vont même jusqu'à inclure des badges M2 éclairés dessus.

La nouvelle BMW M2 dispose d'un cockpit avec une conception orientée vers le conducteur disposant d’affichages, de commandes et d’options de configuration spécifiques M, ainsi que du  double écran BMW Curved Display. La cabine du M2 est équipée du dernier logiciel iDrive 8 de BMW, avec un écran d'informations de 12,3 pouces et un écran de contrôle incurvé de 14,9 pouces. La navigation BMW Maps est incluse en standard, mais si vous voulez l'affichage tête haute spécifique à M, vous devrez faire un effort supplémentaire. Les autres options incluent la recharge sans fil, Personal eSIM 5G et un volant chauffant, entre autres.

La douloureuse

La M2 sera produite exclusivement à l'usine BMW de San Luis Potosí au Mexique, avec un lancement mondial confirmé pour avril 2023. Aux États-Unis, le prix commencera à 62 200 $, soit quasiment celui d'une Porsche 718 Cayman de base. Vers chez nous, son arrivée est prévue en avril 2023 au tarif de 79 900 €, hors option et hors malus évidemment...

 

Podcast Men's Up Life
 

Vous cherchez un véhicule d'occasion ?

Retrouvez des milliers d’annonces sélectionnées pour vous aider à trouver le bon véhicule d’occasion.

Pour résumer

BMW dévoile officiellement la deuxième génération de son coupé sportif M2. S'il surprend par une ligne atypique et presque "démodée", le coupé insiste sur les fondamentaux et le respect de l'esprit M avec la propulsion, le moteur 6 cylindres en ligne et même la boîte manuelle, visant un public de connaisseurs et de véritables adeptes de la conduite. Et ça, c'est quand même essentiel !

La quotidienne

Retrouvez tous les soirs une sélection d'articles dans votre boite mail.

Albums Photos